CHRONIQUE / REVIEW

Robby Steinhardt

Not In Kansas Anymore

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 25, 2021

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Solarmusic.com

USA

Philippe André - November 2021

8,8

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Le monde entier le connaissait comme le légendaire violoniste, chanteur et coleader du groupe KANSAS, enregistrant neuf albums tous certifiés or, platine et même double platine. Robby STEINHARDT décédé le 17 juillet dernier d'une pancréatite aigüe nous propose son premier et unique album solo "Not in Kansas Anymore".

Et que nous propose le Robby sur cet album ? Des chansons brillantes serties d'arrangements époustouflants et virtuoses. La voix et le violon électrique de Robby transparaissent dans cette œuvre sobrement sous-titrée "Opéra progressif". STEINHARDT a notamment expliqué lors de la seule interview qu'il a donné pour la réalisation de son projet que le titre "Not in Kansas Anymore" n'était pas un affront envers le groupe mais que son séjour au KANSAS avait défini et influencé une grande partie de sa vie et qu'il en était immensément fier.

Les pièces de l'album sont ourlées de paroles puissantes, de refrains difficiles à oublier, le tout combiné avec beaucoup d'à-propos. La non moins superbe pochette créée par Tom LUPO de MAGNIFICENT PICTURES est une autre caractéristique ajoutée à cette œuvre complexe. Il vous suffira d'écouter le court titre introductif "Tempest" pour reconnaitre la patte inimitable du sieur STEINHARDT puis le tourbillonnant "Truth 2 Power" que l'on jurerait échapper de "Song for America" ou de "Masque".

Les trois pièces suivantes nous propulsent définitivement vers les rives kansassiennes les plus charpentées mais aussi les plus agiles "Mother Earth" a de faux airs d’’Incomudro - Hymn to the Atman" tandis que l'enchainement "Rise of the Phoenix - The Phoenix" avec sa première moitié instrumentale serait plus à rechercher du côté de la journée de MARIABRONN ou de "Two Cents Worth", ah ce violon !

Les grincheuses et les grincheux vont être aux anges car Robby ose une relecture de "Dust in the Wind" mais quelle version mazette ! Avec son "Prelude" la pièce dépasse allègrement les sept minutes, comparé aux 3:42 que le monde entier connait, la différence est pour le moins significative, et puis il ne faut pas oublier que c'est lui qui la chantait en 1977........"Pizzacato" instrumental joué par Steve MORSE et Robby lui-même en référence au "Musicatto" présent sur "Power" n'apporte pas une grande valeur ajoutée tandis que "Tuck Tuck" est illuminé par la belle voix grave qu'avait Robby STEINHARDT et qui pourrait s'être échappé de "Point of Know Return" ("Portrait ou Sparks in the Tempest" me viennent à l'oreille) et toujours avec ce violon électrique en mode majeur.

Il nous reste le très rock’n rollant et éponyme "Not in Kansas Anymore" qui balaie tout sur son passage à l'image des ouragans régulièrement présents sur les côtes du TEXAS ou de la LOUISIANE, bon le KANSAS n'est pas très loin n'est-ce pas ! Et pour terminer notre repas en beauté un brillant instrumental "A Prayer for Peace" relativement doux et o combien symphonique et progressif, surtout après la pièce titre, une marche pour la Paix telle que pouvait la voir et la promouvoir Robby STEINHARDT.

Pour conclure, regardez la liste des musiciens invités sur ce projet, une liste non exhaustive à faire pâlir d'envie et de jalousie n'importe lesquels d'entre vous.

    1) Tempest (1:40)
    2) Truth 2 Power (3:47)
    3) Mother earth (4:41)
    4) Rise of the Phoenix (5:21)
    5) The Phoenix (4:05)
    6) Prelude (1:53)
    7) Dust in the Wind (5:42)
    8) Pizzacato (2:36)
    9) Tuck Tuck (6:09)
    10) Not in Kansas Anymore (4:39)
    11) A Prayer for Peace (3:14)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Robby Steinhardt: Violins, vocals
Ian Anderson: Flutes
Steve Morse: Guitars
Billy Cobham: Drums and percussion
Bobby Kimball: Additionnal vocals
Chuck Leavell: Keyboards
Liberty Devitto: Drums
Pat Travers: Guitars
Billy Ashbaugh: Drums
Lisa Fischer: Female vocals

And more....