CHRONIQUE / REVIEW

Nolan & Wakeman

Tales By Gaslight

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

April 23, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Burning Shed

Royaume-Uni / UK

Philippe André - May 2021

8,3

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Vingt ans après pour parodier Alexandre DUMAS, mais il n'y a ni trois, ni quatre mais seulement deux mousquetaires, OLIVER WAKEMAN et CLIVE NOLAN. L'objet est un coffret de 3 cds ‘’Tales By Gaslight’’ mais nous ne traiterons ici que du nouvel album "Dark Fables" quand bien même que "Jabberwocky" et "The Hound Of The Baskervilles" peuvent être considérés comme des futurs classiques du progressif avec des versions remasterisées.

Clive NOLAN (PENDRAGON, ARENA) et Oliver WAKEMAN (YES, STRAWBS) ont donc combiné leurs incontestables talents de claviéristes et de compositeurs pour créer deux albums d'opéra/concept rock en 1999 et 2002 qui voient leur épilogue aujourd'hui avec la parution de "Dark Fables".

« Jabberwocky », sorti en 1999, était basé sur le célèbre poème de Lewis CARROLL. Il a été suivi de « The Hound of The Baskervilles » (2002), inspiré du roman de SHERLOCK HOLMES écrit par Sir Arthur CONAN DOYLE. L'idée directrice a toujours été conçu pour être une trilogie d’interprétations musicales de classiques littéraires, tandis qu'un album inspiré de « Frankenstein » de Mary SHELLEY n'a jamais été enregistré faute de financement à la hauteur du projet.

Ce troisième disque qui vient de paraitre, « Dark Fables », contient plus de 30 minutes de musique écrite pour l'album abandonné « Frankenstein » et complété par des pièces inutilisées dans « Le Chien des Baskerville ». Celles-ci incluent « The Man Called Sherlock » qui était la version originale de « Ouverture » et « 221B », inspirées de la célèbre adresse de SHERLOCK HOLMES.

Les deux premiers albums comportaient une pléthore d'invités, y compris la narration du père d'Oliver, Rick et de l’acteur Robert POWELL. L'ancien guitariste de YES, feu Peter Banks, le chanteur de MAGNUM Bob CATLEY et la chanteuse Tracy HITCHINGS sont apparus sur les deux albums. Mister AYREON, Arjen LUCASSEN a collaboré à « The Hound of the Baskervilles » ainsi que des membres d'IQ et de THRESHOLD. L'iconographie de "Jabberwocky" a été créée par Rodney MATTHEWS, Peter PRACOWNIK s'est chargé de celle de « The Hound of The Baskervilles » et c'est lui également qui a œuvré pour « Dark Fables ». Parmi les contributions de "Dark Fables", citons, entre autres, Gordon GILTRAP, Paul MANZI (ARENA, Oliver WAKEMAN BAND) Andy SEARS (TWELFTH NIGHT) et David Mark PEARCE (Oliver WAKEMAN BAND). Une lecture originale du poème « Jabberwocky » de Rick WAKEMAN est également incluse.

Côté musique aucune surprise, "Dark Fables" est dans la continuité des compositions habituelles du duo, seul regret quarante-quatre minutes pour un album conceptuel, c'est un peu court !

    DARK FABLES Tracklist:

    1) Overture (4:06)
    2) I'd Give You Everything (2:56)
    3) The Mirror (5:17)
    4) Elizabeth (2:01)
    5) Why do You Hate Me ? (3:50)
    6) The Wedding Approaches (4:30)
    7) Time Passes (3:22)
    8) A Descent into Madness (4:46)
    9) 2218 (1:59)
    10) The Man Called Sherlock (7:02)
    11) The Baker Street Irregulars (2:38)
    12) The Jabberwocky (1:46)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Oliver Wakeman: Keyboards
- Clive Nolan: Keyboards, vocals