CHRONIQUE / REVIEW

Blacklist

Afterworld

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 28, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Profund Lore Records

USA

Philippe André - October 2022

8,5

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Nous allons quelque peu sortir du contexte progressif pour vous entretenir du second album des newyorkais de BLACKLIST que nous pourrions classer dans le rock atmosphérique à penchant ténébreux.

Second opus après un premier "Midnight of the Century" en 2009, autant dire une éternité. Pour ne pas vous paraitre idiot j'ai pris la peine d'aller écouter ce premier album de treize ans d’âge…beaucoup plus orienté guitares et post punk dans l'âme que cet "Afterworld" d'aujourd'hui avec des titres un peu plus courts qui respirent la joie et la bonne humeur comme "Language of the Living Dead" ou "Poison for Tomorrow"...

Pourquoi vous parler d'eux ? Simplement car c'est une parution de grande qualité, bien supérieure à de très (trop) nombreuses sorties de pur progressif. BLACKLIST nous propose, un mélange de heavy métal à la BLUE OYSTER CULT (des newyorkais aussi) avec de la cold wave voir de la dark wave, les membres du groupe citent comme influences principales, MY BLOODY VALENTINE, BLACK SABBATH, COMSAT ANGELS, KILLING JOKE et THE SOUND, des combos qui ont la rigolade facile et la dépression sur le bout des ongles (Pour rappel Adrian BORLAND le mentor de THE SOUND s'est suicidé à la fin du siècle dernier en se jetant sous un train) bref tout se tient...

La thématique de l'album se penche sur les codes de l'amour aujourd'hui dans l'effondrement politique et environnementale de la société, 2022 nous voici...BLACKLIST était quatre en 2009, ils sont dorénavant cinq avec l'adjonction de Chad DZIEWIOR comme six cordistes supplémentaires. Difficile de détacher un titre plutôt qu'un autre sur "Afterworld" car l'opus est compact, pas de temps faible selon moi, même si j'ai bien évidemment mes préférences.

Citons le second titre "The Final Resistance" (ça explose de partout) et le quatrième "No Good Answers" tous deux proches de MODERN ENGLISH la voix de Joshua STRACHAN rappelant fortement celle de Robbie GREY (particulièrement sur le second), le sixième "Pathfinder" le plus KILLING JOKE de l'ensemble avec le drumming de folie de Glenn MARYANSKY et des guitares acérées, le septième et délicat (si on le replace dans le contexte) "Scarlet Horizon" un hit en puissance et enfin le huitième "A Stranger In This Century " calme et crépusculaire, seule pièce où Joshua STRACHAN utilise son saxophone.

Même si vous n'êtes pas sur la liste noire, je vous embarque avec moi pour un voyage dans la pénombre d'un after rock atmosphérique qui tourne en boucle chez moi depuis début octobre.

PISTES / TRACKS

    1. Fires Of Black November (2:28)
    2. The Final Resistance (5:01)
    3. Nightbound (4:48)
    4. No Good Answers (5:12)
    5. Behind The Veil Of The Living World (4:41)
    6. Pathfinder (5:35)
    7. Scarlet Horizon (3:40)
    8. A Stranger In This Century (5:38)
    9. In Shadow Light (4:55)
    10. Lovers In Mourning (4:31)

Joshua STRACHAN: Vocals, Guitar, Synthesizer, Saxophone
Ryan RAYHILL: Bass guitar
Glenn MARYANSKY: Electronic and Acoustic Drums
James MINOR: Guitar
Chad DZIEWIOR: Guitar

musiciens / musicians