CHRONIQUE / REVIEW

Ping

The Zigzag Manoeuvre

Releases information

Release date:

November 20, 2020

Format:

Digital, CD

Label:

From:

Apollon Records

Norvège / Norway

Guillaume Desmeules - January 2021

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Vous vous ennuyez des mélodies délirantes de CARDIACS, Frank ZAPPA ou de MR BUNGLE? J'ai quelque chose qui pourrait peut-être satisfaire votre carence en folie musicale. Venant de la Norvège et créé en 1998, le groupe PING est constitué de Mattis JANITZ et Bjørn ARNE JOHANSEN à la guitare, Jørgen GREINER au chant et à la basse, Tore HOFSTAD et Roald MADLAND aux claviers et Mats MONSTAD à la batterie. Par suite du 4eme album « The Hurricane Spoof », sorti en 2012 et d'un single, sorti un an plus tard, le groupe entama l'enregistrement de son prochain album. Malheureusement, leur studio d'enregistrement prit en feu en 2014, ce qui brula une bonne partie de leurs équipements et leurs instruments. Cependant, le disque dur, qui contenait leurs enregistrements, fût miraculeusement sauvé. Quelques années passèrent, le temps de retrouver un studio et l'équipement requis, et nous voilà enfin avec un 5eme album : « The Zigzag Manoeuvre » sorti en Novembre dernier.

“Londonderry Revolutionary” commence le bal en grand avec un air très électronique 8 bits, un peu comme la musique de jeux vidéo, avec le saxophone qui fait quelques interventions donnant un coté plus jazzy. On n’est pas très loin de MR BUNGLE pour la structure musicale surtout au niveau du chant en finale. « God Made my Day » débute avec un air punk déjanté à la CARDIACS avec une voix parfois à la Tom WAIT pour ensuite avoir un refrain plus techno/hip hop, beatbox inclus. La seconde partie de la pièce est un peu plus disjonctée avec une mélodie un peu déconstruite, accompagnés par des cuivres dignes de Frank ZAPPA. En fait, l'influence de ZAPPA est assez présente tout au long de l'album, tant musicalement que du côté des paroles ; qui sont hilarantes la plupart du temps.

« Copulating Cats » en est un bon exemple débutant avec une mélodie très douce accompagné par le saxophone qui rappelle « Us and Them » de PINK FLOYD. Le chant est très harmonieux et à l'unisson avec le vibraphone et la guitare ; une vraie berceuse musicale! Évidemment, le calme ce fait interrompe à quelques moments avec une mélodie presque horrifique ainsi que GREINER qui hurle sa colère. Cette ambiance peu rassurante est une autre partie très présente ; on n'est jamais bien sûr où la pièce va nous mener et c'est loin d'être désagréable pour ma part! Tandis que “Shut your Mouth” revient vers un coté plus punk, sauf pour la finale jazzy, “Get Ready” ressort le coté Tom WAIT avec un rythme rock blues entrelacée de mélodie plus planant qui me rappel un peu BEARDFISH. La seconde moitié de la pièce nous transporte vers une folie insoupçonnée avec du clavier faisant une musique de cirque, des backvocals qui crient au loin avec le chanteur pour ensuite finir en rock épique qui fait merveilleusement du bien à l'âme.

L'ambiance rock 60's des autres albums n'est évidemment pas mise de côté comme dans « Trilby Hatter » avec une mélodie très joyeuse et accrocheuse qui dérape à peine en court de route ; je dirais que c'est en fait la pièce la plus accessible de l'album. « Usurpers of the Afterlife » en revanche, débute sur un rythme rock rappelant les groupes alternatifs des années 90 pour ensuite se transformer en mélodie cauchemardesque avec des voix déformées aigues. Puis, le calme revient pour ensuite repartir vers une mélodie déconstruite à la GENTLE GIANT. “En Underbar Dag” nous redirige vers le coté électro avec un air presque latino, accompagné par les cuivres et ensuite incorporer des voix agressives le temps d'un couplet qui fait encore une fois très MR BUNGLE.

L'étrange “Hammer Falling from the Sky” est l'une des pièces qui a été enregistrée en partie avant que le feu ravage tout. Axée un peu plus vers le coté folk psychédélique, la pièce est tout de même très intéressante au niveau des subtilités musicales formant le mur sonore de la pièce. On finit le tout avec l'un des titres de pièce le plus absurde que j'ai vu depuis longtemps : “Milk your Mom”. Évidemment, la pièce est très humoristique et joue avec les mélodies au niveau lyrique, accompagnée d'une musique assez planante et hypnotisant dans l'ensemble.

Naviguant dans tous pleins de courants musicaux d'une pièce à l'autre, même parfois dans une même chanson, l'album “The Zigzag Manoeuvre” est une belle surprise pour moi. PING est un groupe à découvrir si vous aimez une musique plus expérimentale qui n'a pas peur de sortir des sentiers battus. En ces temps difficiles, un peu de musique délirante ne peut jamais faire de tort pour se changer les idées!

    01. Londonderry Revolutionary (3:24)
    02. God Made My Day (4:27)
    03. Copulating Cats (3:57)
    04. Shut Your Mouth (3:41)
    05. Get Ready (6:07)
    06. Trilby Hatter (3:41)
    07. Usurpers of the Afterlife (4:10)
    08. En Underbar Dag (2:31)
    09. Hammer Falling from the Sky (3:03)
    10. Milk Your Mum (5:28)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Jørgen Greiner: Vocal & Bass
Mattis Janitz: Guitars
Tore Hofstad: Keys
Roald Madland: Keys
Mats Monstad: Drums
Bjørn Arne Johansen: Guitars
Kristoffer Berre Alberts: Saxophone

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020