CHRONIQUE / REVIEW

Huxley Would Approve

Grave New World - Part Two

Releases information

Release date:

April 12, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Independent

Germany Canada / Allemagne Canada

Alain Massard - May 2021

9,3

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

HUXLEY WOULD APPROVE est l’association entre Rainer SCHNEIDER multi-instrumentiste, compositeur, producteur, chanteur entre-autre du groupe cover Floyd-Coverband et de Joe BOLIERO pour les textes, les idées conceptuelles, association débutée en 2015. 5 ans pour donner une suite aux fans des PINK FLOYD avec un épanchement sur CAMEL, BARCLAY JAMES HARVEST, ALAN PARSONS, peut être GENESIS, HACKETT ou le sombre KING CRIMSON, plus près les PORCUPINE TREE évidemment ; ici note d’espoir, d’ouverture pour contrer la sombre et très belle 1ére partie, pour faire évoluer le côté narcissique de WATERS et tendre avec HUXLEY de laisser apparaître et fusionner leurs émotions du moment. Concept, groupe, projet, c’est parti :

« Blue Morpho Part Three - Eureka moment » comme instrumental énergique avec orgue de cathédrale, guitare rythmique, son frais, neuf, enjoué ; il y a du Yes, du ELP, un air à la « Apache », enfin une intro remarquable à la DREAM THEATER fruitée et tonique. « Tomb Of The Unknown Soldier » et le premier titre, relent immédiat des Floyd période Waters avec les voix caractéristiques de Judith et Rainer, rythme chaloupé ; ça groove même, la basse bien en avant, le synthé qui arrive sublime, simple et beau et les soli guitares qui s’incrustent, plus métalliques à nouveau ; ça devient syncopé puis conventionnel, il y a moins de tristesse, plus d’espoir mais beaucoup d’agressivité aussi ; un grand moment jusqu’au grincement de porte et l’horloge ! « Shadow Work » où la guitare typée GILMOUR de Werner donne de la lumière et de l’ombre à la mélodie, vous associez le tout avec d’excellentes interventions aux synthés et vous obtenez un excellent titre instrumental qui maintient un niveau d’intérêt élevé ; l’un des plus vibrants selon moi, couvrez-vous avant l’orage car « Darkness (Reprise) », figurant sur le premier album vient vous asséner un coup des FLOYD par séquence souvenir-interposé genre ouverture du tribunal ! « Leaden Wings » enchaîne et prolonge l’ambiance planante; titre conventionnel classique dirais-je, une montée plus synthétique qui part sur Mc KENNITT, CAMEL, PINK FLOYD à nouveau avec un solo à faire fondre, ALAN PARSONS pour la mélodie finale aussi.

« Looking For A Miracle » part sur un titre acoustique reconnaissable, dépressif avec toute la gaieté que cela peut procurer, chœurs et voix de Judith pour planer, c’est atmosphérique et c’est magnifié par le décollage musical de la guitare faisant passer une autre dimension; titre sublime jusqu’au bruitage final progressif à souhait, mais décrochez voyons sinon « Delta Girl » va arriver sonnant comme une alliance folk floydienne acoustique avec la guitare de Sebastian; beaucoup de voix sonnant Waters, chœurs chaleureux emmenant tout là-haut pour une ballade romantique suave; c’est simple, c’est séquence souvenir et révision; le son battement de cœur vous fait plonger dans “Time” avant que « Blue Morpho – Part Four » vienne finir l’album avec l’un sinon le meilleur titre, rythme effréné, air trempé, pop rock mélodique rempli de sonorités intéressantes; l’instrumental est limite nerveux même grattant jusqu’aux thèmes hard progressifs; paf la digression latente survient d’un coup avec le piano divin d’Olaf qui fait partir une dernière fois sur PINK FLOYD, TANGERINE DREAM période ‘Stratosfear’ puis ça part sur du POPOL VUH et là je fonds, mélodie émotive et intimiste à son paroxysme pour imaginer ce monde meilleur.

HUXLEY WOULD APPROVE a frappé fort, très fort; ils ont fusionné les sons de l’avant et du maintenant pour une note d’espoir, celle que l’humanité puisse changer en acceptant ses côtés obscurs individuels et en acceptant la lumière, on peut toujours y croire ! Un album qui sent la redite de loin par les thèmes usités, un album qui regorge de sons différents des dinosaures comme un testament de ce qu’ils ont pu apporter au monde ; un album subtil, fin, suintant les réminiscences, adapté pour plonger dans vos propres souvenirs, un vrai médicament pour entrer dans le meilleur des mondes, du grand art tout simplement.

    1. Blue Morpho Part Three - Eureka moment (3:00)
    2. Tomb Of The Unknown Soldier (8:33)
    3. Shadow Work (4:55)
    4. Darkness Reprise (2:39)
    5. Leaden Wings (7:44)
    6. Looking For A Miracle (8:16)
    7. Delta Girl (6:28)

    8. Blue Morpho Part Four – Metamorphosis (11:21)

    Total : 52’56’’

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Joe Bolieiro: Lyricist, concept ideas and development, 3d modeling, images, sequences
Rainer Schneider: Instruments, vocals, music composer, sound engineer and producer
With:
Judith Mattes-Schneider: Lead and background vocals (2, 5, 6, 7)
Olaf Arweiler: Piano (2)
Werner Melchior: Electric guitar solo (3)
Billy Trebing: Drums (5)
Sebastian Klein: Acoustic guitar (7)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020