CHRONIQUE / REVIEW

Mercury Circle

Killing Moons

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 8, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Noble Demon

Finlande / Finland

Philippe André - October 2021

8,3

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Jamais au grand jamais, je n'aurais pensé vous parler un jour de ces gens-là...MERCURY CIRCLE est né d'une idée originale de Jaani PEUHU d'ICONCRASH et de SWALLOW THE SUN en 2018 (inutile de vous dire qu'avec de telles références nous nageons en plein doom métal). MERCURY CIRCLE est donc un projet et non une formation à part entière et nous propose avec ce "Killing Moons" un rock sombre imprégné de vagues de synthétiseurs électrisantes sur un rythme lent, épique et totalement déstructuré.

Pour celles et ceux qui se souviennent des années octante, imaginez un mélange de SISTERS OF MERCY, THE CULT, THE MISSION et DEPECHE MODE quelques fleurons de la vague new wave britannique des années quatre-vingt rien de moins. Les chansons racontent l'histoire d'un voyage sans cesse répété, des allers retours faits d'espoirs et de promesses comme un écho ou plutôt un sonar revenant sans cesse vers la perte des amitiés et des amours disparus.

Au final soixante-trois minutes de musique qui déchirent et le mot est faible par instants, comme je le dis parfois "ça dépote mon pote" mais cet album m'a éclaté ! Pourtant pas mon genre de prédilection comme quoi...Les meilleurs morceaux sont les plus longs, pur fruit du hasard bien sûr, de l'inaugural "The Gates Wide Open" de près de huit minutes au conclusif "Death Poem" qui affleure lui les dix minutes en passant par les excellents "Killing Moons" l'éponyme et le foisonnant et bouillonnant "Call On The Dark", quel plaisir ! Monsieur MASSARD l'homme à la casquette écossaise va kiffer grave cet opus à n'en point douter. Il n'y a en fait sur ce disque qu'un seul titre qui m'énerve quelque peu, c'est l'avant dernier "Like Matches" extrêmement répétitif, une vraie bouillie sonore, que je zappe dorénavant à l'écoute.

Aux frontières du progressif donc, histoire de se nettoyer les pavillons auditifs, un peu comme avec IRON MAIDEN en fait, mais en beaucoup plus sombre néanmoins, ne pas écouter avec une corde à proximité !

    1) The Gates Wide Open (7:42)
    2) Black Mirrors (4:35)
    3) You Open Up The earth (5:21)
    4) Killing Moons (8:01)
    5) Seven Archangels (5:39)
    6) Call On the Dark (7:08)
    7) Avalanche (5:56)
    8) An Arrow (4:12)
    9) Like Matches (4:24)
    10) Death Poem (9:50)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Jaani PEUHU (Iconcrash, Swallow the Sun, Hallatar): Vocals, Guitars, Synths
Jussi HAMALAINEN (Hanging Garden, The Chant): Guitars, Synths, Violin, Backing Vocals
Juppe SUTELA (To/Die/For): Guitars
Ande KIISKI (Sleep of Monsters, Rytmihäiriö): Bass guitar
Jaska RAATIKAINEN (Children of Bodom): Drums