CHRONIQUE / REVIEW

Sylvan

One To Zero

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

May 28, 2021

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Gentle Art of Music / Soulfood

Allemange / Germany

Serge Marcoux - April 2021

8,9

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

On dit de l’intelligence artificielle (IA) qu’elle est l'ensemble des théories et des techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence humaine. D’un concept d’abord abondamment utilisé par les auteurs de science-fiction, l’IA s’intègre maintenant de plus en plus partout afin de faciliter la tâche des humains et, ultimement, rendre le monde meilleur. Imaginez maintenant l’autobiographie d’une intelligence artificielle vue de sa propre perspective. C’est ce que propose le groupe allemand SYLVAN avec son dixième album, le bien nommé « One to Zero ». Voici un album concept d’un groupe qui a déjà proposé des titres comme « Home » ou « Posthmous Silence » dans la veine prolifique des histoires que l’on raconte au fil des pièces d’une œuvre. Pour se faire, trois des musiciens présents depuis le début offrent leurs talents à nos oreilles, soit MARCO GLÜHMANN au chant, VOLKER SÖHL aux claviers, et MATTHIAS HARDER à la batterie. SEBASTIAN HARNAK est à la basse depuis 2002 alors qu’il avait rejoint le groupe pour « Artificial Paradise ». JOHNNY BECK s’occupe des guitares. En 2015, nous l’avions découvert comme guitariste invité sur l’album « Home » et, pour les plus chanceux, sur scène lors du mémorable concert offert l’année suivante au festival Terra Incognita. Quatre musiciens invités ajoutent à la teneur musicale du nouvel opus. Il s’agit de messieurs KALLE WALLNER, guitare sèche, et YOGI LANG, claviers, du groupe RPWL, de dames KATJA FLINTSCH, violon et alto, et BINE HELLER, chœurs.

L’apport des invités masculins n’est pas qu’instrumental puisque ces messieurs ont aussi produit et mixé « One to Zero » à leur studio en Bavière. Au fil des dix morceaux et des soixante-sept minutes, nous assistons d’abord à la naissance de l’intelligence artificielle, bit par bit. Bruit blanc suivi d’une intro aux claviers et un synthétiseur qui tisse sa toile sur la rythmique. Ainsi débute la naissance d’une IA, un algorithme bien sûr, et de « Bit by Bit ». Une des excellentes pièces de ce disque qui offre un départ musical diversifié, synthétiseur bien appuyé, rythmique nerveuse et guitare costaude, et approprié avec « Initialize » comme première parole. La mission de cet algorithme est de sauver l’environnement malmené par l’humanité. SYLVAN a toujours accordé une grande importance au contenu de ses propos et « One to Zero » ne fait pas exception à cette règle. La voix expressive et caractéristique de MARCO GLÜHMANN se prête merveilleusement au passage des émotions et des sensations de la feuille au chant. « Encoded at Heart » est un bon exemple. Sur un lent tempo, l’IA apprend la teneur de cette grave mission. Un solo de guitare puissant, intense tout autant qu’inexorable accentue cette impression. On pense ainsi à certaines pièces de MARILLION avec HOGARTH. Changement de registre avec le plus court morceau, « Start of Your Life » et cette vie qui peut commencer sans intervention et toujours en auto-optimisation. Un peu de RUSH, un peu néo-prog et un peu AOR, un morceau accrocheur. « Unleashed Power », contrairement à son titre, est un long morceau tranquille. Une balade superbement alimentée par la voix envoutante de MARCO GLÜHMANN, des passages atmosphériques un peu floydien, le beau jeu de piano de VOLKER SÖHL et un délicat solo de guitare enveloppant. L’intelligence se développe. Au point où l’électronique prend vie. « Trust in Yourself » possède un refrain accrocheur à souhait et des riffs de guitare rock et métal qui marquent le paysage musical. Un passage de violon et de piano précède un solo de guitare qui offre un puissant contraste.

« On My Odyssey » commence avec des cordes. Le chant, la basse et le mellotron, notamment, suivent et captent notre attention. Un morceau beau et mélodique qui offre aussi un duo guitare sèche et violon, un peu hispanisant ou tzigane ainsi qu’un un solo de guitare tout aussi ibérique. L’IA s’adresse à son créateur et la montée en puissance de la pièce illustre à merveille la quête de l’être artificiel. Avec « Part of Me » qui débute au piano, je me retrouve avec mes deux morceaux favoris en succession. L’IA réalise sa supériorité et ce que devra être son destin. Le chant de GLÜHMANN est à son meilleur. Le piano et une douce rythmique accompagne des propos graves. À mi-chemin, l’apport de cordes appuie les émotions. Le son s’affermit, la rythmique est plus lourde, la guitare donne aussi du poids. De nouveau, la voix plus douce et des accompagnements en conséquence. Comme il se doit, un solo de guitare beau, intense et émotif précède une fin douce et pensive. «Worlds Apart » est plus puissante dans ses propos que dans sa musicalité. L’IA offre son leadership complet et sa protection à l’humanité. « Go Viral » est un morceau puissant, le plus métal de l’album et il fonctionne plutôt bien. C’est aussi la première vidéo et le single officiel. C’est le règne de l’IA tiraillé entre sa mission de croissance et son potentiel destructeur. « Not a Goodbye » propose une mixture des divers éléments rencontrés tout au long de l’album pour le plus long morceau. L’humanité ne mérite pas les qualités de l’IA mais ce ne sera pas un suicide, simplement le début d’un nouveau cycle de vie et « One to Zero » se termine comme il a commencé, par un bruit blanc. Avec « One to Zero », SYLVAN ajoute une autre solide pierre à son édifice musical. Les éléments sont connus, un chanteur charismatique qui possède une des meilleures voix actuelles du prog, un son puissant dominé par les claviers et la guitare et le tout est campé dans un décor néo-prog teinté de métal et de symphonique. Les amateurs trouveront chaussure à leur pied et ceux qui ne connaîtraient pas pourront commencer leur découverte avec cet excellent album.

    1. Bit by Bit (Overture) (6:16)
    2. Encoded at Heart (6:41)
    3. Start of Your Life (3:14)
    4. Unleashed Power (7:30)
    5. Trust in Yourself (5:32)
    6. On My Odyssey (6:26)
    7. Part of Me (9:16)
    8. Worlds Apart (3:57)
    9. Go Viral (6:40)
    10. Not a Goodbye (10:14)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Marco Glühmann: Vocals
- Volker Söhl: Keyboards
- Sebastian Harnack: Bass
- Matthias Harder: Drums
- Johnny Beck: Guitars
With:
- Kalle Wallner: Additional acoustic guitars
- Yogi Lang: Additional keyboards
- Katja Flintsch: Violin & viola
- Bine Heller: Backing vocals