PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Bleakheart

Dream Griever

image1.jpeg

7,4

Releases information

Release date: 

From: 

Mario Champagne - January 2021

September 30, 2020

USA

Croisement entre le « Doom » métal et le « shoegaze », autrement dit cette propension à jouer de la guitare tout en se regardant les pieds, c'est ce qu'offre le premier album de la formation « BleakHeart » de Denver. Un cœur sombre qui se lamente donc en mode hybride « Doomgaze », générant des ambiances hypnotiques et glaciales, faisant un usage intensif du feedback et de la réverbération, libérant un post rock ténébreux imprégné de sensations gothiques, folkloriques et psychédéliques, sous l'égide des incantations de sirènes aux échos fantomatiques de Mme Kelly SCHILLING qui risque de vous harponner par son lyrisme chargé de chagrin et de désir, créant ainsi une masse sonore écrasante d'émerveillement mélancolique avec une luxuriance de guitares riches et de claviers obsédants.

L'album comprend cinq titres, entre sept et douze minutes, qui explorent les schémas de destruction et d'agitation qui nous rongent et le temps perdu dans ces rouages perfides et éphémères, à travers la colère, la tromperie, la perte et le désir, soit une réflexion sur l'absurdité de la condition humaine. La musique est lente, d'une puissance tranquille, avec ses guitares cristallines qui scintillent, ses sons éthérés qui flottent dans cette noirceur et lourdeur mélodique hallucinogène, qui pourrait rappeler PORTISHEAD ou le fruit d’un mariage improbable entre les COCTEAU TWINS et BLACK SABBATH.

Il ne s'agit pas d'une musique pour faire la fête, mais pour savourer en mode relaxation avec une mousseuse dans la main. L'enregistrement est bien et permet de bien transmettre la charge émotive relarguée par cette équipe. Seul petit point négatif, un sentiment de redondance par manque de variété au niveau du jeu et du ton. Cependant, la performance de la chanteuse, juste et captivante, vole la vedette. Quelle voix ! Titre préféré : La puissante « Heed the Haunt » où la voix de Mme SCHILLING ressemble par moment à celle de Sinead O'CONNOR à ses débuts. Bonne découverte !