CHRONIQUE / REVIEW

National Diet

The Noon Hour

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

April 26, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Self Released

USA

Denis Boisvert - June 2022

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

JAKE ROSE, le compositeur et guitariste du groupe américain RAINBOW FACE, a décidé de faire un album plutôt expérimental durant la pandémie. Il s'est associé avec son batteur CONNOR REILLY et a choisi un bassiste différent pour chacune de ses pièces. On a droit à un amalgame de pièces particulières qui sont difficiles à prédire et qui dégage un certain sentiment de ANGST et de perplexité. Le style oscille entre l'improvisation et le progressif mélodique avec des touches grunge ou psychédélique. La composition est riche, les paroles particulièrement bien fignolées.

Le morceau d'ouverture 'The Map is the Territory' lance le débat avec sur une touche heavy tonitruante et introduit plusieurs des styles qui reviendront dans l'album. Signatures complexes, envolées lyriques, synthés guerriers. 'I Am Food' est une sorte de déconstruction à la guitare sur un thème qui rappelle un peu CRIMSON avec BELEW. Solennel, poignant, simple et efficace qui se désagrège en beau bruit et saxophone en folie. Un peu dans le même style 'Plan' poursuit avec un riff de guitare envoûtant et une mélopée un peu désespérée. Le texte est très sarcastique.

Mon morceau préféré est la très bonne suite 'Preserve The Past' un hommage au rock progressif classique traité de façon moderne avec des textes influencés par Tolkien et qui contient des passages très intéressants, des guitares ressenties et un style rock plus reconnaissable. En revanche 'Queen' qui vient tout de suite après est un morceau plus drastique avec des airs de 'Syd Barrett' et des éparpillements qui laissent un peu pantois.

On ferma la marche avec 'Addled Dreams of Youth' (Rêves de jeunesse embrouillés) le morceau le plus long et aussi un de mes favoris. Sur une trame particulièrement 'Floydienne', on remarquera l’excellent travail du batteur, des vagues successives de grattages de guitares et une atmosphère psychédélique qui surprendra. Le rythme s'emballe ensuite et le registre s'alourdit avec même des moments avec un 'groove' efficace et des guitares électriques menaçantes qui se transmute en une ballade juvénile et un retour en force énergique et planant à la fois qui m'a rappelé un peu 'Black Noodle Project'.

Donc un album plutôt expérimental, moderne, et qui a certainement le mérite de repousser les frontières musicales. Pour une écoute facile, amateur de symphonie, prière de s’abstenir. Manque un peu de finition. Pas un classique mais une belle addition. À écouter avant d’acheter car pourrait écorcher les oreilles délicates…

PISTES / TRACKS

    1. The Map Is the Territory (5:12)
    2. I Am Food (6:04)
    3. Plan (5:12)
    4. Preserve the Past (incl. The Elders, Gathering of the Elves, Life Dance) (8:29)
    5. The Queen (6:34)
    6. Addled Dreams of Youth (11:33)

    Total 43:04

Jake Rose: Vocals, guitar, Ensoniq ESQ-1, Behringer Model D, mandolin (4), percussion, Pianica (5), theremin (6)
Connor Reilly: Drums & percussion

Invités:
Bass; JD Davis (1), Oliver Campbell (2), Damon Flick (3), Ben Spees (4), Justin Stimson (5), Anthony Medici (6)
Geoffrey McManus; Trumpet (1)
Estafina Tapia and Nicole McCabe; Alto saxophone (2)
Tricia Bogdan; Viola (4)

musiciens / musicians