CHRONIQUE / REVIEW

Nodo Gordiano

H.E.X.

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

December 15, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Lizard Records

Italie / Italy

Denis Boisvert - February 2022

8.5

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Ils sont fous ces Romains ! Oui mais fous de musique et d'expérimentation. Pour leur nième incarnation et leur sixième album, ils nous offrent leur interprétation de deux hexagrammes du Yi King : la durée et la rencontre. De manière brillante, puisant dans leur abondant bagage 'Crimsonnien', les deux pièces sont différentes et très innovatrices. Le groupe a laissé les voix de côté et part explorer des paysages instrumentaux entre TANGERINE DREAM et KING CRIMSON 'Starless and Bible Black'. Chaque hexagramme fait 26 minutes exactement et le trio de puissance de DE LUCA aux guitares et claviers, GUIDONI à la batterie maléfique avec les saxophones de BRILLI a tous les armes et outils pour vous en faire entendre de toutes les couleurs.

'Heng' est le morceau plus électronique. Flottant et psychédélique, OZRIC, UMMAGUMMA, SOFT MACHINE, le nœud gordien n'a plus besoin d'être tranché, il flotte dans l'espace-temps ! Hypnotique, puissant et soulevant, après un départ atmosphérique, on visite des saxos déments, des claviers multidimensionnels, un clin d'œil à GILMOUR, puis à FRIPP, puis on revient sur terre, lentement et inexorablement. Ouf !

'Kou' : la rencontre, ou le vent qui souffle sous le ciel, explore un paysage plus naturel, des arpèges de clochettes, un rythme un peu tribal, s'ensuit des synthés, des chœurs sombres, puis un passage un peu naufrage avec des réverbérations, des saxophones 'Jacksonnien' discordants et une dernière partie grinçante avec des chœurs flottants et des bruits effrayants. Un peu plus difficile à aborder et définitivement plus sombre.

D'emblée on voit une nette évolution dans ce groupe italien, on délaisse les formes usuelles, les paroles et les voix et on entre dans une phase expérimentale, improviste et aux formes beaucoup plus fluides. 'Sonnar' était un pas dans la bonne direction et H.E.X. poursuit dans un style encore plus puissant avec des éléments qui transcendent plusieurs genres : jazz, électronique, psychédélique. Difficile à faire et demandant pour l'auditeur, le résultat est étonnant et certainement intéressant. Un album qui ne laisse pas indifférent et qui a beaucoup de substance mais qu'il faudra apprivoiser un peu. A vous de vous faire une idée, il y a encore des frontières du rock progressif à explorer !

PISTES / TRACKS

    1. Heng (26:00)
    2. Kou (26:00)

    Total 52:00

Filippo Brilli: Tenor, baritone, alto & soprano saxophones
Andrea de Luca: Analog & digital synthesizers, sampler, bass, acoustic & electric guitars, devices
Davide Guidoni: Keyboards, sampler, acoustic & electronic percussion

musiciens / musicians