CHRONIQUE / REVIEW

L.U.C.A.

Into The Core

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

June 11, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Lynx Records

Pologne / Poland

Philippe André - July 2021

8,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

L.U.C.A pour LAST UNIVERSAL COMMON ANCESTOR, rien à voir avec le récent film des studios DISNEY, est un projet musical incorporant de la musique originale, de l'improvisation psychédélique et des reprises (comme Time/Breathe d'un certain combo britannique ou des titres de FLEETWOOD MAC et GRATEFUL DEAD). L.U.C.A nous vient de PENNSYLVANIE, de la région montagneuse des POCONOS plus précisément, à l'ouest de la Grosse Pomme s'il vous prenait l'envie et la curiosité de chercher sur une carte.

L.U.C.A fait clairement partie de la branche psychédélique de la musique progressive, une influence spatio temporelle les rapprochant d'HAWKWIND si nous devions citer un acteur majeur de notre musique préférée. Il y a sur "Into the Core" treize titres enchainés, six morceaux consistants/développés et sept "Interlude" un peu à la manière de ce qu'avait produit ARENA au siècle dernier avec ses deux premiers albums et la suite des "Crying For Help".

Les intitulés mêmes des pièces évoquent clairement un côté sombre (voir extrêmement sombre) et sauvage ("Valley", "Shallows", "Abyssal", "Cave") particulièrement dans la seconde moitié de l'album, globalement c'est plus violent que ce que nous avait proposé il y a une quinzaine d'années un autre combo américain qui avait fait beaucoup parler de lui, THE MARS VOLTA. Dans tous les cas, une musique qui est tout sauf reposante, la puissance vocale de Brittney COLEMAN n'y étant bien évidemment pas étrangère, ça déchire comme on dit chez nous. Pour autant l'album étant un concept, il reste délicat de ne pas l'écouter dans son intégralité puisque tout y est enchainé.

Bon allez, un pétard, un verre de punch, un transat et l'affaire est dans le sac, place à un nouveau voyage intersidéral.

    1) Interlude 1 (0:38)
    2) Shelter (3:26)
    3) Interlude 2 (0:48)
    4) Starry Night (5:39)
    5) Interlude 3 (1:53)
    6) Valley (10:34)
    7) Interlude 4 (2:32)
    8) Shallows (9:21)
    9) Interlude 5 (1:26)
    10) Abyssal (8:10)
    11) Interlude 6 (1:18)
    12) Cave (6:31)
    13) Interlude 7 (2:38)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Michał Lipiński (vocal),
Piotr Lipiński (guitar, sound effects),
Maciej Sowa (bass),
Michał Dąbrowski (drums)