CHRONIQUE / REVIEW

Elephant9

Arrival Of The New Elders

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

February 12, 2021

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Rune Grammofon

Norvège / Norway

Denis Boisvert - March 2021

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

J'ai découvert STÅLE STORLØKKEN lors de sa collaboration avec MOTORPSYCHO sur 'The Death Defying Unicorn' en 2012, un excellent album soi-dit en passant. ELEPHANT9, ce groupe instrumental jazz-rock-fusion qu'il pilote, nous donne un sixième album déjà. 'Arrival of the New Elders' se veut plus introspectif, structuré et expressif. Il y a moins de longues improvisations comme sur les albums précédents et le 'groove' rock est moins tranchant. Comme toujours, la brillance des claviers d'origine (Rhodes, Hammond, Mellotron) nous en met plein les oreilles.

Toutes les pièces sont bien rodées et compactes. Elles explorent des terrains différents et sont très évocatrices. Il y a une très belle cohésion entres les trois comparses. La pièce-titre ouvre le bal et sur une intro de claviers en cascade se transforme rapidement en un opus jazz décontracté. Le Rhodes donne le ton et les accents d'orgue abondent. Très relaxe. 'Rite of Accession' est un peu plus guttural et tourne autour d'une batterie volubile et contient des passages magnifiques en claviers. 'Sojourn' et 'Tales of Secrets' sont deux courtes pièces, une qui dégouline comme des bruits d'eaux d'un lac souterrain, alors que l'autre nous ramène dans un bar jazz enfumé.

‘Throughout The Worlds' est un opus extraordinaire dans un registre jazz expressif et un peu mélancolique. 'Chasing the Hidden' est plus expérimental et met en évidence le jeu de Continuum (un genre de clavier ruban style 'Theremin') et des accents de guitare bourrus. 'Chemical Boogie' remet le rythme en avant-plan mais continue de briser les conventions avec un mellotron agressif et des envolées spectaculaires. On termine le voyage avec 'Solar Song', un registre langoureux et un tempo plus lent, un peu hawaïen si vous me permettez. Rien de compliqué et bien efficace.

Bref, ELEPHANT9 nous offre une musique riche, expressive dans un style jazz qui est très abordable, confortable et gratifiant. Rien de bruyant et pas de détour. Une belle distillation de sons et les amateurs de claviers prog comme moi y feront de très belles découvertes. Magique sur un bon système à haut volume. Possiblement leur meilleur album à date. Si vous aimez le style jazz, c'est un must, si ce style vous déçoit à l'occasion par son manque de structure et son effet d'improvisation perpétuel, 'Arrival of the New Elders' n'est pas du tout dans cette fourchette et pourrait vous séduire aussi.

    1. Arrival of the New Elders (6:51)
    2. Rite of Accession (7:13)
    3. Sojourn (3:18)
    4. Tales of Secrets (3:53)
    5. Throughout the Worlds (6:15)
    6. Chasing the Hidden (5:24)
    7. Chemical Boogie (5:13)
    8. Solar Song (5:40)

    Total 43:47

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Ståle Storløkken: Rhodes piano, Hammond organ, grand piano, Eminent 310, Mellotron, Continuum
Nikolai Hængsle: Electric bass, electric & acoustic guitars
Torstein Lofthus: Drums, percussion