CHRONIQUE / REVIEW

Ali Ferguson

The Contemplative Power of Water

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

April 13, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Self-Released

Écosse / Scotland

Denis Boisvert - July 2022

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

ALI FERGUSON est un musicien accompli, principalement guitariste mais aussi compositeur. Il semble vouloir développer un style bien à lui qui tient sa place dans le bouillon de culture qu'est le rock progressif mélodique de nos jours. Avec des touches d'ambiance, des échantillons sonores de la nature et une grande sensibilité, il nous parle avec ce troisième album du pouvoir contemplatif de l'eau. Dans ses propres termes, cet album explore les thèmes de la 'reconnexion des humains avec la nature, de la recherche de la beauté et de la paix dans un monde plein de colère et de division et, surtout, de la capacité écrasante de l'amour et de la gentillesse à surmonter l'adversité et la haine.'

Les soixante-huit minutes de l'album y sont consacrées et je vous assure qu'il n'y a pas de longueur. Malgré la thématique apaisante, les moments rocks sont parfois puissants et toujours captivants. On remarquera l'absence d'un batteur mais les séquences programmées sont très bien intégrées à la trame mélodique et on le remarque à peine. Les paroles sont riches et profondes. Vingt-six minutes sont consacrées à la pièce-titre de l'album, échelonnées en trois parties: au début, au milieu et à la fin. Les autres morceaux se complètent bien et apportent une belle variété. Les clips sonores sont présents mais servent surtout d'introduction ou d'arrière-plan. Les rythmes sont particulièrement bien réussis. La guitare surtout mais aussi sa belle voix raconte l'histoire. Comme style on reconnaîtra des influences GILMOURIENNES dans certains soli mais un bon comparatif serait le groupe AIRBAG comme le prouve la pièce 'Stare into Sunlight'. Autrement on reconnaît nettement une influence PETER GABRIEL dans le traitement de la voix et des rythmes comme 'Children of Men'. D'autres morceaux sont moins complexes et même très accrochant comme 'You Can't Hold an Ocean' et demeurent très beaux. A part 'Stare into Sunlight' et 'Children of Men', j'ai bien aimé 'The Catacombs'. 'River of Crows' offre un bel air d'influence celtique aussi. Le style d'ALI semble suivre un certain ordre. On débute doucement avec des bruits de fond, les voix établissent la trame mélodique, les rythmes se complexifient et on a souvent un crescendo avec des guitares ambiantes et langoureuses et aussi à l'occasion des moments beaucoup plus musclés et qui mettent en évidence la qualité du jeu de guitare et la force d'élaboration des soli d'ALI. Les claviers sont souvent originaux et en appoint puis on retourne à la tranquillité du début.

Donc dans l'ensemble un album artistiquement assemblé, brillant par moment et très satisfaisant même après plusieurs écoutes. Un artiste original, doué et qui ne cesse d'innover et de progresser. Plaira à beaucoup d'amateurs de rock progressif mélodique. Un artiste à découvrir puis à suivre avec attention. Une belle surprise.

PISTES / TRACKS

    1. The Contemplative Power of Water (Pt. I) (9:09)
    2. Children of Men (6:13)
    3. The River Crows (7:43)
    4. Stare into Sunlight (Release/Control) (6:14)
    5. The Contemplative Power of Water (Pt. II) (6:04)
    6. The Catacombs (9:37)
    7. You Can't Hold an Ocean (5:06)
    8. Peace Begins with Me (7:18)
    9. The Contemplative Power of Water (Pt. III) (10:40)

    Total 68:04

Ali Ferguson: Guitars, Bass, Vocals, Keys, Programming, Field Recording

Invités:
Chris Agnew: Bass (7), Lawrie Macmillan - Bass (1,4)
Liam Saunders: Keys
Ross Ainslie: Whistle
Duncan Ferguson: Strings
Kim Shepherd, Sally-Jo Seery (7), Karin Tenggren (3) :Backing Vocals
Jennie, Thea and Felix Ferguson - Choir (track 9)
Thea Ferguson - Field Recording

musiciens / musicians