CHRONIQUE / REVIEW

Light Entanglement Machine

Nucleosynthesis

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

November 18, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Lynx Records

Pologne / Poland

Philippe André - January 2022

INTERVIEW HERE

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

LIGHT ENTANGLEMENT MACHINE, encore une fois un projet et non pas un groupe avec pour la petite histoire la paire rythmique de MILLENIUM, Krzysztof WYRWA à la guitare basse et Grzegorz BAUER à la batterie. Le nom LIGHT ENTANGLEMENT MACHINE est extrait du livre "Golem XIV", une machine numérique super intelligente.

"Nucleosynthesis" s'inspire de l'œuvre de Stanisław LEM pour le centième anniversaire de sa naissance, LEM était l'un des plus célèbres écrivains de science-fiction, son roman le plus marquant "Solaris" fut écrit en 1961 alors qu'il n'avait que 40 ans, il était originaire de CRACOVIE comme les musiciens qui lui rendent hommage ici.

Le maitre du projet et compositeur de la musique (eh oui cet album est totalement instrumental) est Przemysław PIEKARZ, qui entre 2007 et 2011 fut claviériste de HIPGNOSIS dont nous venons de parler il y a peu à l'occasion de la sortie de leur nouvel album, le six cordistes Filip Goddard WYRWA étant lui aussi passé par cette formation de 2004 à 2006. Il s'agit bien évidemment d'un disque conceptuel qui fait référence aux sujets évoqués dans les livres de LEM comme le cosmos (les titres 1 et 2), la conscience ("Awareness"), les voyages dans l'espace ("Missing Android") et l'Intelligence artificielle (IA) pour les trois dernières pièces du cd.

D'autre part et malgré ce qui a été écrit plus haut, ne vous attendez pas à reconnaitre MILLENIUM dans LEM, il n'y a aucune ressemblance...nous sommes avec "Nucleosynthesis" dans du rock spatio temporel à donf ! (Il vous suffit d'écouter la pièce éponyme). "Awareness" la troisième plage est un peu différente (et par là même très reposante) par l'intervention du violon de Joanna HEBDA, et j'adore réellement cet instrument comme vous le savez certainement (mon amour immodéré et historique pour KANSAS en est la meilleure preuve). Mais ce n'est rien par rapport à son apparition dans "First Light" où il est (le violon) beau à pleurer...dommage que la pièce soit aussi courte.

"Entanglement" est plus spatial, plus synthétiseur, avec la basse en béton de Krzysztof WYRWA, plus mainstream aussi. Nous clôturons avec le long "Machine Intelligence", la troisième partie du LEM, vous aurez remarqué l'analogie entre le nom du projet et celui de l'écrivain auquel hommage est rendu, introduite par un piano délicat, avant de migrer vers les hautes sphères spatio symphoniques et de mettre enfin en valeur la six cordes de Filip Goddard WYRWA, qui fait jeu égal voir qui surpasse en brillance les claviers du maitre de cérémonie Przemysław PIEKARZ...superbe de la première à la douzième minute. Première chronique de l'année 2022, même si l'album est paru fin novembre 2021 et bonne surprise.

PISTES / TRACKS

    1) The Space Fugue (2:44)
    2) Nucleosynthesis (6:16)
    3) Awareness (7:01)
    4) Missing Android (5:48)
    5) The First Light (3:36)
    6) Entanglement (4:45)
    7) Machine Intelligence (12:42)

Przemysław Piekarz aka Ijon (Hipgnosis) - Keyboards
Filip Goddard Wyrwa (Hipgnosis, Twelve Moons, Xposure) - Guitars
Wojciech Bochniak (Rivendell, Callabrijon) - Guitars
Krzysztof Wyrwa (Millenium, Frittata, Twelve Moons) - Bass guitar, Warr guitar
Grzegorz Bauer (Millenium, Another Pink Floyd, Frittata, Twelve Moons) - Drums
Joanna Hebda - Violin
Bartłomiej Bochniak - Bass guitar

musiciens / musicians