CHRONIQUE / REVIEW

Eddie Mulder

Blind Hunter

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

November 5, 2021

Format:

CD

Label:

From:

Oskar

Pays-Bas / Netherlands

Alain Massard - April 2022

8,1

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Eddie MULDER est le guitariste des groupes symphoniques FLAMBOROUGH HEAD, LEAP DAY ou TRION diffusé avec Oskar. Cet album instrumental fait la part belle à la guitare tant électrique qu’acoustique; de la prog mélodique dans la lignée d’un CAMEL voire d’un KAYAK. A noter un CD2 ‘Fairplay’ de 17 pistes exclu guitare acoustique. C’est son 7e album solo où des sonorités de MANZANERA et LATIMER sont reconnues; quelques touches jazzy par instants et les aides de BASS de CAMEL, FOURNIER de MYSTERY, STEL de LEAP DAY, ses acolytes Margriet et Edo de FLAMBOROUGH HEAD; les claviers de Stu de GALAHAD et d’Antony de KARFAGEN en plus de ceux de Rafal d’OSADA VIDA donnent une sensation mélodique encore plus pêchue.

CD 1
« Going Out » sur une base funk-jazzy mélodique pour donner le ton de l’album et un son old-school. « A Different Brand » dans la même veine avec variation. « Change Of Seasons » majestueux, de la guitare slide mélancolique pour une envolée prog au-dessus des nuages. « Autumn » piano et guitare pour un son à la CAMEL et HACKETT, titre fruité. « Melancholy » comme son nom l’indique une association des deux guitares plaintives qui donnent dans l’émotion et la méditation, l’acoustique servant de basse à l’électrique aérienne. « Like A Rock » pour une variation où l’orchestration fournie apporte un peu plus de douceur. « Romance » avec une guitare spleen partant sur le son de l’origine du monde, flûte amplifiant ce moment. « The Calling At The Gate » titre qui te fait le plus penser à LATIMER et ses mélodies spleen; son rétro avec la flûte, un peu de ‘Moonmadness’ en toile de fond, titre virevoltant. « Fransum Chapel » pour le poème chanté, enfin récité par Stu; un air médiéval avec cette flûte divine digne d’un troubadour Inca, du rock progressif où la beauté de la valeur mélancolique de l’air fait fondre tout progueux qui se respecte. L’orgue solennel en rajoute, on ressent un peu des airs typés d’OLDFIELD. « Dreamscape » et une variation bucolique camélienne de plus avec encore Margriet à la flûte. « Blind Hunter » pour LE titre, celui qui demande un petit frère pour donner plus de caractère à l’album; l’intro cristalline cinématographique, c’est la mode j’ai l’impression depuis quelque temps, amène l’air central sur une mélodie imparable, un titre à réécouter sans fin; une beauté musicale digne d’un grand CAMEL avec un solo guitare fondant et l’invitation au voyage sans fin, le tout avec un solo clavier divin flirtant sur le GENESIS; final diabolique avec des notes entrelacées pour continuer de rêver. « Coda » pour l’outro à la Howe ou Hackett, échange de notes pour annoncer le réveil.

CD 2
‘’Prologue’’, ‘’coda’’, ‘’Back In ’85’’, ‘’Playful’’, ‘’Arcadia’’, ‘’Reflections’’, ‘’Senorita, What Is It?’’, ‘’Late At Night’’, ‘’A Joke’’, ‘’Celts’’, ‘’Nobile’’, ‘’Hypnotic’’, ‘’Tribal’’ et sa déclinaison émotionnelle, ‘’To The City’’ et ‘’Majestic’’ (bonus track) sont à écouter comme un récital acoustique de guitare dans lequel Steve HACKETT peut être cité comme influence; douceur, miellé, juteux, pétillant et frais, c’est tout d’une composition culinaire dans laquelle Eddie nous embarque ici avec une technique bouleversante, plus que d’en parler écoutez le vous-mêmes, il n’y aura pas plus belle critique.

Eddie MULDER avec son titre ciblé tire à l’aveugle comme un chasseur en ces temps de pandémie; ses flèches musicales risquent de vous atteindre au fil des écoutes ; d’un moment où vous ressentez le prog mélodique juteux digne d’un CAMEL vous risquez de passer au fil du temps à un prog inventif, réverbérant, innovant dans lequel le temps lui-même semble ralentir pour vous faire profiter de chaque gamme jouée. La pandémie s’en va vous aurez au moins eu son opus en plein mille.

PISTES / TRACKS

    Blind Hunter:
    1. Going Out (4:04)
    2. A Different Brand (3:34)
    3. Change Of Seasons (4:16)
    4. Autumn (4:10)
    5. Melancholy (3:52)
    6. Like A Rock (4:55)
    7. Romance (4:04)
    8. The Calling At The Gate (4:39)
    9. Fransum Chapel (4:14)
    10. Dreamscape (5:42)
    11. Blind Hunter (8:47)
    12. Coda (0:49)

    Fairplay: Prologue (0:47), Back In '85 (3:54), Playful (4:16), Arcadia (4:25), Reflections (3:05), Senorita (2:22), What Is It? (3:58), Late At Night (3:00), A Joke (1:55), Celts (3:03), Nobile (3:32), Hypnotic (3:36), Tribal (3:17), To The City (3:04), Majestic (3:58)

EDDIE MULDER - GUITARS

With:

COLIN BASS - CAMEL
MARGRIET BOOMSMA - FLAMBOROUGH HEAD
EDO SPANNINGA - FLAMBOROUGH HEAD
STU NICHOLSON - GALAHAD
FRANCOIS FOURNIER - MYSTERY
ANTONY KALUGIN - KARFAGEN, SUNCHILD
RAFAŁ PALUSZEK - OSADA VIDA
GERT VAN ENGELENBURG - LEAP DAY
HENK STEL - LEAP DAY
PETER STEL - NICE BEAVIER, LEAP DAY
ENZO GALLO
ALBERT SCHOONBECK

musiciens / musicians