CHRONIQUE / REVIEW

U.C.

Time Distortion

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

March 22, 2021

Format:

Digital

Label:

From:

Independent

Canada

Denis Boisvert - July 2021

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Voici un groupe impressionnant basé en Ontario. Deux musiciens du groupe DRUCKFARBEN, TROY FEENER et WILLIAM HARE ont rejoint KEVIN BATH et ont pris une autre direction dans un style rock artistique avec une touche et un clin d'œil au méga-groupe U.K. des années 80. Le résultat est tout à fait charmant. Décidément thématique et tissé serré chaque pièce de TIME DISTORSION est intéressante, mélodique et accrocheuse. On est surpris par la qualité du mixage et la profondeur de la composition de cet enregistrement indépendant.

Les paroles sont intelligentes, les voix sont superbes et bien arrangées, les transitions sont très créatives et la balance guitares et claviers dosée à point. On a droit à 13 pièces mais 'Time Distorsion' s'y retrouve en 5 parties. L'album est un peu court à 34+ minutes (même selon les critères du bon vieux vinyle!). Du rock mélodique chic et bien tourné. Les voix et les trames mélodiques m'ont fait penser à NEIL MORSE par moment. Mais avec des relents de YES, GENESIS sans GABRIEL ou même PINK FLOYD phase tardive. Mon morceau favori est sans aucun doute 'Fragmentation': complexe, lyrique, progressif dans son utilisation des claviers, fascinant lorsque le rythme s'emballe et avec des clins d'œil à QUEEN et SPOCK's BEARD. Il ne faut pas s'y méprendre, toutes ces références indiquent seulement que leur musique rejoint magnifiquement le rock progressif moderne et se compare favorablement aux grands mais ils arrivent à garder une identité propre qui nous laisse espérer bien d'autres albums dans la même ligne. 'Magnanimity' est un autre morceau surprenant plein d'arrangements délicieux. 'Helium' est un hymne solide et brillant. 'What Do You Believe' nous offre une balade nostalgique puis entraînante. 'Preshia Ce Domi Phor' a un drôle de titre et un curieux mélange de parties vocales qui captiveront. Finalement les quatre parties de 'Time Distorsion' sont trop brèves et regorgent de séquences brillantes et d'effets spéciaux enchanteurs. On ferme la marche avec 'A Dream Within A Dream' qui est un autre chant captivant et qui montre le beau registre de la voix du chanteur avec presqu'une escapade de type 'Gospel'.

Bref, c'est toujours un plaisir de découvrir au nouveau groupe prometteur. Le rock artistique progressif est bien vivant au Canada et je vous recommande fortement cet album solide, éminemment bien fait et plaisant à entendre. Il contient plein de belles surprises, aucune facilité ou longueur et une composition étonnante. Vivement la suite.

    1. Time Distortion Part 1 (1:00)
    2. Magnanimity (3:04)
    3. What Do You Believe (4:09)
    4. Time Distortion Part 2 (1:44)
    5. Past (0:53)
    6. Helium (4:15)
    7. Time Distortion Part 3 (Loops and Deja Vu) (1:32)
    8. Fragmentation (5:46) a) Release Me Now, b) Elusion, c) The Eye of Providence
    9. Present (0:53)
    10. Time Distortion Part 4 (2:08)
    11. Preshia Ce Domi Phor (4:01)
    12. Time Distortion Part 5 (1:40)
    13. A Dream Within a Dream (3:30)
    Total 34: 35

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Kevin Bath: Vocals, guitars, bass, ukelele, keyboards, sequencing, snare drum
Troy Feener: Drums, percussion, sequencing
William Hare: Keyboards, vocals, guitar, sequencing

Invités:
Alex McMaster: cello, spoken word, Ed Bernard: melodica, Craig Lauzon and Erica McMaster: spoken word