CHRONIQUE / REVIEW

The Gong Farmers

Guano Junction

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

November 5, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Spaceward Records

Royaume-Uni / UK

Denis Boisvert - May 2022

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

THE GONG FARMERS est un groupe britannique qui nous offre une vision alternative de la musique progressive dans un registre qui se situe entre le jazz, la musique cinématique et des touches classiques et folkloriques. Vraiment le produit de deux musiciens: GRAHAM et KEELING, ils ont le don de s'entourer de collaborateurs talentueux qui participent aussi à l'écriture. KEELING est le type qui a déjà collaboré avec FRIPP et DAVID CROSS entres autres.

Avec 'Guano Junction' on fait un voyage musical varié, subtil et avec en sous-tension le thème de l'amour et de la perte, donc un filigrane un peu triste et mélancolique.
Suivant leur premier album bien reçu SHIP OF FOOLS, GUANO JUNCTION emboîte le pas sans complexe. Après une intro, brève et triste rappelant un peu SINFIELD dans son œuvre solo, on passe au très réussi 'Drive’, une composition CHE, KEELING, JACKSON qui est minimaliste avec un saxophone réverbéré obsédant et une guitare classique en boucle. 'Pip, Squeak and Wilfred en une chanson un peu noire sur un fond orchestral de violons. 'Guano Junction 3' est plus rythmé et offre des percussions intéressantes et des flûtes. 'Evergreen' est un morceau alternatif typique. Quelques morceaux reviennent en diverses parties mais peuvent provenir de compositeurs différents. 'Wednesday Afternoon' est particulièrement bien réussi: synthé, et passage un peu folk psychédélique à la MOODY BLUES. 'Winter Hill' un autre morceau signé CHE et KEELING et se veut une poignante ballade au piano. 'Dark Skies' tisse sur un thème un peu Erik SATIE et est dans la même veine. On termine avec 'Pip, Squeak & Wilfred II' la pièce éponyme qui traite de la découverte fortuite par un des musiciens, des médailles de guerre de son père.

En somme, les talents de compositions de KEELING entre autres sont bien en évidence et les textures délicates et subtiles sont abondantes et magnifiquement traitées. L'apport d'ALEX CHE tant au niveau de la composition que de la voix est tout un bonus. Généralement le thème est un peu déprimant à la longue, une peu plus de passages de relâche auraient peut-être aidé. En revanche rien à redire sur la qualité de l'ensemble. Si vous êtes à la recherche d'une musique différente, raffinée, douce et évocatrice, passez par GUANO JUNCTION! Amateur de prog métal, s.v.p. s'abstenir.

PISTES / TRACKS

    1. As Sunlight Falls I (2:25)
    2. Drive (6:14)
    3. Pip, Squeak and Wilfred 1 (3:56)
    4. Guano Junction III (2:43)
    5. Evergreen (4:24)
    6. As Sunlight Falls II (2:42)
    7. Vista de Toledo (3:22)
    8. Guano Junction II (3:52)
    9. Wednesday Afternoon (4:42)
    10. SHAVE! (1:41)
    11. Winter Hill (3:32)
    12. Dark Skies (4:19)
    13. Pip, Squeak and Wilfred II (3:26)
    Total 47:11

Mark Graham: Voice, synthesizers
Andrew Keeling: Classical guitars, flute, piano, organ
Alex Che: Voices, synthesizers, electric guitars
Cliff Hewitt: Drums, percussion
René van Commenée: Drums, percussion
David Jackson: Saxophones
Ricardo Odriozola: Violins
Ben Keeling: Electric guitar, devices
Martin Walker: Electric guitar
Brian Taylor: Electric guitar and textures
Noko 440: Viola and string arrangements

musiciens / musicians