CHRONIQUE / REVIEW

trk project

The Little Prince

Releases information

Release date:

January 17, 2021

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Lynx Music

Pologne / Poland

Patrick Cossette - Avril 2021

9,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Ryszard KRAMARSKI est bien connu dans le monde de la musique progressive, étant le leader du groupe polonais MILLENIUM. Depuis 2017, un autre projet occupe parallèlement son temps : tRKproject (vous l’aurez deviné, pour The Ryszard Kramarski Project). Quatre albums de ce projet ont été créés à ce jour, trois d’entre eux étant des albums concept basés sur une œuvre classique : « Kay et Gerda » de la « Reine des neiges » furent le duo en vedette sur l’album Kay & Gerda (2020), alors que le fameux « Ebenezer Scrooge » qui n’aimait pas Noël fut au centre de « Mr Scrooge » (2019). La présente chronique porte sur le non moins célèbre roman de Antoine DE SAINT-EXUPÉRY, Le Petit Prince, dont l’histoire a musicalement été racontée par Ryszard sur un album originalement sorti en 2017 sous le nom « Music Inspired by The Little Prince » (ce fut donc le premier des quatre albums de trKprokect). Une nouvelle version de ce dernier est sortie cette année, une édition qui contient exactement les mêmes huit chansons, mais qui a été remixée et améliorée. N’ayant pas été originalement chroniqué sur Profil, voici mon appréciation de cette réédition, tout simplement appelée cette fois-ci « The Little Prince ».

D’abord, pour ceux qui ont déjà entendu la version originale de 2017, qu’y a-t-il de nouveau dans cette nouvelle édition? Premièrement, deux fois plus de musique. Exactement deux fois plus. Car c’est un album double, donc deux CDs, chaque CD incluant les mêmes pièces mais chantées par deux personnes différentes. Un premier CD, au féminin, avec la voix de Karolina LESZKO (qui chantait sur la version de 2017, et qu’on entend comme choriste sur les albums de MILLENIUM). Et un deuxième CD, masculin, avec la voix de Dawid LEWANDOWSKI (membre du groupe polonais FIZBERS, fondé en 2016). Concept original! (Concept déjà utilisé par Ryszard sur ses trois autres albums ci-haut discutés). Les arrangements vocaux, souvent composés de multiples couches vocales, sont différents sur les deux CDs, et je dois dire qu’ils sont extrêmement bien réussis, les arrangements respectifs étant parfaitement bien adaptés à chacune des deux voix. Pour ce qui est du CD avec Karolina, il est très semblable à l’original de 2017, mais ce nouveau mix nous apporte tout de même de nombreuses subtiles différences, certains effets vocaux étant différents, certains instruments étant ajoutés ou enlevés. Ça déroute si on connait la version originale, mais on s’habitue et globalement, on y gagne. Par ailleurs, le CD avec Dawid sera évidemment tout nouveau à nos oreilles.

L'essentiel est invisible pour les yeux. Tel était le secret que le renard a révélé au Petit Prince. À mon tour, j'ai un secret pour vous: mon amour pour cet album est bel et bien visible, et je le considère essentiel pour vos oreilles. À mon avis, si vous aimez le bon neo-prog symphonique, vous réussirez à apprivoiser cet album rapidement. Il est divisé en deux parties : « Somewhere in the Universe », où quatre chansons nous présentent l’univers spatial du Petit Prince, puis « Somewhere on Earth », où quatre autres pièces nous racontent le périple terrestre du mystérieux personnage. L’album débute avec « Android B-612 », une superbe introduction au monde fantastique du Petit Prince. On y présente la planète B-612, avec ses volcans et baobabs, et plusieurs couchers de soleil qui peuvent être vus tout au long de la journée. Dès le départ, on se sent projeté dans l’univers du roman.

D’abord très atmosphérique, avec ensuite la puissante guitare du talentueux Marcin KRUCZEK, suivie soit de la voix de Karolina, puissante et angélique, soit de la voix de Dawid, douce et apaisante. Le tout bien soutenu par la section rythmique constituée du bassiste Krzysztof WYRWA, compagnon de Ryszard dans MILLENIUM et du batteur Grzegorz FIEBER, membre du groupe polonais LOONYPARK. Deux belles petites phrases en français sont chantées par Karolina dans sa version (charmante touche française, en l’honneur de la nationalité de l’auteur du livre, touche que l’on retrouve à quelques occasions ailleurs sur le CD). La deuxième pièce, « The Little Prince », nous présente le Petit Prince, avec ses cheveux dorés, et l'aviateur qui essaie de savoir d'où il vient. Un début de chanson canon, grandiose, une guitare mélodieuse à souhait, à en donner des frissons. Le refrain est ultra symphonique, et la finale avec Karolina nous offre un superbe solo à l’aide de sa voix. Qu’a fait ici Ryszard dans la version de Dawid, dont la voix, moins puissante (mais pas moins belle) ne se prête pas à un tel solo? Il a laissé jouer les instruments, en y ajoutant une douce chorale qui donne une tout autre sensation à cette fin de pièce. J’adore l’idée. L’histoire de la rose aux quatre épines occupe mon morceau préféré, « The Rose with Four Thorns ».

