CHRONIQUE / REVIEW

Chance

Original Worlds

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

May 07, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Gepetto Music

France

Philippe André - May 2021

8,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Vingt ans et même un peu plus...autant dire un siècle ! Vingt ans depuis le second album de CHANCE "Escape to Horizon" en l'an 2000...Le retour en 2021 de Laurent SIMONNET se traduit par presque soixante et onze minutes de musique progressive instrumentale avec quatre longs titres de douze à vingt et une minutes, un disque dans lequel Laurent joue des claviers divers et variés dont la liste détaillée figure dans le livret de l'album.

Petit rappel historique, Laurent est batteur d'origine, il fit partie d'un groupe nommé GEYSER de 1983 à 1989 d'obédience purplelienne, puis après douze ans de cours de piano, il se mit en toute logique en tant que passionné aux synthétiseurs. C'est ainsi que paru en 1994 son premier album "Dunes", déjà avec la complicité de George PINILLA, disquaire à BORDEAUX. Le second disque déjà mentionné fut produit par Laurent seul, sorti chez MUSEA avec quelques invités de renom comme Roine STOLT, Jean Luc PAYSSAN et Patrick BARRET.

Laurent SIMONNET avoue de lui-même qu'il a perdu de vue le milieu musical pendant la majorité de ces vingt années tout en continuant à composer dans son home studio mais en privilégiant sa vie familiale. Et puis en 2020, quand George PINILLA lui demanda de mixer la seconde œuvre de GEPETTO "Evolutive Songs" (pour rappel mon numéro un de 2020), décision fut prise de mettre sur les rails le troisième album de CHANCE que voici "Original Worlds".

"Welcome" le titre inaugural, est la représentation musicale de ce qui motive aujourd'hui Laurent, j'y ai personnellement retrouvé des intonations du grand ELOY de l'âge d'or et de tout ce qui fait le rock progressif symphonique en 2021, ma pièce préférée (10/10)."Proxima b" est construit comme un voyage vers RA, Proxima b est une exoplanète plus grande que la Terre, en orbite dans la zone habitable de l'étoile naine rouge Proxima Centauri, la plus proche étoile du Soleil ; ce qui m'a marqué dans ce titre c'est l'introduction certainement involontaire proche d'un morceau de A FLOCK OF SEAGULLS.....(8/10), le reste se maintient dans un esprit hautement symphonique.

"The Tightrope Walker" troisième pièce et accessoirement la plus longue de l'œuvre est un hommage au frère ainé de Laurent, décédé bien trop jeune à l’âge de 38 ans en 2002, un frère qui selon Laurent lui-même, avait choisi de bruler la chandelle par les deux bouts en s'essayant aux nombreux plaisirs interdits de la vie humaine. Côté musique, ce funambule est clairement la pièce idéale d'une rêverie sans fin pour un monde meilleur (9/10). Pour la plage terminale "Colours of my Life", son acteur la décrit comme un résumé de ces vingt-cinq dernières années, la plage la plus courte, proche des treize minutes quand même, la plus énergique donc par-là même la moins symphonique, celle que j'apprécie le moins, mais ce n'est que mon avis... (7/10).

"Original Worlds" un disque hors du temps, hors des modes, pour celles et ceux qui voudront bien embarquer à bord du vaisseau SIMONNET.

    1. Welcome (19:26):
    - i. Greeting for a Computer
    - ii. For a Human...
    - iii. Symbiosis for a New World
    - iv. My Sweet Apocalypse
    2. Proxima B (17:26):
    - i. Second Star Right
    - ii. Straight on 'til Morning
    3. The Tightrope Walker (21:27):
    - i. Big Brother
    - ii. Face to Face
    - iii. Echo from the Other Side
    - iv. Go, and See, My Brother
    4. Colours of My Life (12:40):
    - i. Twenty Years Ago
    - ii. Soleil couchant

    Total Time 70:59

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

- Laurent Simonnet : All instruments