CHRONIQUE / REVIEW

Synapse

Singularities

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

November 18, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Self-Released

France

Marc Thibeault - January 2022

8,6

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Voici la deuxième création pour le groupe français SYNAPSE. Après le mini-album “Impulse” sorti en 2019 qui avait été bien accueilli sur notre site (avec une note de 8,0), nous voici deux ans plus tard à constater l'évolution positive du groupe. Avec un son plus raffiné sans pour autant renier leurs influences Hard/Punk, les membres du groupe ont aiguisé leurs sens des harmonies et ont passé d'un style Hard Rock avec très peu de Prog à un Prog Métal où les influences de groupes tels DREAM THEATER ou MUSE sont partout sans pour autant tomber dans l'imitation. Ça mord et ça groove!

L'album débute avec “Lost By Design”, une pièce qui n'est pas sans rappeler DREAM THEATER avec des bouts énergiques suivi s de sections plus mélodieuses. La voix de Thomas VALENTIN est tantôt claire, tantôt rauque, s'adaptant à la perfection à la musique. Avec un Rock plus 'Mainstream', “Roam” me fait penser au band canadien SIMPLE PLAN mais avec une touche du trio MUSE. J'aime bien le solo un peu déjanté d'Alex SACLEUX! Le rythme de la pièce nous fait taper du pied du début à la fin. “The End Of The Line” nous amène vers un style qui me rappelle légèrement le groupe GALAHAD (la pièce “Singularity”, coincidence?) par le chant et le groove et la guitare basse (très basse) nous rentre dans le corps. La pièce “Rage” a un petit côté sombre et lourd qui me fait penser un peu aux groupe LINKIN PARK. Le léger changement de rythme avec un autre solo de guitare particulier de Mr. SACLEUX à 01:33 de la fin ajoute une petite touche agréable à cette bonne pièce.

Plus douce et plus mélodieuse, “3000” nous prends par la main pour nous offrir un lever de soleil en l'an 3000, rien de moins. Peut-être un bémol à cette bonne pièce: le changement du chant clair au chant rauque vers 01:35 de la fin. Est-ce que Thomas VALENTIN est capable de chanter plus haut avec sa voix claire? On verra (entendra) peut-être sur le prochain album! “Brand New Sky” est probablement la pièce la plus près du genre Punk et ne ralentit pratiquement jamais pendant ses 5 minutes 19 secondes. Avec un style Slow-Rock un peu nostalgique au début, “It's Only Cries” change tranquillement pour un Rock qui accélère de plus en plus. Puis, à 04:00, ça devient 'Jazzy' et le jeu de basse de Sacha LE ROY est assez enlevant. On revient ensuite au style plus Rock vers 05:15 jusqu'à la fin de la pièce. J'aime bien “Strenght By Numbers” pour son style lourd mélangeant le son de METALLICA à celui de MUSE ou même un peu de HAKEN! Pour terminer, j'ai du aller sur la page Bandcamp du groupe afin d'entendre la pièce “Human Naiveté”: une pièce beaucoup plus doucereuse que le reste de l'album, étant un peu comme leur “ (Good Riddance) Time Of Your Life” (de GREEN DAY). Très jolie et axée sur un duo guitare acoustique/chant avec de l'accordéon, un peu de clavecin et de violons, la pièce devient encore plus nostalgique pendant les 50 dernières secondes. Une belle fin d'album qui détonne du reste!

C'est une nette évolution du groupe avec un album qui va assurément plaire au mordus du style lourd de DREAM THEATER. Carlos BARDONNET se défonce souvent aux percussions, pour notre plus grand plaisir! La ligne rythmique basse/batterie est mordante et nous embarque à chaque pièce mais il arrive parfois que le son de la basse enterre les autres musiciens. Thomas VALENTIN agrémente bien les pièces grâce à son chant varié mais je pense qu'il est sûrement capable de jouer encore plus avec sa voix pleine de potentiel. Le côté un peu Punk qui ressort de temps à autre dans les pièces sert bien le groupe en leur donnant une identité plus propre à eux. Il ne manque pas grand chose avant que le groupe ne ressorte encore plus du lot!

PISTES / TRACKS

    01. Lost By Design (06:37)
    02. Roam (04:47)
    03. The End Of The Line (05:34)
    04. Rage (04:33)
    05. 3000 (04:18)
    06. Brand New Sky (05:20)
    07. It's Only Cries (07:36)
    08. Strenght By Numbers (06:43)
    09. Human Naiveté (04:40)

Thomas VALENTIN - Chant
Alex SACLEUX - Guitare
Sacha LE ROY - Basse
Carlos BARDONNET - Percussions

musiciens / musicians