CHRONIQUE / REVIEW

Millenium

Tales Of Imaginary Movies

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

September 15, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Lynx Music

Pologne / Poland

Philippe André - November 2022

9,2

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Cette fois ci il semblerait que Lukasz GALL, le chanteur originel et emblématique de MILLENIUM soit bel et bien parti ? Ryszard KRAMARSKI n'est pas allé bien loin pour trouver son remplaçant puisqu'il s'agit de David LEWANDOWSKI qui officie comme voix masculine depuis trois bonnes années dans le RKP (Ryszard KRAMARSKI PROJECT) et qui fut également le chanteur du moins connu FIZBERS.

Le héros de l'histoire est un jeune acteur David L. SUNDERS, qui tente d'obtenir le rôle principal de l'une des dernières productions cinématographiques en vogue. Chaque jour, il se rend à un casting et se bat pour décrocher le rôle de sa vie qui ferait de lui une superstar. Les plus assidus d'entre vous auront fait le rapprochement avec Daniel SUNDERS de l'album "Vocanda", David étant son......fils.

Côté musique dès le titre initial ’’Tales of Imaginary Movies (The Opening Credits’’, instrumental, nous reconnaissons immédiatement la six cordes de Piotr PLONKA l'un des tous meilleurs instrumentistes que je connaisse à ce poste depuis nombre d'années (8/10). Le héros invisible qui suit, c'est évidemment David SUNDERS qui se démène comme un beau diable pour parvenir à ses fins, le chant posé et reposant de l'autre Dawid (LEWANDOWSKI) sur des dentelles de guitare acoustique puis la guitare électrique incandescente de Piotr qui nous emmène vers l'une des plus belles plages de la carrière de MILLENIUM rien de moins (10/10) et Dieu sait s'ils en ont produit auparavant. "A World Full of Spies" le troisième titre, plus énergique, presque métallique, s'écoute très bien tout en étant moins passionnant que le précédent (8/10).

Nous passons déjà à la quatrième pièce, celle que Ryszard KRAMARSKI a choisi pour présenter l'œuvre aux médias "Brightness Hidden in the Dark", superbe d'un bout à l'autre encore une fois, le chant puissant et néanmoins mélodique de Dawid LEWANDOWSKI la portant tout en haut de l'affiche (10/10) accompagné de la guitare de qui vous savez...une guitare proche dans le final de celle des EAGLES sur "Hotel California" (si, si, écoutez bien…). Nous enchainons avec "A Comedy of Love" assez rock et moins MILLENIUM que les autres titres, heureusement la six cordes fait toujours des merveilles, le morceau qui me plait le moins sur l'ensemble du disque (8/10), un bruit d'hélicoptère pour clore le titre ("Run Like Hell" ?), je ne le passe pas à l'écoute néanmoins.

"The Sounds of War" qui le suit (toujours avec l'hélicoptère !) est rock également mais un ton au-dessus et porte bien son titre. Ambiance légèrement orientalisante pour démarrer, rythmique saccadée (Krzysztof WYRWA à la basse et Grzegorz BAUER à la batterie et aux percussions) avant un final empreint d'une beauté et d'une délicatesse égales que conclut brillamment une fois encore l'ami Piotr PLONKA, aussi bon que David GILMOUR dans un registre différent (9/10). Nous arrivons déjà au dernier tiers de l'album avec "Memories in Tears" qui explose dans son entame avant de se calmer un peu par la suite et de réaccélérer sous les coups de boutoir de la guitare, le titre qui met le plus à l'honneur le maitre des lieux aux claviers Ryszard KRAMARSKI avec une écriture très symphonique, une pièce à climats comme je les apprécie fortement (9/10).

L'avant dernière plage "Second Earth" surprend par sa douceur et préfigure l' atterrissage de cet album conceptuel, cinématique et ....passionnant (8/10), une pièce sans batterie qu'enchaine le bien nommé et instrumental "Tales of Imaginary Movies (The End Credits)" dans la même mouvance (9/10) on y entend les dernières bobines du film accompagnées des acrobaties guitaristiques de Piotr PLONKA et les claviers hautement symphoniques de Ryszard KRAMARSKI......reste à répondre à la question, le fils SUNDERS a-t-il décroché le rôle de sa vie ?

PISTES / TRACKS

    1. Tales of Imaginary Movies (The Opening Credits) (2:21)
    2. Invisible Superhero (7:49)
    3. A World Full of Spies (5:00)
    4. Brightness Hidden in the Dark (7:28)
    5. A Comedy of Love (5:30)
    6. The Sounds of War (7:02)
    7. Memories in Tears (6:42)
    8. Second Earth (4:24)
    9. Tales of Imaginary Movies (The End Credits) (3:33)

David LEWANDOWSKI: Vocals
Piotr PIONKA: Electric & acoustic guitars
Krzysztof WYRWA: Bass guitar
Grzegorz BAUER: Drums, percussion
Ryszard KRAMARSKI: Keyboards, acoustic guitars

musiciens / musicians