CHRONIQUE / REVIEW

Guranfoe

Gumbo Gumbo

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 28, 2022

Format:

CD, Vinyl, Digital

Label:

From:

Self-Released

Royaume-Uni / UK

Marc Thibeault - October 2022

9,1

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

La musique du second album studio du groupe britannique GURANFOE va vous emporter dans leur monde Jazz-Rock/Fusion. Le titre de l'album vient du nom original du groupe qui était GUMBO VARIATION entre 2012 & 2016. Certains bouts de pièces datent des débuts du groupe (il y a 10 ans) tandis que d'autres bouts ont été créés en 2020, juste avant d'entrer en studio. Quel que soit le moment de naissance de leurs créations, les pièces sont tous de qualité. Les enregistrements, eux, ont été échelonnés sur 2 ans lorsque les relâchements de confinements reliés au COVID-19 permettaient aux membres de continuer d'enregistrer. Nous avons ici 5 pièces avec, au total, 38:46 au compteur, ce qui n'est guère plus que le premier album (Sum Of Erda, 2019, 36:35).

Le groupe nous embarque dans un train ZAPPA-esque avec la pièce “Aravalli Wood”. Les frères BURNS et messieurs SNELL & BREEZE se donnent à fond dès le début, ne laissant aucun temps mort pendant la durée de la pièce. La musique mord et les contretemps semblent s'accumuler et se battre pendant un moment avant de revenir à un riff plus Jazz Rock jusqu'à ce que la pièce nous rende à “Et Alias”. Très douce au début, la musique augmente légèrement de rythme et prend un air un peu plus du style Musique du Monde avant de devenir un agréable Jazz Rock. Il y a une certaine aura de mystère qui va et vient dans cette musique, changeant temporairement l'ambiance pendant un bref instant avant de revenir au Jazz Rock. La pièce est très agréable avec un contretemps régulier et il y a un joli mélange de guitares tantôt électrique, tantôt plus acoustique, et Rob MILNE y rajoute une jolie touche avec des insertions de flute ici et là.

Le début de “Indigo Moon” me fait penser à beaucoup de pièces Jazz Rock doucereuses. Mais la pièce se transforme vers 02:15 en quelque chose de plus rythmée et, vers 02:50 nous sommes rendus avec un Rock plus 'Bluesy' jusqu'à environ 03:58 où nous assistons à un combat d'environ 40 secondes entre la flute, qui prend des airs de celle d'Ian ANDERSON, et la guitare électrique qui prend finalement le dessus à la fin. On a ensuite droit à une espèce de 'Jam session' avant que le rythme et l'intensité de la musique ne diminue tranquillement vers un style plus relaxant avec guitare acoustique et électrique se mélangeant avec beauté. Les dernières 02:30 auraient probablement été encore mieux si les percussions de Joe BURNS n'étaient pas si présentes mais ce n'est que mon opinion, vous vous ferez sûrement la vôtre.

“To The Sun” est un Jazz Rock avec un son rappelant celui des années '70, surtout lorsque les guitares électriques embarquent vers 02:15 avec un son & un style assez Funky, merci! S'enchaine ensuite “Django”, un Jazz Rock mélangé avec un peu de Flamenco sur du 'Speed' et une guitare assez déjantée, à notre plus grand bonheur! Ça Groove, ça déménage, bref, c'est bon et ça termine l'album avec énergie.

Autant le premier album avait des éléments de Rock dit 'mainstream', de Space Rock, de psychédélique et de Prog Rock, autant ce deuxième opus est surtout dirigé vers le Jazz Rock et le Fusion, les musiciens s'y montrant très à l'aise et très créatifs. Il y a une aura des années '70 qui flotte sur l'ensemble de l'album, ce qui nous portent à comparer tel ou tels bouts de musique(s) à un artiste ou à un autre de ces années-là.

Excellent second album instrumental pour les musiciens de Norwich! Plaisir auditif garanti!

PISTES / TRACKS

    01-Aravalli Wood (05:46)
    02-Et Alias (12:12)
    03-Indigo Moon (10:25)
    04-To The Sun (05:01)
    05-Django (05:22)

James BURNS - Electric guitars, acoustic guitars, 12-string acoustic, bass, piano, Roland Juno-60 synth, Mellotron M4000D
Ollie SNELL - Electric guitars, acoustic guitars, lap steel guitar
Robin G. BREEZE - Bass, baby grand piano, Roland Juno-60 synth, Mellotron M4000D, Korg Minilogue
Joe BURNS - Drums, percussion

With
Rob MILNE - Flute, saxophone
Rob BAKER - Lap steel guitar, voice
Arthur Yann Le BALEUR – Percussion

musiciens / musicians