CHRONIQUE / REVIEW

Bernard & Pörsti

Robinson Crusoe

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

December 10, 2021

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Seacrest Oy

Finlande / Finland

Denis Boisvert - January 2022

INTERVIEW HERE

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

La coopérative musicale qu’est devenue THE SAMURAI OF PROG continue de produire sous diverses configurations. Cette fois on découvre une adaptation musicale de l’histoire de ROBINSON CRUSOE en 7 chapitres. La composition de chaque volet appartient un compositeur différent venant de la brochette internationale des joueurs de claviers habituels ce qui donne une belle variété. Les guitaristes eux aussi invités, mettent leur touche personnelle incluant STEVE HACKETT, on ajoute des petites doses de cuivres et de cordes, un chanteur qui cadre avec le thème et le style et la très importante sauce venant du duo de MARCO et KIMMO (STEVE étant sans doute encore trop occupé ailleurs). On obtient finalement du rock progressif symphonique, magnifiquement structuré, exécuté avec virtuosité, et facile à suivre. Bien entendu, les claviers dominent et offrent autant de tonalités magiques.

Dans le détail, ‘Overture’ de STAMPALIA résolument classique et forte, lance l’aventure de manière majestueuse avec effets de chœurs et cuivres. ‘Like an Endless Sea’ relate le premier naufrage, la capture par des pirates (rappelant un peu ceux de KEITH EMERSON) et le voyage au Brésil avec des réminiscences de WAKEMAN. Un morceau surtout instrumental mais avec une belle mélodie et une voix proche de JON ANDERSON. Belle composition de LACAGNINA. L’incontournable interlude de MYERS met la table pour le cœur de l’histoire, le naufrage et l’adaptation sur l’île déserte signer DI BENEDETTI. Un morceau clé capturant sur 10 minutes la langueur et la suspension du temps. Une voix musclée, un air d’opéra rock, un beau caméo d’HACKETT, le morceau qui m’a plu le plus. ‘Friday’ n’est pas loin derrière avec les rebondissements de la découverte des cannibales et d’un compagnon. Signé MARCO GRIECO, on capture la tension, un peu trop de texte mais une voix très GABRIEL. On croirait avoir trouver un album perdu entre ‘Nursery Cryme’ et ‘Supper’s Ready’. Presque trop proche mais comment peut-on ne pas aimer ? ‘The Rescue’ signé SCHERANI est un peu militaire au début mais surtout très RPI incluant le chant en italien et plein des arabesques typiques du genre. On termine avec ‘The New Life’ gracieuseté d’ANDREA PAVONI et le héros retrouve la civilisation. Un morceau instrumental plus dans un style CANTERBURY avec piano très captivant et aussi violon et flûte, Les moments de tensions et de résolutions permettent une finale tout à fait correcte. La guitare de SINGOR est exquise.

Bref vous comprendrez que l’opus est solide, à la hauteur des attentes et de la qualité SAMURAI. Encore une belle pochette d’UNITSKY. Tout un accomplissement logistique dans ces temps de pandémie. Le format est bon mais manque un peu d’innovation. Va plaire aux amateurs de symphonique, l’effet continuera de croître avec les écoutes répétées.

PISTES / TRACKS

    1. Overture (06:18)
    2. Like an Endless Sea (09:38)
    3. The Voyage Begins (03:08)
    4. The Island of Despair (10:00)
    5. Friday (10:08)
    6. The Rescue (07:23)
    7. New Life (05:16)
    Total 52:00

Marco Bernard: Shuker basses
Kimmo Pörsti: Drums and percussion

Invités:
Octavio Stampàlia: Keyboards (1), Rubén Álvarez: electric guitar (1), Steve Bingham: violin (1,2,3),
Marc Papeghin: French horn, trumpet (1,2), Oliviero Lacagnina: keyboards (2), John Wilkinson: Vocals (2) Sara Traficante: Flute (2), Marcel Singor: Electric guitar (2,7) Rafael Pacha: Electric and acoustic guitar, recorder, viola da gamba (3,4,5), David Myers: Grand piano (3) Alessandro Di Benedetti: Keyboards (4), Bart Schwertmann: Vocals (4), Steve Hackett: Electric guitar (4) Marco Grieco: Keyboards, acoustic guitars, percussion (5), Marco Vincini: Vocals (5), Luca Scherani: Keyboards (6),
Stefano Galifi: Vocals (6) Adam Diderrich: Violin (6) Marcella Arganese: Guitar (6), Andrea Pavoni: Keyboards (7) John Hackett: Flute (7)

musiciens / musicians