CHRONIQUE / REVIEW

D'Virgilio, Morse & Jennings

Troika

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

February 25, 2021

Format:

CD, Vinyl, Digital

Label:

From:

Inside Out Music

Intl

Serge Marcoux - March 2022

INTERVIEW HERE

8,6

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

On attribue l’utilisation du terme supergroupe à JANN WENNER, le fondateur de la revue musicale américaine Rolling Stone. Un supergroupe n'est rien de plus (et rien de moins) qu'un groupe composé de membres ayant déjà gagné leurs galons dans d'autres groupes. CREAM et CROSBY, STILLS, NASH AND YOUNG furent parmi les premiers et on peut penser à EMERSON, LAKE AND PALMER ou UK pour le rock progressif par exemple. Souvent, ils ne durent pas très longtemps en raison des égos surdimensionnés inhérents à ce genre de groupes ou des intérêts qui divergent rapidement. Mais une chose est sûre : les supergroupes débordent de talent et produisent des résultats de haut niveau.

Les amateurs de musique prog penseront donc supergroupe progressif si on mentionne que NICK D’VIRGILIO (SPOCK’S BEARD, BIG BIG TRAIN), NEAL MORSE (SPOCK’S BEARD,TRANSATLANTIC ET NEAL MORSE BAND) et ROSS JENNINGS (HAKEN, NOVENA) se sont réunis pour concocter un album, « Troika ». Cette réunion doit plutôt être attribuée à leurs goûts musicaux éclectiques et à la qualité de leurs voix qu’au simple désir de créer un tel groupe. On connaissait déjà l’autre volet de la carrière de NEAL MORSE, « Life and Times » ou « Songs from November » par exemple. Idem pour NICK D’VIRGILIO dont les albums solos ont parfaitement démontré l’étendue de ses goûts. Le premier album solo du chanteur de HAKEN, ROSS JENNINGS, paru l’automne dernier a permis de constater qu’il avait aussi des goûts allant au-delà du rock progressif ou du prog métal. La table était donc mise pour qu’une autre idée musicale de NEAL MORSE complémentée par des acolytes talentueux puisse être servie aux convives musicaux que nous sommes. NEAL explique : " Il y a longtemps, mes parents nous ont permis à mes frères et moi d'aller voir le film Woodstock au cinéma. J'ai été submergé par tous les bonnes musiques dans ce film et l'un des groupes dont je suis tombé amoureux et dont je suis resté amoureux était CROSBY, STILLS, NASH & YOUNG. " Ce projet est un résultat cause à effet du confinement que nous avons connu. NEAL a d’abord contacté NICK puis ROSS et les deux compères ont ajouté leurs voix et leurs talents de compositeurs au projet qui, dès le départ apparaissait aller delà d’un projet solo.

Son de percussions et une guitare sèche puis une voix se découpe yeah, yeah, yeah, check one-two et comme si de rien n’était nous voilà engagé, et tout sourire en plus, dans ce « Troika » qui signifie l’alliance de trois personnalités de poids égal qui s’unissent pour diriger. Comme de fait, notre attention se dirige irrésistiblement vers l’union parfaite de ces trois voix qui s’harmonisent merveilleusement et parfaitement. Alors oui, on pense supergroupe mais dans une veine clairement inspirée de CSN&Y. « Everything I Am » plante parfaitement le décor de notre écoute, un folk-rock inspiré qui est presqu’un clin d’œil parfait à « Suite: Judy Blue Eyes ». Voici ce que ROSS JENNINGS dit de la suivante, « Julia » : « Ma démo originale était d’une durée de 8 minutes, et peut-être plus proche du ‘prog épique’ que de l’ambiance auteur/compositeur/interprète que nous essayions de présenter sur ce disque. NEAL a arrangé ma longue ballade en quelque chose de plus concis, en accord avec l’essence de l’album et en écrivant un nouveau puissant refrain dans le processus. Ce morceau met de l’avant l’interaction vocale à trois avec des paroles qui touchent les cordes sensibles et qui traitent des thèmes du regret et du pardon dans le contexte d’une relation père-fille brisée. » C’est le plus long morceau, plutôt dynamique avec de l’orgue et une section rythmique plutôt que de simples percussions. C’Est excellent mais ce serait redondant de l’écrire onze fois car tel est le cas. « You Set my Soul on Fire » revient à une formule plus acoustique et y réussit fort bien. NICK D’VIRGILIO nous en parle ainsi : " You Set my Soul On Fire est tout simplement une chanson d’amour. C’est une chanson sur l’amour qui est capable de réchauffer même le cœur le plus froid si vous ouvrez la porte et le laissez entrer. C’est la première chanson que j’ai écrite pour ce projet. Le fait de savoir que NEAL et ROSS allaient ajouter leurs voix au mélange m’a donné une véritable inspiration. " Et inspiration il y a eu !

