CHRONIQUE / REVIEW

Cyril

Amenti's Coin - Secret Place Part 2

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

February 22, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Progressive Promotion Records

Allemagne / Germany

Philippe André - April 2022

8,6

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Quatrième album pour CYRIL depuis 2013, moins de trois ans après l'extrêmement décevant "The Way Through", ce n'est pas moi qui le dis c'est l'avis général de la communauté progressive, CYRIL ayant décidé d'arpenter les chemins de la pop prog, un genre très "casse gueule", seules des pointures comme ASIA y ayant avantageusement creusé leurs sillons.

Un changement de batteur (Manuel HUMPF en lieu et place de Clement LITSCHKO) et cinquante minutes de musique, voici pour la présentation globale de cet "Amenti's Coin - Secret Place Part 2", la première partie figurait sur "Paralyzed" le second opus du groupe teuton en 2016. Pour les ignorants l'Amenti désigne l'occident dans la mythologie égyptienne et c'est vers le couchant que l'on trouve la demeure des morts…Un album concept, enfin, cela me manquait !

Le premier avantage de CYRIL pour moi qui suis un pourfendeur avéré des chants inadaptés pour rester poli, est de compter dans ses rangs deux vocalistes de grande qualité avec Larry BRODEL (TOXIC SMILE) et Manuel SCHMID, leurs timbres se mariant à merveille, au passage ne me demandez pas qui chante quoi.......Le second avantage est d'avoir un leader musical de la trempe de Marek ARNOLD qui non content de tenir les claviers, est également saxophoniste et clarinettiste, deux instruments surtout le second relativement rares dans les combos progressifs.

Quels titres mettre en exergue dans cet album ? Les deux premiers "On Sacred Ground" et "A Letter Home" sont clairement les deux plus faciles d'écoute, les deux plus radiophoniques, les deux plus pop prog comme stipulé en préambule, plus clairement les deux moins susceptibles de satisfaire le progfan de base. Les deux suivants "My Father's Answer" est le plus dynamique tandis que "Desert Crossing" est le plus progressif de la première moitié de l'album, et "Caravan" le plus mélodique grâce à la clarinette de Marek ARNOLD (pour ceux qui ont connu la new wave des eighties, ça me rappelle PERFECT ZEBRAS "Fascination" en 1982).

La pièce éponyme est un instrumental calme et reposant, toujours la clarinette mais aussi le piano qui précède et s'enchaine sur "A New Shangri-La", les pas de l'explorateur dans le sable égyptien, une merveille de mélodicité avec un chant ad hoc, et un solo de saxophone qui ne l'est pas moins, à écouter et réécouter sans modération ni lassitude aucune. "The Temptress" l'avant dernière pièce du disque, la guitare acoustique puis le saxophone et la mandoline en vedette est une respiration avant la plage conclusive "Arrival" qui présente les phrasés vocaux mélangés de Larry et Manuel, ils ont dû beaucoup écouter TOTO dans leur prime jeunesse (on se croirait dans "The Seventh One" !), notez qu'il existe bien pire comme comparaison et influence, l'album se conclut par le seul et néanmoins brillant solo de guitare du disque (Ralf DIETSCH).

Conclusion après six écoutes attentives, un très bon album de pop progressive, ASIA ou TOTO, mais certainement pas KING CRIMSON ou VAN DER GRAAF GENERATOR.

PISTES / TRACKS

    1. On Sacred Ground (5:24)
    2. A Letter Home (3:47)
    3. My Fathers Answer (5:08)
    4. Desert Crossing (6:28)
    5. Caravan (6:03)
    6. Amenti's Coin (3:27)
    7. A New Shangri-La (6:45)
    8. The Temptress (4:04)
    9. Arrival (8:40)

- Larry BRODEL: Vocals
- Manuel SCHMID: Vocals
- Ralf DIETSCH: Guitars, mandolin
- Marek ARNOLD: Keyboards, saxophone, clarinet
- Dennis STRASSBURG: Bass guitar
- Manuel HUMPF: Drums

musiciens / musicians