CHRONIQUE / REVIEW

Edenya

Silence

Releases information

Release date:

April 2, 2020

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Indpendent

France

Mario Champagne - May 2021

7,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

« Silence » est la deuxième œuvre d’EDENYA, un trio provenant de la grande région parisienne, qui parut en 2020, et qui fait suite à son mini album éponyme de 2017. On y retrouve Elena et Rémi au chant, et Marco à la guitare, aux claviers et à la programmation. Des artistes invités, Adrien FRANCE au violon, Julien PERDEREAU à la basse et aux percussions, ainsi que Sophie CLAVIER comme support vocal, ont également participé aux enregistrements.

Cet album contient huit titres très bien construits, dont deux pièces instrumentales, élaborés sous des influences progressives, post rock, « ambient », parfois « doom » métal, avec des sonorités rappelant ANATHEMA, THE GATHERING et Mike OLDFIELD. Ce qui caractérise le plus leur musique, c’est la lenteur et des mélodies simples dans des atmosphères très éthérées dans un style proche de DEAD CAN DANCE et THIS MORTAL COIL. L’autre particularité, c’est les deux voix. Celle polyvalente de cette dame qui sait se montrer grave ou qui excelle dans les hautes de soprano, et celle masculine, à l’accent très français dans son chant en anglais, qui désolé, m’a fort moins convaincu.

La musique quant à elle est superbe. L’album débute avec « The Promise », qui me rappelle, je ne sais pas pourquoi, « House of the Rising Sun » des ANIMALS, avec la guitare d’un Chris ISAAK, et se voyant injecter des séquences métal accompagnées de violon, pour donner un rock progressif bien enlevant. Vient ensuite « Sabrina », un titre au duo de voix féminines bien contrastées et envoutantes, entre celle angoissée et triste, et l‘autre lumineuse et enchanteresse, ce combo salé-sucré fait merveille. L’instrumentale « Broken Love » suit et c’est une réussite par sa simplicité où le violon amène une dose de mélancolie majeure et de majesté, dans un titre tout en crescendo qui atteint éventuellement à son paroxysme dramatique. Il y aussi « All They Want » qui débute à la guitare avec la simplicité d’un titre de Cat STEVENS, premier duo réel de cet album, où s’ajoute la voix lyrique d’Elena dans la lignée du style d’ENYA. Le violon, ici, opère encore de sa magie, alors que les percussions et la guitare électrique viennent muscler ce titre qui prend une tangente plus hard rock avec un chant d’opérette offrant une mutation intéressante, rageuse et inattendue.

« Will The Demons Win ? » nous replonge dans le terrible massacre du BATACLAN de 2015, avec les journalistes de la télévision aux premières loges. Un titre semi-acoustique où la voix masculine de Rémi a préséance avec des passages post rock de guitares nerveuses et tristes, dégageant une charge émotive intense. La très sympathique et électrisante pièce instrumentale « Chaos » au rythme lourd et lent, chargée de vibrations aériennes, sonne comme un croisement entre THE CULT et le « shoegazing » de LUSH. « Silence », le titre qui brasse le plus sur cet album, alterne entre folk acoustique et hard rock jouissif, avec Elena au meilleur de sa forme avec une voix s’adaptant à toutes les situations, entre chanteuse folk, rockeuse et cantatrice. Pour conclure, « Still Alive », dans un style plus radieux et bucolique, où la guitare acoustique et le violon établissent une belle toile sonore, mais bémol, il aurait fallu travailler la prononciation qui vient gâcher cette mise en scène.

Globalement, malgré quelques écueils au niveau de l’anglais qui peuvent se corriger, il s’agit là d’un album très intéressant pour ses compositions musicales qui démontrent dans leur apparente simplicité une grande inventivité, mélangeant avec brio douceur planante et insertions musclées. La voix d’Elena qui se transforme aux besoins est un réel atout pour cette formation, apportant irrémédiablement là où elle s’entend une aura de mystère. Une formation à suivre de près et à encourager. Titres préférés : « Chaos » et « Silence ». Bonne découverte !

P.S. : Voir le site web du groupe pour la version CD.

    1. The Promise (7:15)
    2. Sabrina (5:47)
    3. Broken Love (3:57)
    4. All They Want (5:56)
    5. Will The Demons Win ? (8:09)
    6. Chaos (4:16)
    7. Silence (11:01)
    8. Still Alive (3:41)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Marco - Guitars, Keyboard, Piano & Programming
Elena - Lead Vocals & Backing Vocals
Rémi - Lead Vocals & Backing Vocals
Julien PERDEREAU – Drums & Bass guitar
Adrien FRANCE- Violin (1, 3, 4 and 8)
Sophie CLAVIER - Backing Vocals (8)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020