CHRONIQUE / REVIEW

La Maschera Di Cera

S.E.I.

Releases information

Release date:

September 18, 2020

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

AMS Records

Italie / Italy

Philippe André - October 2020

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

S.E.I est l'acronyme de Separazione / Egolatria / Inganno, en langue française Séparation / Egolatrie / Tromperie et donc le sixième album du groupe transalpin LA MASCHERA DI CERA, sept années après le phénoménal "Le Porte Del Domani" qui avait été décliné en deux langues, celle de DANTE et celle de SHAKESPEARE.

L'iconographie de S.E.I a été réalisée par l'artiste américain Eric Adrian LEE et nous avons affaire à un disque de quarante-deux minutes seulement mais des minutes de grande qualité avec trois titres mais du très haut niveau en matière de musique progressive. Le premier et plus long de plus de vingt et une minutes "Il Tempo Millenario" divisé en cinq sous parties, fait référence dans son début à un ELP matinée de vieux KING CRIMSON, un titre que j'ai trouvé trop chanté, et ce même si Alessandro CORVAGLIA est l'un des meilleurs vocalistes de la scène progressive actuelle ; à noter dans cette pièce la présence importante de Martin GRICE au saxophone et à la flute qui permet d'aérer le morceau et surtout de le rendre plus abordable pour le commun des mortels, les passages instrumentaux sont rares mais savoureux, je vous laisse le plaisir de les découvrir, la partie terminale mellotronisée est un régal (8/10).

"Il Cerchio del Comando" le second titre et le plus court, qui approche quand même des dix minutes, est introduit par la basse allumée de Fabio ZUFFANTI et ponctuée par les glissandi du mellotron d'Agostino MACOR, est lui aussi un poil trop vocalisé à mon gout (on ne se refait pas), avec encore une fois Martin GRICE et sa flute virevoltante qu’illumine la trame mélodique de la pièce, l'ensemble reste classique dans sa conception mais les arrangements sont tip top (9/10).

Reste le troisième et dernier morceau (eh oui déjà) "Vacuo Senso" divisé en cinq sous parties, considérons que nous avons affaire ici à une mini symphonie classieuse en diable, morceau qui a ma préférence parmi les trois, le mellotron et la flute dès l'entame de la pièce sont de vrais régals ; Martin GRICE empoigne également son saxophone qui amène un petit côté jazzy à cette plage. D'abord ténor puis soprano autour de la sixième minute la plage qui est aussi la moins chantée (ouf enfin !), plus de trois minutes instrumentales en ouverture, puis trois autres entre la sixième et la neuvième c'est la fête !!! Et nous ne pouvons ignorer la partie conclusive, Vindiou, une explosion de senteurs progressives comme nous les aimons (ahhh ce mellotron soutenu par la quatre-cordes de Fabio !), somptueux et le mot n'est pas trop fort (10/10).

Selon votre chroniqueur, moins facile d'accès que "Le Porte del Domani", ce "S.E.I" reste un disque de grande qualité qui ne ternira pas l'aura des transalpins.

    1. Il Tempo Millenario (21:43) :
    - i. L'anima in Rovina
    - ii. Nuvole Gonfie
    - iii. La Mia Condanna
    - iv. Séparazione
    - v. Del Tempo Sprecato
    2. Il Cerchio del Comando (9:57)
    3. Vacuo Senso (11:01) :
    - i. Prologo
    - ii. Dialogo
    - iii. Nella Rete dell'Inganno
    - iv. Il Risueglio di S
    - v. Ascensione

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Alessandro Corvaglia: Vocals, acoustic guitar
- Agostino Macor: Keyboards
- Fabio Zuffanti: Bass guitar
- Martin Grice: Saxophone, flute
- Paolo Tixi: Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020