CHRONIQUE / REVIEW

This Winter Machine

Kites

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 29, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Independent

Royaume-Uni / UK

Philippe André - December 2021

7,8

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

"Kites" est le troisième album de THIS WINTER MACHINE, retardé comme beaucoup par la pandémie de Covid 19 et également par d'importants changements de line-up. Rappelons que leurs deux premiers albums "The Man Who Never Was" en 2017 et "A Tower of Clocks" en 2019 avaient été unanimement salués par l'ensemble du microcosme progressif.

Il est notable de signaler que la mouture principale de "Kites" était déjà prête début 2020, la plupart des pistes presque terminées. Puis vint la longue période pandémique et tout s'est arrêté, provoquant l'insatisfaction et le départ des membres du groupe initial pour diverses raisons personnelles et artistiques. Al WINTER partit donc à la recherche de nouveaux musiciens pour finaliser "Kites", pendant que ses anciens compagnons formaient une nouvelle entité appelée GHOST OF THE MACHINE.

Le Jour D'avant ('le jour précédent') est le court instrumental qui démarre l'album composé par le principal claviériste invité de l'album, Pat ‘’Ganger’’ SANDERS (DRIFTING SUN), dans lequel nous retrouvons de délicates notes de piano accompagnées de la guitare acoustique de Dom BENNNISON (par ailleurs co producteur de l'album), le tout prélude à des ordres aboyés à la manière de Roger WATERS pour introduire l'épique en deux parties "The Storm", qui s'avèrera après maints écoutes comme l'une des pièces essentielles de l'œuvre, incluant un solo débridé et planant du guitariste invité Mark ABRAHAMS (WISHBONE ASH) en fin de première partie, la seconde est plus calme sous couvert de la six cordes acoustique de Simon D'VALI frayant avec un ruisseau qui s'écoule, très romantique à défaut d'originalité, très progressif néanmoins, à réserver aux doux rêveurs.

Après le court "Limited", arrive la plage maitresse de l'album avec "Pleasure and Purpose" introduit par des bruits de foule (là encore WATERS a fait des émules), une plage globalement triste magnifiée par la voix un brin désabusée de Al WINTER qui lui donne une aura particulière, comme un cierge qui se consume lentement et que l'on rallume en permanence. La pièce suivante "This Heart's Alive" fut composée à l'époque du deuxième album, elle monte en intensité durant ses six minutes, le type même du morceau néo progressif classique introduite par un carillon, une guitare répétitive qui sait rester lyrique et enjolivé par les claviers de monsieur SANDERS, très agréable sans être mémorable.


Le troisième et court instrumental, "Whirlpool" s'avère plus rock et par conséquence moins progressif, ou plutôt rétro progressif comme les formations heavy des années soixante-dix. "Broken" qui suit, s'autorise une introduction atmosphérique, avec quelques notes de piano (Mark NUMAN l'ancien claviériste du groupe) pour un rendu émotionnel puissant dans sa seconde partie, le morceau où la voix de Al est la mieux mise en valeur et pour tout vous dire, mon titre préféré de ce "Kites".

Peter JONES (TIGER MOTH TALES et CAMEL) est le chanteur invité sur "Sometimes" une balade agréable mais qui ne révolutionnera pas le genre, heureusement l'ami Eric BOUILLETTE (NINE SKIES) l'éclaire de brillants coups d'archet. Terminons par le plus long et éponyme "Kites" auquel je n'accroche absolument pas malgré une bonne dizaine d'écoutes...manque de nerf, pas assez progressif, trop convenu, le mixage serait-il le seul responsable? ceci reste mon propre jugement évidemment…A noter l'originalité de la partie conclusive avec quelques paroles tirées de la publicité pour le phonographe EDISON de 1906 !

Conclusion du bon et du moins bon dans cette œuvre, probablement parce que j'en attendais mieux et plus, pas totalement convaincu par cette évolution musicale.

    1. Le jour d'avant (1:40)
    2. The Storm (Part 1) (5:37)
    3. The Storm (Part 2) (4:37)
    4. Limited (2:00)
    5. Pleasure & Purpose (6:35)
    6. This Heart's Alive (6:31)
    7. Whirlpool (2:17)
    8. Broken (4:58)
    9. Sometimes (4:05)
    10. Kites (7:19)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Al Winter: Vocals
- Dave Close: Bass, vocals
- Simon D'Vali: Guitar, vocals
- Dom Bennison: Guitar, vocals
- Alan Wilson: Drums

With:
- Pat Sanders: Keyboards (1-7)
- Mark Numan: Keyboards (8)
- Reuben Jones: keyboards (9,10)
- Peter Jones: Vocals (9)
- Mark Abrahams: Guitar solo (2)
- Eric Bouillette: Violin solo (9)