CHRONIQUE / REVIEW

Witchwood

Before The Winter

Releases information

Release date:

November 20, 2020

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Jolly Roger Records

Italie / Italy

Philippe André - January 2021

8,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

WITCHWOOD, troisième livraison en cinq grosses années ; le groupe est né des cendres de BISCUITS BUTTERED BACON en 2014 et auteur d'un album en 2010. BBB a joué de nombreux concerts en ITALIE comme support entre autres de JETHRO TULL et URIAH HEEP ce qui nous donne une indication du style de la musique du groupe. WITCHWOOD nous propose donc un réel melting pot musical où se croise du psychédélique, du hard rock, du southern rock, c'est parfois assez bordélique mais absolument pas désagréable ! comme quoi...Pour corroborer avec les susnommés, sachez que le combo transalpin a enregistré sur son précédent disque de 2016, une reprise de "Rainbow Demon" du HEEP et une autre de "Flaming Telepaths" du Culte de l'Huitre Bleue https://www.youtube.com/watch?v=yzsYoFGW5eM, si vous voulez classifier les jalons sont posés.

Les vocaux de Riccardo DAL PANE sont corrects sans être exceptionnels tout au long de ce "Before the Winter", disons que sa voix colle bien à la musique et c'est là le principal. Les trois premiers titres sont dans le même registre, le titre d'ouverture "Anthem for a Child" étant le plus facile d'accès, le second possède quelques intonations totoesques, ça remue le popotin, tel des gigues enflammées, bref c'est dansant et énergique dans le genre choisi et la flute de Samuele TESORI nous égaye brillamment les oreilles, petit rappel tullien comme évoqué précédemment.

Changement de décor et de rythme avec la quatrième pièce "Crimson Moon", toute en retenue, en émotion, en calme, en clair nous avons d'un seul coup l'impression d'avoir à écouter une formation différente. Avec "Hesperus", retour à du plus vitaminé mais adouci par les chœurs "soul" d'une invitée Jenifer VARGAS qui donne réellement un cachet particulier et fort agréable à cette plage, par ailleurs gorgée du Hammond et du Mellotron de Stefano OLIVI et des arabesques guitaristiques d'Antonino STELLA et de Riccardo DAL PANE, ces deux titres qui se suivent sont et de loin mes deux préférés sur l'ensemble de l'album, incontestablement les plus progressifs qui plus est.

"No Reason No Cry" œuvre dans un rock bien gras à la BLACKFOOT tandis que "Nasrid" nous charme avec son coté acoustique et délicat, éclairé par les vocaux "soprano" de Natascia PLACCI, fort joli, original et diablement reposant. Nous terminons cet opus par trois des quatre plus longs morceaux mais pas forcément les meilleurs, du moins au gout de votre serviteur, surtout le premier des trois..."Crazy Little Lover" aurait pu être enfanté par Arthur BROWN en 1969, donc je passe bien volontiers mon tour, pendant que l'épique "Slow Colours of Shade" emmené par la flute virevoltante de Samuele TESORI sur une rythmique béton mais audible (Luca CELOTTI et Andrea PALLI) nous décrasse les esgourdes à grand renfort de l'orgue bouillonnant de Stefano OLIVI, le titre le plus heepien du disque, aéré et bonifié là encore par les vocaux "soprano" de Natascia PLACCI.

Il nous reste la curiosité de l'œuvre "Child Star", pourquoi curiosité me direz-vous ? Tout simplement car ce titre n'est disponible que sur la version vinyle de l'album ! Un titre mid tempo, très calme dans sa première moitié avec un chant à la Ian GILLAN, puissant et abrasif, qui lui donne une vraie plus-value et bien servi par tous les instrumentistes à l'unisson. Conclusion pour WITCHWOOD, du bon, du moyen mais aucun titre imbuvable, un pot-pourri musical qui devrait satisfaire une certaine frange de notre lectorat.

    1. Anthem for a Child (5:23)
    2. A Taste of Winter (5:00)
    3. Feelin' (4:10)
    4. A Crimson Moon (5:05)
    5. Hesperus (8:33)
    6. No Reason to Cry (4:49)
    7. Nasrid (4:17)
    8. Crazy Little Lover (7:42)
    9. Slow Colours of Shade (10:41)
    10. Child Star (6:41) *

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Riccardo "Ricky" Dal Pane - Vocals, guitars, mandolin, percussion
Andrea "Andy" Palli - Drums, percussion
Stefano "Steve" Olivi - Hammond, piano, synth, Mellotron, Fender Rhodes
Luca Celotti - Bass
Samuele "Sam" Tesori - Flute, harmonica
Antonino "Woody" Stella - Guitars, backing vocals

With:
Diego Banchero - Fretless bass on tracks 4 and 7
Natascia Placci - Soprano vocals on tracks 7 and 9
Jenifer Vargas - Soul vocals & backing vocals on tracks 4,5 and 8

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020