CHRONIQUE / REVIEW

Wudewuse

Northern Gothic

Releases information

Release date:

December 4, 2020

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Apollon Records Prog

Norvège / Norway

Marc Thibeault - January 2021

8,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

WUDEWUSE est un projet du guitariste norvégien Sondre BERGERSEN MAELAND (TUSMØRKE). Décrivant sa musique comme étant 'du Folk de la forêt', il puise dans les influences folk des années '60 et du Folk en général, de la musique baroque, du classique romantique, de la musique indienne classique et d'accords de type métal noir diminués et dissonants. De retour à la civilisation après avoir passé 3 ans en forêt à travailler dans un cimetière, il a écrit la majorité des pièces de l'album là-bas. Le résultant est un croisement éclectique d’Americana, de musique du monde et de musique folk/traditionnelle, le tout saucé dans une aura un peu nostalgique.

“Amaryllis” débute l'album: un style Blues à cheval entre l’Americana et le folk, BERGERSEN MAELAND est seul sur sa guitare acoustique, chantant en norvégien et un peu comme le faisait David GILMOUR sur certains albums de PINK FLOYD. Même le style musical nous rappelle certaines pièces du FLOYD. On se sent presque sur le bord d'un feu de camp en forêt. Joli. “Kirkegaardsvise” est un peu plus sombre, voir nostalgique. Il y a une saveur indigène ici et là dans la musique mélangée à unfFolk très dénudé, très simpliste, et l'effet voulu est réussi. Sondre joue plus avec sa voix, accentuant certains passages et apportant une touche émotive supplémentaire. La pièce “Kharon” a un style doux, presque relaxant. La voix du chanteur y est pour beaucoup dans l'effet voulu et il y a un autre instrument qui joue en arrière-plan (lequel?) qui accentue l'effet. C'est folk, un peu sombre, mais c'est une jolie pièce. “Northern Gothic” me fait immédiatement penser au groupe américain DAYS OF THE NEW mais avec une touche de joie supplémentaire dans la musique. Démontrant une grande virtuosité, il y a des bouts qui m'ont aussi fait penser à quelques pièces acoustiques du groupe canadien THE TEA PARTY. Une de mes préférées.

On entend plusieurs instruments dans la pièce “Selene” et ça donne une musique qui est plus axée vers le folklorique-oriental. Puis le chant de BERGERSEN MAELAND nous ramène dans la bulle artistique qu'il a créée: avec une voix presque langoureuse, il nous berce tranquillement jusqu'à la fin de la pièce en nous enveloppant d'une aura un peu mystique. Très jolie. Débutant avec de l'orgue, l'instrumentale “Halvgangar” est une pièce dans un style plus traditionnel, folk-trad. On s'imagine facilement habillés en costumes traditionnels et dansant autour d'un feu pendant que la musique joue. “Bernard Herre” nous ramène au style acoustique épuré. BERGERSEN MAELAND est accompagné d'un autre instrument (langeleik?) et nous montre son talent de guitariste. Il y a des bouts où j'ai en tête le danois Jan AKKERMAN pendant que j'écoute la pièce. Très technique et réussi. Il y a quelque chose de différent des autres pièces dans “Lucifer” mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Peut-être le chant? L'instrumentation? Plus éclectique que les autres pièces, il y a des bouts que j'aime mais il y a autre chose qui m'attire moins. C'est peut-être voulu afin d'aller avec le titre? C'est un peu comme si le chanteur avait réuni deux pièces différentes pour n'en faire qu'une. L'album termine avec la très jolie pièce “Hvem Kan Seile” où BERGERSEN MAELAND est à son meilleur, seul à sa guitare et chantant avec émotion.

C'est un album semi-acoustique où la voix joue un rôle important dans les compositions, rajoutant de l'émotion et accentuant certains passages qui, autrement, auraient peut-être tombé à plat. Il y a de très jolies compositions au sein des neufs pièces mais il y a aussi des pièces plus brutes, moins raffinées. Ceux qui aiment le néo-folk vont trouver chaussure à leurs pieds. Il n'y a pas de prog dans cette musique, mais l'approche de l'artiste vaut la peine de s'y attarder un peu.

    01. Amaryllis (04:22)
    02. Kirkegaardsvise (05:23)
    03. Kharon (03:36)
    04. Northern Gothic (02:38)
    05. Selene (04:59)
    06. Halvgangar (05:59)
    07. Bernard Herre (03:26)
    08. Lucifer (07:02)
    09. Hvem Kan Seile (02:24)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Sondre BERGERSEN MAELAND - Guitar, vox

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020