CHRONIQUE / REVIEW

Nathan

Uomini Di Sabbia

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

February 25, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

AMS Records

Italie / Italy

Philippe André - May 2022

7,5

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Nouvel album du combo transalpin NATHAN après l'excellent "Nebulosa" en 2016 et le très moyen…"Era" en 2018. Question primordiale donc, que nous réserve ce troisième opus ? Trois disques en cinq ans, un fait plutôt rarissime chez nos voisins transalpins. Petit rappel géographique, NATHAN est originaire de la ville ligure de SAVONE avec comme deux membres principaux le claviériste Piergiorgio ABBA et le chanteur Bruno LUGARO.

Dans sa globalité "Uomini di Sabbia" poursuit la trame musicale entrevue avec le premier album du groupe "Nebulosa" (2016) et le suivant "Era" (2018), beaucoup de guitares énergiques, des morceaux structurés et complexes avec un son énorme. "Uomini di Sabbia" est conceptuel avec pour dénominateur : l'être humain et tout ce qui s'y rattache.

Cela commence plutôt correctement avec le fort appréciable "Fatti Non Foste" (8/10), beaucoup mais bien chanté, vitalisant, remuant même. On grimpe de plusieurs crans avec l'excellent "Monoliti" (10/10) ma pièce préférée sans nul doute, du RPI classique avec des claviers magnifiques, digne des plus belles réussites historiques du genre (PFM, BANCO et autres).

Nous poursuivons avec "Delirio Onirico", de traduction facile, une pièce assez musclée qui met en valeur la guitare de Giulio SMERAGLIVOLO, nouvelle recrue à la six cordes, ABBA enrobant le tout de claviers délurés (8/10). Le court et plus commun (malgré la richesse de claviers encore une fois) "Il Pianto del Cielo" n'emporte pas vraiment mon adhésion, ça passe mais limite (6/10). Plus consistant, l'épique "Madre dei Sortilegi" qui suit, flirte par instants avec le hard rock, mais je vous conseille surtout fortement la partition claviéristique instrumentale autour de la quatrième minute (9/10), un véritable régal.

Moins plaisant en suivant avec "Nel Giardino di Maria", lui aussi de traduction simpliste, comme son développement musical malheureusement (beau passage de claviers néanmoins autour de la mi morceau) mais pas suffisant à mon gout… (6/10). L'avant dernière plage "L'acrobata" s’avère supérieure sans atteindre les fastes de l'album cités plus haut, écoutable cependant mais pas plus (7/10). Nous clôturons avec le long (et ses quinze minutes) "Egos", trop chanté en ce qui me concerne, dommage avec une telle durée (7/10).

Loin des fastes du premier album, mieux que le second qui m'avait énormément déçu, nous voici au milieu du gué...

PISTES / TRACKS

    1. Fatti Non Foste (4:41)
    2. Monoliti (7:05)
    3. Delirio Onirico (7:55)
    4. Il Pianto del Cielo (3:56)
    5. Madre dei Sortilegi (9:19)
    6. Nel Giardino di Maria (6:28)
    7. L'acrobata (5:32)
    8. Egos (15:02)

Piergiorgio ABBA: Keyboards, acoustic guitar
Bruno LUGARO: Vocals
Giulio SMERAGLIVOLO: Guitars
Luca GROSSO: Drums on all tracks except 3
Fabio SANFILIPPO: Drums on track 3
Fabio ZUNINO: Bass guitar on track 1,5,6,7
Dino CERRUTI: Bass guitar on tracks 2,4,8
Mauro BRUNZU: Bass guitar on track 3
Monica GIOVANNINI: Choirs, backing vocals

musiciens / musicians