CHRONIQUE / REVIEW

Tillison Reingold Tiranti

Allium Una Storia

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

September 1, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Reingold Records

Multi

Denis Boisvert - October 2021

9,1

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

TILLISON REINGOLD TIRANTI (TRT) présente un projet qui se veut un hommage au ROCK PROGRESSIVO ITALIANO des belles années. Les deux comparses de THE TANGENT ont recruté la belle voix expressive (et italienne!) de ROBERTO TIRANTI et ont pondu un album qui puise son inspiration dans le RPI mais avec des touches claires de jazz, de CANTERBURY et de TANGENT pure. Apparemment ANDY a puisé dans ses souvenirs d'adolescence d'un groupe RPI peu connu qu'il a vu LIVE et qui fut la source de son amour pour le rock progressif avec sa fluidité, sa liberté d'expression et ses instruments particuliers comme le synthétiseur. Le format rappelle les bons vieux vinyles avec de longues pièces épiques. Comme bonus ont a droit à deux versions, une plus fidèle au son de l'époque et un remix plus moderne et digital.

Un autre produit du grand confinement COVID, ma foi, le projet est très bien réussi. 'Mai Tornare' (Ne jamais revenir) avec 17+ minutes nous plonge immédiatement dans l'essence du RPI, la voix prenante et très présente de TIRANTI enchante dès les premières mesures avec un synthé, des guitares, des variations de rythmes, un fond mélodique jazzé, de l'émotion lyrique, des rebondissements fréquents, des moments sages, des moments musclés, des moments fous. En passant TILLISON se débrouille vraiment bien à la batterie. Les claviers sont omniprésents. Vers la fin le RPI mélodique avec voix douce, guitare sèche, piano reprend le dessus rappelant un peu PFM. On termine en force avec une belle finale grandiose. 'Ordine Nuovo' nous amène dans un registre plus doux, avec des couleurs symphoniques, un piano dégoulinant et mélancolique qui met la table pour une prestation de saxophone délicate et un superbe crescendo de voix, d'orgue et de rock pastoral comme il ne s'en fait plus. Beaucoup plus qu'un intermède c'est un vrai petit bijou. On ferme la marche avec 'Nel Nome Del Dio' (Au Nom de Dieu) un autre morceau long (14:20). On part sur un duo guitare sèche 'groovy' et piano électrique genre cabaret enfumé puis la guitare électrique embarque et on part. Une belle complexité, une belle complicité, encore la voix de TIRANTI et les élans lyriques. Puis dans un style de plus en plus improvisateur, les musiciens décollent et vous font vibrer sur un air avec des emprunts soul funk qui auraient fait plaisir à 'Stevie Wonder'.

Un album étonnant. Très riche, vibrant et émotionnel. La qualité de l'enregistrement est remarquable. ANDY semble avoir reconnecté avec ses racines et les grandes émotions de l'adolescence et sa musique est moins cérébrale, plus viscérale. JONAS continue d'être un roc de solidité et de présence et ROBERTO est envoûtante. Il y a toujours des pièges avec le rétro-progressif (redondance, imitation, stagnation etc..) et TRT les a évités avec brio.
Une belle surprise et une des bonnes offrandes de la cuvée 2021.

    1. Mai Tornare (17:06)
    2. Ordine Nuovo (8:04)
    3. Nel nome Di Dio (14:20)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Andy Tillison: Keyboards, Drums
Jonas Reingold: Electric Guitar, Bass Guitar
Roberto Tiranti: Vocals

Invités
Antonio De Sarno: Lyrics
Ray Aichinger: Soprano & Tenor Saxophones