CHRONIQUE / REVIEW

Érèbe

Aeon

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

April 22, 2022

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Silent Future Recordings

France

Denis Boisvert - April 2022

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

ÉRÈBE est un groupe intriguant très mûr pour son âge. Venant de France, les cinq compères explorent un monde musical dans la sphère générale du rock progressif métal. AUGUSTIN BRAUD possède une formation musical classique, les guitares sont bien sonnantes et trébuchantes. Les morceaux varient, oscillent autour de 5 minutes (sauf pour 'The Collector') et couvrent plusieurs sujets et dimensions musicales. Les voix sont solides et captivantes. Tout le monde ou à peu près chante. Ce qui se remarque d'emblée c'est la structure complexe de chaque morceau, les textures éthérées, les rythmes diaboliques et un sens dramatique immanquable. Comme comparatif on a sûrement OPETH et KATATONIA mais le côté mélodique fort rappelle aussi HAKEN et ANUBIS. Le jeu des musiciens est franchement très bon.

'Structures' met la table avec un mur de son sur lequel se greffe graduellement une guitare lourde, des tambours rageurs et un message vocal puissant. 'Drowned' (leur premier 'single') est un peu plus rock et se rapproche d'ANUBIS, accrocheur et soulevant. 'Solid Sky' est menaçant à souhait. 'Replicate' est plus lent et réfléchi, belle voix, mélodieux, rappelle HAKEN. 'Sun Leak' est fou et fougueux, on roule à tombeau ouvert. 'Moult Into the Earth' contient de beaux arrangements vocaux et une ligne mélodique invitante. Les guitares s'en donnent à cœur joie. La pièce de résistance est 'The Collecteur' un opus de 10 minutes et demie. On y retrouve la contribution remarquée du chanteur de GORGUTS, Luc Lemay, donc sur un thème assez funéralire. 'The Collector' représente vraiment la synthèse de ce que le groupe offre et est capable de faire. Les guitares sont ruisselantes, les envolées gigantesques, les changements de tempo et de phrasé abondent et envoûtent. La trame vocale est particulièrement réussie mettant en opposition le collecteur démoniaque et le commun des mortels qui s'interroge sur l'ici et l'au-delà. Évocateur, puissant, lourd, bien pesé, une belle suite qui aurait pu durer encore plus longtemps. Un morceau classique et fortement recommandé.

En somme, c'est un album très réussi qui vous attend. Comme premier album c'est magnifique, le groupe se tient ensemble, la composition est exceptionnelle et c'est toute une belle surprise qu'on a là. Je vous prédis que ce groupe va se faire connaître rapidement et risque d'en surprendre plus d'un par son engagement, ses qualités musicales, son énergie mais surtout la beauté et la richesse de ses morceaux. Ils sont à coup sûr tombés dans la potion magique du prog métal quand ils étaient petits....

PISTES / TRACKS

    1. Structures (4:22)
    2. Drowned (4:53)
    3. Solid Sky (5:08)
    4. Replicate (4:06)
    5. Sun Leak (6:02)
    6. Moult into the Earth (4:49)
    7. The Collector (10:31)
    Total 39:46

Hugo Lavesque: Vocals
Clément Letard: Lead guitars
Augustin Braud : Guitars, vocals
Max Malingre: Bass, vocals
Quentin Levèvre: Drums
Clément: Guitare, vocal
Invité: Lili Gomond: Saxhorn (1,3,7) vocals (7), Luc Lemay: vocal (7)

musiciens / musicians