CHRONIQUE / REVIEW

Alex Anthony Faide

Particles of the Infinite

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

March 18, 2022

Format:

CD, Digital

Label:

From:

7D Medias

Argentine / Argentina

Alain Massard - March 2022

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

ALEX ANTHONY FAIDE est un guitariste argentin de réputation internationale ayant participé aux séminaires de FRIPP son mentor, déclarant qu’Alex joue ses partitions mieux que lui. Il s’est entouré à la batterie de Matt CHAMBERLAIN, Pat MASTELOTO et Alessandro INOLTI clin d’œil des concerts crimsoniens aux trois batteries ? Un album de guitare pyrotechnique, spatiale inspiré et développé à partir de « Fracture » et « Lark’s Tongues in Aspic ». Il a joué sur le groupe mexicain MOLOTOV et dans LOS TWANG. Il essaie avec ces neuf titres composés en triptyque de nous plonger dans l’univers infini musical de son maître et ami, et de s’approprier les notes frippiennes du départ; pour cela il ne va pas hésiter à rechercher au plus profond de lui pour tenter de magnifier ces morceaux d’anthologie leur insufflant l’énergie de KING CRIMSON et la sienne après de longues années de travail.

« Pt. I » part sur ‘Discipline’ et ‘Thrak’, ça gicle de façon mesurée de partout, ça donne plus mélodique en finale. « Pt. II » continue sur le même schéma, notes complexes tirées de la guitare d’Alex de façon déroutante. « Pt. III » continue plus doux, monocorde, répétitif sur un crescendo atonal avec un parfum folklorique ; c’est sombre, mystérieux. « Pt. IV » sur du ‘Thrak’ violent et le son KING CRIMSON revisité le plus reconnaissable ; un solo destructeur finalement pour ces 4 titres très semblables et énergiques. « Pt. V » dans la lignée pour le départ, associant et empilant les notes comme un tas de bois juste avant l’hiver, c’est pointu et le break éthéré d’un coup vient jeter le trouble comme un autre titre ; cette partie ambiante rêveuse montre ainsi les capacités d’Alex dans un autre genre. « Pt. VI » arrive, un titre qui s’écoute comme l’eau s’écoulant d’une cascade au point où je fus étonné de la fin rapide. « Pt. VII » énergique comme les doigts mis dans une prise de 540 volts ! le ‘Lark’s Tongues’ montre sa tête à la fin. « Pt. VIII » sur une intro me rappelant les travaux de FRIPP et d’ENO à l ‘ambiance planante ; puis un déluge de progmétal comme j’aime, à vouloir enclencher le reset avant la fin ; là c’est guerre à tous les étages, dur en ces temps post pandémiques mais au péril nucléaire ; ça monte encore à mi-parcours, les notes semblent sortir d’une main à 6 ou 7 doigts, et je me plonge sur la pochette, non le bougre en a bien 5. « Pt. IX » pour le final seul sans batterie, un titre électronique, rêveur, au spleen avéré où la réverbération de notes montre la qualité de recherche musicale de son auteur ; les notes de guitare semblent là encore tomber d’une cascade ou des nuages éthérés au-dessus de notre tête, attrayant.

ALEX ANTHONY FAIDE présente donc un triptyque guitar-session combinant ses techniques de cross-picking, de rapidité, d’endurance avec l’exploration des harmonies crimsoniennes réinterprétées de ses dix doigts. Un intermède atmosphérique éthéré au milieu permet de couper ce déluge de notes rock aiguisé ainsi que le dernier titre. Un album qu’il ne faut pas prendre comme un simple instrumental, c’est bourré de genres, de clins d’œil et c’est surtout frais et innovant pour l’atmosphère dégagée. Un album pas que pour les férus de guitare extrême, au sens de son utilisation ; un pour s’aider à réfléchir, méditer, se souvenir et imaginer la tête à Mr Robert FRIPP lors de l’écoute. Sublime.

PISTES / TRACKS

    “Particles of the Infinite” Tracklist:
    1. Pt. I (04:05)
    2. Pt. II (04:29)
    3. Pt. III (05:49)
    4. Pt. IV (04:36)
    5. Pt. V (11:03)
    6. Pt. VI (03:17)
    7. Pt. VII (03:37)
    8. Pt. VIII (06:27)
    9. Pt. IX (06:09)
    Total:49’32’’

Alex Anthony Faide: Electric guitar and bass
Guest drummers:
Matt Chamberlain (Pt. I & VI)
Pat Mastelotto (Pt. II)
Alessandro Inolti (Pt.III, IV, V, VII & VIII)

musiciens / musicians