CHRONIQUE / REVIEW

Kevin Kastning & Mark Wingfield

Rubicon I

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

March 9, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

GrayDisc Records

Multi

Denis Boisvert - June 2021

8,1

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Chères oreilles progressives, voici venu le temps de goûter à quelque chose de différent sur plusieurs plans. D'abord il s'agit d'un duo de guitaristes. Ensuite tout l'album est une improvisation des deux musiciens en face à face et en studio. Finalement leurs instruments sont plutôt différents, KEVIN est connu pour son utilisation et sa création de guitare multi-cordes et multi-format et MARK utilise tout un arsenal d'effets spéciaux qui changent sa guitare en un orchestre, un mellotron, un synthé ou de la musique concrète selon le besoin. Bref on obtient une exploration musicale assez unique quelque part entre le jazz expérimental et la musique abstraite avec des souvenirs de SOFT MACHINE.

Sur plus d'une heure, les six pièces explorent des paysages musicaux différents et évocateurs sur des thèmes qui semblent graviter sur la physique moderne quantique. Il n'y a aucun instrument de percussion sauf les guitares et la basse vient en grande partie de KEVIN avec ses 'contre-guitares'. Une oreille attentive reconnaîtra du piano sur 2 pièces.

'Event Horizon' est très méditatif et ésotérique, comme une aube ou un éveil. 'Comoving Distance' est plein de tensions primordiales et tripatives, une sorte de dialogue cosmique entre les deux artistes. 'Dynamic Horizon' introduit le jeu de piano minimaliste de Kevin en contrepoint aux paysages éthérés de la guitare de Mark, très réussi. 'The Lensing' est peut-être le morceau le plus contemporain et reconnaissable : lent, souffrant et plus en focus. 'Loop Quantum' débute sur un bruit de fond qui est la pluie sur le toit du studio. Une exploration plus pointue avec la basse très active et des grognements de guitare magique. On ferme la marche avec la pièce de résistance 'Particle Horizon' 19+ minutes d'arrangements cinématiques qui comme toute bonne symphonie raconte une histoire possiblement d'une particule et d'un trou noir. Tension, mystère, détours, résolution, vraiment un morceau qui soutiendra votre intérêt, décidément le meilleur pour la fin.

En somme, un album méditatif, assez unique qui montre 2 musiciens engagés et très complémentaires. Il faut vraiment écouter plusieurs fois et sur un système puissant ou avec de très bons écouteurs pour vraiment apprécier le tout. Clairement vous avez eu la chance d'entendre des guitares modifiées via effets spéciaux ailleurs, FRIPP et ENO viennent à l'esprit, mais je dois avouer que les guitares à 15, 17 ou 36 cordes ne courent pas les rues et apportent une dimension déconcertante et toute une palette de tonalités intriquée. Tout aussi clairement vous devez avoir une certaine expérience avec la musique d'improvisation pour vous y retrouver. Non ce n'est pas du rock. Cependant on doit se souvenir que le rock progressif a permis cet éclatement initial des cadres rigides de la musique (par ex. UMMMAGUMMA, STARLESS AND BIBLE BLACK, TANGERINE DREAM, SOFT MACHINE etc.…) et il faut continuer de soutenir ces musiciens avant-gardistes qui poussent les limites ou qui, comme le bon capitaine Kirk vont là où personne n'est allé avant...

    1. Event Horizon (08:39)
    2. Comoving Distance (09:04)
    3. Dynamic Horizon (10:52)
    4. The Lensing (10:45)
    5. Loop Quantum (07:43)
    6. Particle Horizon (19:35)
    Total 1:06:35

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Kevin Kastning: Piano, 36-string Double Contraguitar, 17-string Hybrid Classical guitar,
15-string Extended Classical guitar
Mark Wingfield: Electric guitar, live electronics (software processing)