CHRONIQUE / REVIEW

Robeone

Halos And Dogs

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

September 14, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Transglobal Records

USA

Mario Champagne - February 2022

INTERVIEW HERE

6,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Sixième album solo pour Monsieur Robert Evan SCHINDLER, un septuagénaire connu aussi sous le nom de ROBEONE, qui proviendrait de son surnom « Robe One Kenobe », car il est un grand fan de la saga stellaire de Georges LUCAS. Je dois d’ores et déjà vous dire qu’il s’agit de ma première expérience auditive avec le travail de cet homme-orchestre actif depuis le début des années soixante-dix, qui manipule six claviers superposés de différentes marques et un clavier guitare, malgré le fait qu’il n’ait que deux mains. Son obsession est de produire une musique qui fasse voyager les gens pour les libérer du stress des instants présents et pour qu’ils se sentent ailleurs et bien. Pour ce faire, ce bon samaritain aligne les compositions aux styles proches des mouvances New Age, Jazz, Prog et Fusion.

En plus de son travail solo, il se produit avec les formations rock progressives MAYSON et ZOOM, le groupe Pop rock THE STATES et Tony ROMERO’s VORTEX. Il a aussi travaillé avec un certain nombre d'artistes célèbres dont Ronnie SPECTOR la chanteuse des RONETTES décédée en janvier dernier et il fut responsable des claviers de Johnny NASH sur son grand succès « I Can See Clearly Now ». Et si vous trainez dans les festivals de musique Prog, style « ProgStock » ou « RosFEST », celui-ci s’y produit généralement en solo.

Il faut être fan des longues sessions de claviers en solo pour apprécier cet album, dans le genre KITARO, Alex FARHOUD et Andreas VOLLENWEIDER, surtout lorsqu’il se lance dans l’atmosphérique et le planant quoiqu’il y ajoute une attitude plus funky que ceux mentionnés précédemment. Etant seul, évidemment, il y a des sections instrumentales programmées et de beat box qui défilent en background, ce qui pourrait déplaire à ceux qui sont allergiques à ce genre de procédé. Il sait aussi imposer des sonorités plus cinématiques, comme dans l’intro de « Morning Rush » qui rappelle le travail de VANGELIS, mais qui par la suite nous donne une succession de performances réussies sur plusieurs claviers aux timbres totalement différents. Une composition en l’honneur de sa femme qui va travailler à l’hôpital à tous les matins, mais je ne sais pas pourquoi, moi j’ai plutôt pensé au flic de Beverly Hills qui s’incruste dans « Blade Runner ».

J’ai bien apprécié « Yesterday Again », à l’ambiance Jazz, aux claviers qui font trompette, où la composition complexe arrive à générer des émotions tristes et mélancoliques. Plutôt réussie. On y retrouve aussi une très longue suite de plus de douze minutes, qui fait suite à une autre pièce d’un album précédent. « Turn Off Your Brain, Part 2 » lorgne carrément du côté New Age, en demeurant très sage, sinon trop sage, et à vrai dire douze minutes de solo de clavier sage, cela peut devenir long malgré des passages élégants imprégnés de Jazz et une envolée psychédélique très réussie. Dans « Clusters », où ROBEONE se dit inspiré par GENTLE GIANT, j’y ai plutôt vu une filiation avec les rythmes d’ART OF NOISE.

Finalement, ma préférée de cet album « Halos », un titre qui se veut un hommage à tous nos partenaires animaux partis trop tôt et qui nous ont donné du bonheur. Un titre riche en émotions qui touchera le cœur de tous les gens qui ont perdu un ami quadrupède qui fut un membre de la famille. Idéal pour les enterrements de chiens ! Dit comme cela, ce n’est pas trop vendeur ni très Prog mais c’est dans cet optique que Mr SCHINDLER a voulu rendre cette atmosphère digne et triste.

Globalement, ce n’est pas un album révolutionnaire, car souvent très sage et nouvel âge, mais c’est le fruit du travail honnête d’un homme qui vibre de sa musique et qui souhaite partager sa passion en mélangeant plusieurs influences. La production est bonne et les sons équilibrés. Et comme je disais, le dernier titre est riche en émotions, et mérite à coup sûr un détour. Si vous avez besoin de relaxer et d’éliminer les influences néfastes qui vous entourent, prenez rendez-vous avec ROBEONE pour planer au-dessus de tout cela. Bonne écoute !

PISTES / TRACKS

    1. Don't Ever Stop Your Heart (6:38)
    2. Morning Rush (5:10)
    3. Yesterday Again (5:19)
    4. Turn Off Your Brain Part 2 (12:31)
    5. Clusters (4:47)
    6. Halos (6:17)

Robert Evan SCHINDLER – All Keyboards

musiciens / musicians