CHRONIQUE / REVIEW

Lobate Scarp

You Have It All

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

May 6, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Self-Released

USA

Sébastien Buret - May 2022

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

LOBATE SCARP est un groupe de rock progressif américain basé à Los Angeles. Ce qui frappe depuis le début de leur carrière est la personnalité musicale qu’ils développent à savoir au travers d’une musique ambitieuse et ouverte sur l’art en général. Adam SEARS, le fondateur, apparait ainsi comme un metteur en scène avec une production qui apparaîtra cinématique. Plutôt que de citer des catégories ou sous-catégories du genre progressif, admettons que ses membres s’affranchissent des normes et règles pour composer librement, s’amuser je dirais, sans que cela soit un « gros mot » bien au contraire. Et, oui, Adam SEARS et ses camarades de jeu citent souvent YES en tant que référence en tant que modèle. Dès lors, on comprendra bien la musique qui est la leur, libérée, axée sur l’aspect créatif de la chose.

Après un premier album sorti (« Time and Space ») qui fut très bien accueilli parmi la communauté progressive et un album plus récent en 2019 (« Spirals and Portals »), ils nous livrent leur nouvelle création à savoir « You have it all » qui peut être considéré comme une continuité du précédent opus. Fait notable, on y retrouve des invités prestigieux comme Jon DAVISON et Billy SHERWOOD de YES ou encore Jimmy KEAGAN (PATTERN SEEKING ANIMALS), Ryo OKUMOTO (SPOCK’S BEARD) ou enfin Eric MOORE de SUICIDAL TENDENCIES. Dans la liste des présentations, citons enfin David A. HARDY, légende du « Space art » et qui inspira tout jeune Adam Sears : il réalise ici la pochette et son contenu intérieur.

L’album démarre avec facétie quelque part, un « conduit » servant d’introduction comme au théâtre et ô combien révélatrice des qualités de chaque musicien : le ton est donné, tout y est même les violons ! Le son est impressionnant, la production est impeccable.

Comportant neuf titres, « You have it all » est une œuvre des plus agréables à découvrir, écouter et à réécouter car elle respire la musique et l’esprit qui est le leur, exemplaire, inspirant, tant ils semblent s’amuser, jouer, car oui, on « joue » de la musique. Pour autant, l’ensemble fait preuve de maîtrise, de sophistication, de complexité même si le rendu ne semble jamais pompeux voire élitiste. Cette juxtaposition entre technicité et accessibilité est un tour de force sans nul doute. Le morceau central éponyme développe toutes ces qualités en distillant des paroles encore une fois inspirantes, brillantes. On y retrouve ainsi une section vocale de haut vol, une structure rythmique dense et travaillée comme un travail d’orfèvre du guitariste, Peter MATUCHNIAK.

Le dernier titre d’une durée de 17 minutes « Flowing through the change » apporte la conclusion finale et achèvera de nous convaincre, de nous séduire. C’est un bijou, ni plus ni moins. En quelques mots, je dirais que c’est délicat, hypnotique, enjoué, créatif et dynamique. Comme un symbole, il démontre tout le potentiel de LOBATE SCARP et le travail qu’ils accomplissent depuis des années.

« You have it all » est pour un tas de raisons un album magnifique qui figurera à coup sûr dans les meilleurs albums de l’année. Je ne peux donc que vous recommander une écoute pour un décollage immédiat vers une belle destination musicale. Vous serez au passage reçus par de fort belles personnes soucieuses de vous offrir le meilleur. En y réfléchissant, ils ont tiré le meilleur d’eux-mêmes et cela porte un nom, deux plutôt : le travail et la passion. Le tout est enfin fait avec beaucoup de simplicité et de sincérité. Que dire ? Bravo !

PISTES / TRACKS

    1. Conduit (7:00)
    2. Nothing Wrong (6:17)
    3. In The Night I (0:55)
    4. Life-Line (5:55)
    5. You Have It All (14:25)
    6. In The Night II (1:14)
    7. Beautiful Light (5:46)
    8. Our Test Tube Universe (7:33)
    9. Flowing Through The Change (17:24)
    - i. Futureflow
    - ii. In The Night III
    - iii. Dreamflow
    - iv. A New Beginning
    - v. Dreams Are Coming True

Adam Sears : Lead vocals, synths, piano, organs
Andy Catt : Bass, vocals
Peter Matuchniak : Guitars
Hoyt Binder : Guitar (2)
Nate Olmos : Guitar (7)
Eric Moore : Drums (1,5,9)
Jimmy Keegan : Drums (4,8)
Mike Gerbrandt : Drums (2,7)
Billy Sherwood : Vocals (5)
Jon Davison : Vocals (5)
Ryo Okumoto : B3 organs, synths, jazz piano (1,8)
Aiko Jimena Richter : Violin (1,4,5,9)
Yvette Holzwarth : violin (1,4,5,9)
Thomas Lea : Viola (1,4,5,9)
Hillary Smith : Cello (1,4,5,9)
Andrea Whitt : Viola, pedal steel (1,2,7)
Rachel Grace : Violin (2)
Tawnee Lynn Lilo : French horn (1,4,9)
Steve Huber : Violin, viola (3)
Michael Bernard : Synth & drums programming
Raul Hernadez : Additional guitars
Steven Leavitt : Piano, B3, Moog, synth programming, maracas, tambourine, glockenspiel, vocals
Rich Mouser : Additional rhythm & lead guitars, 12-string acoustic guitar, mandolin, shaker, tambourine, dilruba

musiciens / musicians