CHRONIQUE / REVIEW

Compass

Theory Of Tides

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

July 22, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Escape Music

Royaume-Uni / UK

Alain Massard - July 2022

8,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

COMPASS est le groupe anglais débutant son aventure musicale en 2017 lorsque Steve Newman décida d’écrire dans un genre varié allant de DREAM THEATER, RUSH, SAGA, IT BITES, le grand FLOYD, ENCHANT et TOTO selon moi, bref dans la lignée prog métal. Un son brut censé nous emmener loin de la terre revisitant l’histoire la vie, les œuvres et l'agitation intérieure du célèbre astronome Galileo GALILEI; sur une réflexion de notre temps passé dessus. COMPASS avec Dave du groupe NEWMAN est venu l’aider tout naturellement durant cette période pandémique à composer.

« Mountains on the Moon » intro piano et orchestration symphonique avant l’arrivée d’un riff métallique; 1’32’’ et ça explose sur un air tirant sur un son de prog métal, l’AOR pour la voix et refrain-base rythmique solide; break hargneux digressif sur un relent THRESHOLD, nappes de claviers en final qui me rappelle ENCHANT; à suivre cette voix de Ben qui envoie bien loin sur les pourtours métal progressifs. « Searching for Answers » avec un riff lourd nous emmène sur la barrière tangible du métal prog; cependant l’air de fond lorgne sur un TOTO sur-vitaminé avec clavier minimaliste, ce qui fait que le groupe est bien au-delà de ces fameux tiroirs; break spatial puis le solo endiablé de Steve.

« The Assayer » dans la même lignée avec double ou triple pédale, riff nerveux et synthétique, comme le faisait si bien les ROGUE MALE en leur temps; le son de guitare me fait penser à SAGA, oui ça part bien dans tous les sens; break planant sur la basse aérienne avant de lancer le solo mélodique-progressiste, avec atmosphère latente, qui reste en tête avant le final convenu. « Once in a Lifetime » bon le titre que RUSH aurait pu créer bien entendu, la voix est différente, mais l’ambiance, le riff, la batterie, les moments… tout est là et bien là puis on repart sur un ersatz de qualité lorgnant sur TOTO, intéressant.

« Laws of Nature Dialogue I: Fly to the Sun » et le début du triptyque de près de 20 minutes pour un voyage mélodique sur les lois de la nature; c’est à écouter pour le creuset de fonte de notes trouvées, les oreilles font travailler la mémoire, éviter Alzheimer je pense de cette façon… RUSH, TOTO, ENCHANT en point d’orgue et SAGA pour ce solo guitare magique, cristallin, frissonnant. « Laws of Nature Dialogue II: God Only Knows » bien séparé, un peu mon regret pour un titre dans la mouvance rock new wave des 80’s, je pense aux CARS, pour ce son synthétique dansant; le break revient à des critères rock prog pêchu avec guitare, piano rythmique; « Laws of Nature Dialogue III: This Pendulum Swings » entame planante, jazzy cool, la basse et batterie arrivent lourdes, le piano, TOTO avec ses intro merveilleuses en toile de fond; c’est beau, plaqué mais tellement efficace ce piano mettant le rythme de façon monolithique; un regret avoir cette impression que l’on revient à la 1ere partie avec le refrain entêtant; le bon côté c’est aussi la lente élaboration musicale en orchestration qui amoindrit ce fait; à noter le final en chœur. Enfin « Theory of Tides » titre éponyme, belle intro puis titre consensuel avec la voix chaude de Ben accompagnant l’air, un énième solo guitare nerveux, coloré, fruité qui fait plaisir à entendre dans la lignée d’un COMPASS ici.

COMPASS fait du rock prog métal mélodique, mélangeant des influences de diverses périodes, intensifiant les images musicales vers le rock spatial un temps. Un album à la suite du ‘Our Time On Earth’ qui m’avait intrigué par cette fraîcheur de composition et de réminiscences diverses et subtiles. COMPASS parvient à créer un univers mental métal-progressif où sons vont de pair avec des paysages montagnards remplis de vallées luxuriantes aux cascades reposantes…Un album qui fleure bon les groupes précités mais qui s’en démarque avec sa base rythmée typée.

PISTES / TRACKS

    1. Mountains on the Moon (10:59)
    2. Searching for Answers (6:35)
    3. The Assayer (8:07)
    4. Once in a Lifetime (5:17)
    5. Laws of Nature Dialogue I: Fly to the Sun (7:36)
    6. Laws of Nature Dialogue II: God Only Knows (5:24)
    7. Laws of Nature Dialogue III: This Pendulum Swings (6:48)
    8. Theory of Tides (6:30)

    Total :57’16’’

- Ben Green: Vocals
- Steve Newman: Guitar, keyboards
- Dave Bartlett: Bass
- Toni Lakush: Drums

musiciens / musicians