CHRONIQUE / REVIEW

Oh Hiroshima

Myriad

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

March 4, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Napalm Records

Suède / Sweden

Philippe André - March 2022

8,8

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Le duo post-rock suédois OH HIROSHIMA nous propose son quatrième album "Myriad" (ils étaient quatre, puis trois, maintenant deux…toute ressemblance avec une formation bien connue des seventies est purement involontaire). Le précédent opus "Oscillation (2019)" était chargé d'un noir parfum sans pareil, alors qu’en est-il de celui-ci ?

A la découverte de "Myriad" il semblerait que le chemin est le même, un melting pot d'émotions, beaucoup de tristesse et quelques moments lumineux au service de mélodies déchirantes et décapantes, un mur de son infranchissable par instants, mais aussi l'utilisation bienvenue de cordes et de cuivres qui aèrent le propos, comme dans le second titre "Veil of Certainty" le plus long de l'album soit dit en passant, un album enregistré sous la houlette de Kristian KARLSSON (claviériste de CULT OF LUNA) puis mixé et masterisé par Magnus LINDBERG (ex batteur et multi instrumentiste de...CULT OF LUNA), ceci pouvant expliquer cela.

D'une certaine façon et après l'avoir réécouté récemment, ce "Myriad" me rappelle la sourde violence et l'indicible noirceur d'un "Godbluff", même si je sais pertinemment que 1975 est bien loin désormais.

Les lignes vocales de Jakob HEMSTROM plus ténébreuses qu'auparavant ont gagné en épaisseur comme dans "All Things Pass" la troisième plage du disque ou "Ascension" la quatrième que j'aurais apprécié moins chantée, nous sommes ici bien loin d'une franche rigolade, c'est sombre, très sombre, avec une rythmique proche du métal voir du doom.

Du gentillet post rock du second album, subsistent les entrelacs de guitare qui rappellent GOD IS AN ASTRONAUT dans ses premières publications, pour le reste prenez des épingles à linge pour maintenir votre bouche ouverte avec votre plus beau sourire......l'album se conclut par "Hidden Chamber" la pièce la plus joyeuse magnifiée par les cordes, tout n'est pas perdu !

Le meilleur album de 2022 pour le moment......

PISTES / TRACKS

    1. Nour (4:39)
    2. Veil of Certainty (6:53)
    3. All Things Pass (5:50)
    4. Ascension (5:56)
    5. Humane (5:38)
    6. Tundra (5:45)
    7. Hidden Chamber (4:01)

Jakob HEMSTROM: Guitar, bass, vocals
Oskar NILSSON: Drums

musiciens / musicians