Débutant par une incantation vocale pour le moins surprenante, elle se poursuit avec une séquence atmosphérique style PINK FLOYD, guitare Gilmouresque incluse, et se termine sur une séquence de claviers agrémentée de douce batterie. Les arrangements sur cette chanson sont particulièrement réussis. C'est tellement une belle chanson, je n’ai pas d’autre mot pour la décrire. Un refrain plus rythmé nous est servi sur « Galaxy Freaks », avec un magnifique pont vers la fin, où une voix sous fond atmosphérique précède un très joli et lent solo de guitare, mélodieux, de la trempe des grands. Détail intéressant : au milieu de la pièce, Karolina fait une apparition vocale sur la version de Dawid, alors que cette même section est uniquement musicale sur la version de Karolina!

Deuxième moitié de l’album : le Petit Prince arrive sur Terre. L’instrumentale « Snake from the Desert » est un délice qui débute par une section vocale semblable à celle sur la pièce « The Rose with Four Thorns ». On sent un « buildup » vers…un génial solo de guitare mélodieux, style ROTHERY, encore et toujours signé Marcin KRUCZEK; tout un guitariste! Des claviers rappelant « Shine on you crazy diamond » complètent le tout. L’essentiel est invisible pour les yeux… tel est le secret révélé par le renard sur « Fox’s Secret ». Un morceau qui nous confirme que ces deux voix ne sont pas uniquement appropriées pour des pièces douces, mais le sont tout autant pour une chanson plus rock comme celle-ci, avec des arrangements vocaux sublimes, ainsi qu’un magnifique solo de clavier. « In the Garden » réutilise la mélodie du début de l'album, cette fois pour accompagner de manière mélancolique le Petit Prince dans sa tristesse de découvrir un jardin rempli de roses semblables à la sienne. La guitare en arpège à la fin est merveilleuse. L’album se conclut magnifiquement avec « Five Hundred Million Little Bells », dont la guitare du début rappelle MARILLION. Encore une fois, tout un solo de guitare au milieu de la pièce, puis on termine l'album avec la même mélodie qu'au début de celui-ci, cette fois sur un fond de rires. Les rires de 500 millions d'étoiles. Des tas de petits grelots qui savent rire…

En conclusion : le Petit Prince retournera très certainement sur sa planète la tête joyeuse, remplie de toutes ces belles mélodies, de ces voix, de ces solos de guitare juteux, bref de l’ensemble d’une œuvre magistrale. Si vous saviez le nombre de fois que j'ai écouté cet album au cours du dernier mois. Tantôt la voix féminine, tantôt la masculine. Je l’ai écouté presque aussi souvent que le nombre de couchers de soleil dans une journée sur la planète du Petit Prince. C’est un album unique, comme la rose de notre héros. Je suis certain que si le Petit Prince revenait sur Terre, il demanderait à Ryszard: "S'il vous plaît... écris-moi une chanson". Ce dernier ne se laisserait alors pas supplier très longtemps, car l'enregistrement du prochain album de tRKproject, intitulé « Books That End In Tears », cette fois inspiré par quatre livres classiques, vient tout juste d'être terminé, et il sera disponible très bientôt. Cinq albums en cinq ans : contrairement à l'avion de ST-EXUPÉRY, Ryszard n'est pas en panne… d'inspiration! Ce n’est donc qu’un au revoir…

    DISC 1 (Vocal Karolina Leszko)
    1.Android B-612 (4:15)
    2.The Little Prince (5:09)
    3.The Rose with Four Thorns (6:22)
    4.Galaxy Freaks (6:34)
    5.Snake from The Desert (4:57)
    6.Fox's Secret (6:56)
    7.In The Garden (4:02)
    8.Five Hundred Million Little Bells (7:44)

    DISC 2 (Vocal Dawid Lewandowski)
    1.Android B-612 (4:15)
    2.The Little Prince (5:09)
    3.The Rose with Four Thorns (6:22)
    4.Galaxy Freaks (6:34)
    5.Snake from The Desert (4:57)
    6.Fox's Secret (6:56)
    7.In The Garden (4:02)
    8.Five Hundred Million Little Bells (7:44)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Marcin Kruczek - Guitars
Grzegorz Fieber - Drums and percussion
Krzysztof Wyrwa - Bass
Karolina Leszko - Vocal DISC 1
David Lewandowski - Vocal DISC 2
Richard Kramarski - Keyboards & acoustic guitars

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020