CHRONIQUE / REVIEW

Hora Prima

L'Uomo Delle Genti

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

July 3, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Ma.Ra.Cash Records

Italie / Italy

Philippe André - December 2021

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

HORA PRIMA, pour la fierté d'une ville. Jeune groupe de BARI sur la côte adriatique, principale ville de la région des Pouilles HORA PRIMA existe depuis 2015, une formation très inspirée par les grands groupes des seventies comme GENESIS, PREMIATA FORNERIA MARCONI, EMERSON LAKE AND PALMER, YES ou KING CRIMSON, que du très beau monde évidemment.

Leur premier et court premier effort discographique "L'Uomo delle Genti" est paru en version numérique fin 2020 et seulement il y a quatre mois en version cd sur le label Ma.Ra.Cash Records. "L'Uomo delle Genti" est une œuvre conceptuelle inspirée de la vie de Saint NICOLAS, patron de la ville de BARI.

La courte section instrumentale "1087" (8/0 malgré tout) installe l'atmosphère générale de l'album avec un rythme solennel et symphonique tel un voyage dans le temps mais le temps passé...nous sommes en 1087 ! Pour les précisions historiques, des marins italiens volèrent les restes de Saint NICOLAS à MYRE, cité de l'ancienne TURQUIE tombée dans l'escarcelle des Sarrasins et les transportèrent jusqu'à...BARI.

La première vraie pièce du disque "Il Folle Miraggio" (9/10) débute par un bruit de vagues et une douce guitare acoustique. Les paroles du batteur Francesco BUX parlent d'un navire naviguant au milieu de la nuit, avec les prières de l'équipage, leurs espoirs et leurs doutes, très romantique et très italien tout ça...Au lever du soleil, l'arrivée à BARI fut un triomphe et c'est de là que naquit la popularité (peut être excessive ?) de Saint NICOLAS. "Le mie figlie" (Mes filles) qui suit, évoque Nicolas donnant une dot de mariage (trois sacs d'or) à trois filles si pauvres qu'elles auraient été obligées de se prostituer sans cela, une pièce racontée par le père des trois jeunes filles en personne et éclairée par la flute d'une invitée Rossella BIFULCO, tout bonnement superbe et même poignant c'est tout dire, ma préférée sur l'ensemble de l'œuvre (10/10).

"La locanda nella notte" (L'auberge dans la nuit), plus longue plage du disque (près de neuf minutes), raconte un autre miracle de Saint Nicolas, la résurrection de trois enfants hachés par un aubergiste diabolique qui souhaitait nourrir ses clients avec ... Nous sommes ici et pour cause dans un trip sombre (l'histoire se déroule dans la nuit et sous la pluie, logique), en quelque sorte la rencontre du bon et du méchant, peu réjouissant mais musicalement passionnant (9/10). "La nostra festa" (Notre fête) débute dans une atmosphère calme et joyeuse (la flute magnifique encore), avant que les guitares (Domenico DE ZIO et Gianluca DI BENE) et les claviers en fusion de Roberto GOMES (sacré solo de moog dans la partie terminale) n'emportent la pièce vers les cimes (9/10). Pour l'histoire) "La nostra festa" décrit la célébration d'une fête folklorique religieuse qui se déroule chaque année à BARI pour commémorer l'arrivée des reliques du Saint le 9 mai 1087 et qui propose aux visiteurs une procession maritime et un défilé en costume du XIe siècle.

Le morceau conclusif, "U Sand nèste" (Notre Saint) (7/10), est chanté dans le dialecte de BARI en reprenant les notes festives du titre précédent, gorgé d'orgue, qui met en lumière la guitare basse de Valeria TRITTO, un peu spécial, pas simple à appréhender, coloré et méditerranéen en diable (même si nous sommes ici sur l'ADRIATIQUE !).

Excellent malgré sa brièveté, une vraie surprise du millésime 2021.

    1. 1087 (2:13)
    2. Il folle miraggio (5:52)
    3. Le mie figlie (6:56)
    4. La locanda nella notte (8:56)
    5. La nostra festa (8:08)
    6. U Sand nèste (5:28)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Francesco BUX: Drums, vocals
- Domenico DE ZIO: Guitar
- Roberto GOMES: Keyboards, vocals
- Gianluca DE BENE: Guitar
- Valeria TRITTO: Bass guitar

With

- Rossella BIFULCO: Flute, backing vocals
- Gabriella ALTOMARE: Violin