CHRONIQUE / REVIEW

Luca Zabbini

One

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

May 21, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Immaginifica

Italie / Italy

Yvon Scurti - August 2021

9,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

‘’ONE’’ est l’album solo de Luca ZABBINI, membre fondateur du groupe prog italien Barock Project. L’album a été entièrement enregistré pendant le confinement de 2020 et Luca y joue tous les instruments. Grande est la surprise lorsqu’après l’écoute des premières pièces, à la recherche du nom des musiciens accompagnateurs, on constate qu’en effet Luca est le seul musicien à bord. Les orchestrations sont bien étoffées, les instruments sont nombreux, on croit même y entendre un orchestre à cordes en accompagnement.

Et ça ressemble à quoi ? Pour ceux qui connaissent Barock Project, on y retrouve certaines similarités; un rock progressif raffiné aux arrangements élaborés et aux sonorités parfois folk et acoustiques, parfois orchestrales. Cependant, on couvre un territoire musical beaucoup plus large avec ‘’ONE’’. D’ailleurs, Luca a mentionné sur son site Internet qu’avec ce disque, il a voulu s’éloigner quelque peu du prog rock de Barock Project pour toucher aux divers genres musicaux qu’il écoute, soit de la musique symphonique à la chanson anglaise et américaine en passant par le folk. Et parfois on est dans le mainstream, particulièrement avec les pièces ‘’The mood of the day’’ où on croit entendre Billy JOEL et ‘’Hello’’ qui ressemble à s’y méprendre à du Elton JOHN (avis aux amateurs de ‘’Don’t let the sun go down on me’’). Ceci étant dit sans connotation péjorative car ces deux pièces sont bien écrites et demeurent agréables à l’écoute.

Mais pour l’ensemble du disque, c’est une série de pièces aux rythmes modérés qui nous fait passer de la douceur à la vigueur, de l’acoustique à l’électrique, du rock à la musique orchestrale. De plus, chaque pièce est bien écrite; on y retrouve des mélodies originales assez fortes aux développements intéressants. Certaines de ces mélodies continuent de nous hanter après l’écoute du disque. M. ZABBINI sait écrire de la musique.

Le tout débute par un rock assez représentatif de ce qui nous attend pour la suite; belle mélodie, belles harmonies vocales, et mettant en évidence le piano. D’ailleurs, le piano acoustique est très présent tout au long du disque. Luca le joue très bien pour notre plus grand plaisir. On le remarque particulièrement dans ‘’Portrait’’ où il est mis à l’avant-plan. ‘’Portrait’’ a aussi de quoi faire saliver tous les pianistes en devenir.

La deuxième pièce ‘’Everything changes ‘’ surprend aussi par son arrangement orchestral et son ambiance folk printanier. On retrouve aussi les mêmes éléments dans la très jolie ‘’Help me to sleep’’. Et notons ici une autre pièce folk ‘’Constantine cry’’ qui aurait bien pu se retrouver sur un album de Jethro TULL. À mentionner aussi ‘’No one there’’, la pièce la plus longue et la plus rock du disque. Le disque se termine en beauté avec ‘’I don’t know’’, pièce entièrement acoustique où le piano côtoie cordes et hautbois (claviers ?) sur une jolie mélodie. Bravo Signore ZABBINI, c’est réussi.

    01. What’s Left of Me (4:55)
    02. Everything Changes (3:48)
    03. Hello (5:01)
    04. Taking Time (5:27)
    05. Portrait (3:52)
    06. Constantine Cry (3:22)
    07. The Mood of the Day (3:17)
    08. No One There (6:32)
    09. Karlsruhe Rain (3:37)
    10. Help Me to Sleep (4:08)
    11. I Don’t Know (3:30)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Luca ZABBINI : Vocals, all instruments