Les trois compères proposent ainsi plusieurs de ces compositions qui rappellent l’univers des groupes alliant guitares sèches et voix, pensez aussi à AMERICA, SIMON & GARFUNKEL ou à certaines pièces des BEATLES par exemple. Mais n’allez pas croire à une écriture uniforme et un rendu toujours prévisible. Ainsi, « Another Trip Around the Sun » apporte une belle variation avec des harmonies vocales qui font un petit clin d’œil à ce que GENTLE GIANT ou SPOCK’S BEARD ont si bien fait dans le passé. Il y a aussi ce « King for a Day » au tempo rapide et à l’approche progressive avec ce qu’il faut de touches électriques. Que celles-ci viennent de la guitare, de l’orgue et même de quelques lignes de synthétiseur. De plus, les harmonies vocales lorgnent vers une je-ne-sais-quoi de QUEEN. Bien sûr, il y a aussi ce brûlot hard-rock qu’est « Second Hand Sons », qui tranche parmi les onze compositions. Un morceau qui apporte une énergie différente où l’orgue se fait DEEP PURPLE, la guitare un brin JIMMY et ses harmonies vocales à la STYX.

Je conclue mon regard vers les pièces « A Change is Gonna Come » et « What You Leave Behind », probablement mes favorites car très significatives dans leurs propos et magnifique dans leur approche musicale. « A Change is Gonna Come » n’est pas celui de SAM COOKE, mais un plutôt un hymne acoustique sur l’étrange époque que nous vivons et l’espoir incarné que propose les paroles et une instrumentation plus étoffée au fur et à mesure que le morceau avance avec un petit côté gospel en plus. La vraiment très belle et touchante « What You Leave Behind » termine l’album avec trois voix et une guitare sèche, un nouveau classique des feux de camp ou des fins de soirée. Et le sujet ! Découvrir ce qui est vraiment important dans la vie. Je suis en accord avec ce que NEAL dit de cet album : “ Quel grand plaisir cela a été de travailler sur cet album avec ces artistes incroyables ! C'était plutôt drôle… Nous avions travaillé sur les chansons à distance pendant plusieurs mois avant que je nous entende enfin tous chanter ensemble en même temps. La première fois que j'ai monté les faders, je savais que nous avions la magie ! “ Tout au long de l’album, la complicité est palpable tant au niveau des compositions, trois de NICK et ROSS et cinq de NEAL, que du partage du chant et de l’instrumentation entre elles et ce, peut-importe qui est l’auteur de la chanson.

Souvenez-vous des CSN&Y, SHAWN PHILLIPS ou CAT STEVENS que vous glissiez entre un YES, un PINK FLOYD ou un DEEP PURPLE. Laissez la magie opérer à votre tour et glisser ce « Troika » entre un BIG BIG TRAIN, un HAKEN ou un NEAL MORSE BAND.

PISTES / TRACKS

    1. Everything I Am (5:43)
    2. Julia (6:07)
    3. You Set my Soul on Fire (3:22)
    4. One Time Less (4:53)
    5. Another Trip Around the Sun (4:39)
    6. A Change Is Gonna Come (4:24)
    7. If I Could (4:02)
    8. King for a Day (5:47)
    9. Second Hand Sons (4:43)
    10. My Guardian (3:43)
    11. What You Leave Behind (4:16)

Nick D’Virgilio / Vocals, drums, percussion, bass guitar, acoustic guitar, Tron flute, electric guitar
Neal Morse / Vocals, acoustic guitar, bass, organ, slide, and electric guitar, windkey, electric piano, fretless bass, mandolin
Ross Jennings / Vocals, 6 & 12 string acoustic guitar, Ebow, lead electric guitar, synthesiser

With
Tony Levin / Bass (7)

musiciens / musicians