CHRONIQUE / REVIEW

Banda Belzoni

Timbuctu

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

September 23, 2022

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Ma.Ra.Cash Records

Italie / Italy

Philippe Andé - November 2022

7,5

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Giovanni Battista BELZONI plus connu comme le Géant du NIL, padouan de naissance (1778) et mort fin 1823 au BENIN à l’âge de 45 ans fut un explorateur vénitien, historiquement l'un des meilleurs spécialistes de l'archéologie égyptienne grâce à son goût inné pour l'aventure et son intelligence peu commune. Pour les compléments d'information je vous laisse consulter internet car là n'est pas notre sujet principal qui reste la musique…

Ce disque raconte ce qui s'est passé durant ses voyages entre tempêtes, souvenirs, amis, rêves, langueurs, amour (sa femme Sarah est resté vingt ans à ses côtés) et bon vin (et par-delà bonne musique !), évidemment c'est un album conceptuel et tous les titres s'enchainent, il faut donc avaler quarante-huit minutes non-stop pour rester dans le "move" (je ne tiens pas compte de la version anglaise du dernier titre…).

BANDA BELZONI est un duo composé de deux multi instrumentistes Sandro BELLU et le plus connu Gigi VENEGONI (ARTI & MESTIERI) et ce "Timbuctu" est leur second album après l'éponyme "Banda Belzoni" de 2019, passé il faut bien le dire relativement inaperçu.

Parmi les réussites du disque et en prenant dans l'ordre citons "Intrigoni" qui outre la pluri joliesse de son thème principal nous offre par l'entremise de Marta CALDARA, le plaisir d'entendre deux instruments rares dans la musique progressive, le vibraphone et le xylophone (9/10), la plage suivante "Se mi Oriento" fait également partie de mes favorites avec Andrea PETTINELLI aux claviers, un classique du progressif italien, lyrique en diable (la guitare et les touches), bien chanté par Mauro MUGIATI, un nanan (9/10).

"La Citta della Luce" lui est comparable, du beau prog transalpin de facture classique, instrumental, où nous sentons que nous avons affaire à des musiciens expérimentés (8/10), "Il Discorso del Se" imprégné des sables égyptiens, doux, mélodique et à connotation acoustique (8/10) et enfin le remarquable et perle absolue de l'album "Sarah Sarai part 2" (10/10) qui accueille le parrain Franco MUSSIDA pour un développement six cordiste de grande classe dont nous avions eu un aperçu en ouverture du disque avec "Sarah Sarai part one".

Moins apprécié la piste quatre "Scrivi con Ogni Carovana (Pt. 3) " la suite des deux premières parties du premier album, un tantinet BANCO, délurée et entrainante mais pas vraiment ma tasse de thé (7/10), la piste six chanté par Paul "Gazebo" MAZZOLINI un mid tempo plus rock que progressive (6/10), "Copenhagen" parsemé par des effluves égyptiennes (7/10) agréable sans être mémorable, "Latitudine Zero" parce que je n'ai jamais été fan du chant de Lino VAIRETTI (5/10) et le court et dansant "La Nuvola" (6/10).

En conclusion du bon et du moins bon pour ce "Timbuktu" comme le fut le premier album "Banda Belzoni" de 2019.

PISTES / TRACKS

    1. Sarah Sarai (Pt. 1) (Gibilterra) (1:31) *
    2. Intrigoni (6:27)
    3. Se mi Oriento (4:48)
    4. Scrivi con Ogni Carovana (Pt. 3) (3:49)
    5. La Città della Luce (4:54) *
    6. Oltre il Mare (4:24)
    7. Copenhagen (5:10)
    8. Latitudine Zero (5:29)
    9. La Nuvola (3:02)
    10. Il Discorso del Se (3:57) *
    11. Sarah Sarai (Pt. 2) (L'approdo) (4:24)
    12. Sarah (English version) (bonus track) (5:55) *

Sandro BELLU: Guitar, bass guitar, keyboards
Gigi VENEGONI: Guitar, keyboards

With:
Mauro MUGIATI: Vocals (1-5,7,9-12), backing vocals
Paul "Gazebo" MAZZOLINI: Vocals on track 6
Lino VAIRETTI (OSANNA): Vocals on track 8
Franco MUSSIDA (PFM): Guitar on tracks 1,11 & 12
Fulvio BOSIO: Bass guitar
Andrea PETTINELLI: Keyboards on track 3
Carlo BELLOTTI: Drums
Marta CALDARA (SYNDONE): Vibraphone, xylophone, percussion on track 2

musiciens / musicians