CHRONIQUE / REVIEW

Kornmo

Fimbulvinter

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

November 5, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Apollon Records

Norvège / Norway

Alain Massard - November 2021

7,9

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

KORNMO est un trio instrumental norvégien de rock-prog symphonique, atmosphérique et mélodique.; une connotation vintage estampillée 70’s des pays scandinaves en tout point. Une collaboration musicale de près de 50 ans entre trois musiciens ayant sévi sur des groupes tels que ADVENTURE et MORILD dissous en 2015 avant de renaître sous KORNMO. Un 3e album sur la musique classique, un peu jazzy par instants, des escapades difficiles et exigeantes parlant de paysages chargés d’atmosphère mélodique. L’inspiration provient de manuels de géologie retranscrits en sons, un peu de folklore sur la nature façonnant les mondes glacés.

« Fimbulvinter » rock prog symphonique instrumental légèrement spleen teinté fortement de l’ambiance des 70’s, pour adorer les vastes plaines froides et enneigées, air monotone peu varié et un titre qui plonge directement dans l’empreinte du groupe. « Jutulhogget » avec des envolées de synthé et un clavier donnant le rythme, une guitare venant en rescousse à la suite, bon un peu de la musicalité de Mike OLDFIELD; break minimaliste avec flûte vintage, ça rappelle un peu aussi les DICE, attaque soudaine avec rupture de rythme synthé langoureux et batterie primaire, la guitare revient plus majestueuse versant dans la mélancolie; le final est plus démonstratif, plus enjoué. « Dovre Faller » en 3 parties avec un arpège guitare acoustique au départ très agréable à l’oreille, l’orgue vient calmement puis la guitare spleen; bon il faut l’écouter, la longueur permet d’instaurer un climat...progressiste musical majestueux, des breaks à la YES pour les claviers; c’est pompeux, bucolique, folklorique, monolithique et surtout très mélodique; le final refait la part belle à la guitare acoustique douce.

« Kjempene Våkner » en 4 parties plus complexe que les titres courts : la trame musicale est bien plus travaillée dès le départ avec de nombreux flux à divers degrés de variation bien que le tempo soit lent. Un large éventail d’arrangements différents avec des sections délicates de flûte, violon et violoncelle se superposent aux claviers; un orgue et diverses combinaisons de riffs et solo de guitare dans les incursions progressistes se fait jour comme aux 9 minutes, OLDFIELD encore là en fond. A mi-parcours la venue de la flûte agrémentée de la guitare acoustique forme un magnifique break folklorique et bucolique; variation pour maintenir la tension, atmosphère du style comme à 21 minutes où les réminiscences du grand TANGERINE DREAM se font jour. « Mega Annum » reprend les mêmes idées sonores, les mêmes poncifs musicaux sur le dernier titre melting-pot; la mélodie est imparable, bien amenée, l’atmosphère intimiste et pastorale permet de s’épancher durablement.

KORNMO va réjouir les amateurs de rétro rock progressif symphonique, aguerris à déceler les différentes ambiances et les atmosphères de claviers de toute sorte. Des compositions mélodiques lentes où la voix peut manquer, des titres rétro plutôt que vintage ou l’inverse; un album à ne pas mettre entre toutes les oreilles, demandant de se poser, de plonger dans les méandres d’airs connus et usités et remis au goût du jour après 50 ans de gestation.

    1. Fimbulvinter (8:13)
    2. Jutulhogget (7:18)
    3. Dovre faller (19:10)
    - Skandes
    - Snohettas siste dans
    - Stadial
    4. Kjempene våkner (26:17)
    - Interstadial
    - Kjempenes vals
    - Landheving
    - Baltikas reise
    5. Mega Annum (10:31)

    Total Time 71:29

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Odd-Roar Bakken (Adventure, Morild): Keyboards, guitar
- Nils Larsen (Morild): Bass
- Anton J. R. Larsen: Drums & percussion