CHRONIQUE / REVIEW

King Of Sweden

The Training

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 1, 2021

Format:

Digital

Label:

From:

Crusader Records

Finlande / Finland

Frederik Roy - October 2021

7,1

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Une autre belle sortie des pays scandinaves que j'ai la chance de commenter cette année. En effet, King of Sweden nous offrent leur tout premier album, "The Training", et je suis persuadé que celui-ci saura vous charmer. Il s'agit donc d'un trio finlandais (ah, vous auriez cru suédois? Leur nom vous aura donc, tout comme moi, bien floué!) qui présente un rock progressif très axé vers le rock. Une comparaison m'apparaît rapidement à l'esprit : le trio de rock progressif canadien Rush. En effet, certains moments de l'album de King of Sweden m'a fait penser à ce groupe légendaire, ce qui est très loin d'être un défaut, du moins, pour moi! Une basse très présente et dynamique et une guitare relevant des accents inspirés directement du rock plus classique marquent certainement l'ensemble de cette création. On remarque également des influences de Yes et de King Crimson, pour ne nommer que ces géants du genre. Bref, une belle recette pour un album qui mérite définitivement une écoute attentive.

L'album débute en force et sans avertissement avec une des pièces les plus mouvementées du disque, ce qui invite définitivement l'auditeur à prendre place et à se préparer pour la suite. Justement, parlons-en de la suite. La deuxième pièce est pour moi la plus intéressante de l'album. Le groupe nous donne vraiment tout ce qu'il a en termes de niveau technique et d'ingéniosité créatrice. Un long morceau où l'on passe de moments plus lourds à d'autres plus planants et doux, ce qui n'est pas pour me déplaire. Toutefois, la finale de la pièce se termine en une sorte de longue transition un peu inutile vers les deux prochaines pièces qui seront beaucoup plus minimalistes et douces (mais pas moins agréables). Malgré cette finale que j'apprécie moins, "Two Thieves" demeure un morceau digne d'écoute. On retrouve un peu plus tard leur côté rock avec "Help Arrives", une pièce divisée en 3 mouvements. En dépit des arrangements assez répétitifs, il s'agit d'un morceau très entraînant et un des moments les plus forts de l'album.

Malgré le haut niveau technique des arrangements et l'intelligence derrière cette création, j'ai malheureusement quelques points faibles à mentionner. Il s'agit principalement d'un album instrumental, et heureusement. La voix, présente que sur "The Imprisonment", n'a vraiment pas fonctionné pour moi, bien que je souhaite y voir du potentiel pour leur prochain opus. De plus, la dernière pièce, bien que très appréciable, se résume en un long solo de guitare de 10 minutes, ce qui me laisse un peu sur ma faim lorsque l'album se termine. Bien qu'il y ait ces petits défauts, je maintiens qu'il s'agit d'un album très pertinent et une belle découverte de l'année 2021.

Mes coups de cœur sont définitivement "Two Thieves" et "Help Arrives", deux morceaux qui démontrent bien ce dont King of Sweden est capable. "The Training" n'est peut-être pas un album parfait sur toute la ligne, mais il nous dévoile trois musiciens très talentueux et beaucoup de potentiel pour la suite. Je ne peux donc que vous conseiller d'en faire l'écoute!

    1. Dreaming About the Emerald (3:50)
    2. Two Thieves (13:02)
    3. In the House of a Witch (2:24)
    4. The Imprisonment (5:20)
    5. Help Arrives (8:31)
    6. And the Last Enemy to be Destroyed is Mathematics (9:49)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Sampsa Nelimarkka: Guitar and vocals
Janne Savela: Drums
Erkka Heinilä: Bass