CHRONIQUE / REVIEW

Caeli Concept

The Dark Playground

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

April 19, 2021

Format:

Digital

Label:

From:

Independent

France

Mario Champagne - September 2021

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Voici une solution pour ceux qui ont besoin de constamment vibrer aux sons de leurs haut-parleurs chauffés à bloc de notes exubérantes, éclectiques et massives. Originaire de Périgueux, une équipe de musiciens français s’est rassemblée autour d’un projet nommé CAELI CONCEPT sous l’égide du bassiste Benoit SERRET, livrant ainsi un court album juste sous la barre des trente minutes, mais des minutes riches en voltiges métalliques et progressives, agrémentées de soupçon de Jazz, de rock et de funk. Six titres qui pourraient rappeler l’ingéniosité du style M’Z pour ce qui est des compositions alambiquées mais dans un style plus « hard », pour délecter les fans de HAKEN et de DREAM THEATER.

Dès le premier titre, « Clean your Windows », cette formation performe à toute allure en insérant subtilement ici et là les styles différents précédemment cités, et ce puzzle sonore massif, se déroule sans fausses notes et sans joints apparents. La tendance éclectique se poursuit sur le second titre, au chant des casseroles, des percussions ‘’survitaminées’’, d’une basse surpuissante et des claviers qui tentent d’instaurer un rythme plus lent mais peine perdue car le chaos bien organisé rafle la mise avec Funk et Jazz en prémisse, avant qu’érupte une finale grandiose qui brasse à 9 sur l’échelle de Richter.

Pour la suite, on enchaine avec des percussions tribales au début de la pièce titre de l’album. Le martèlement est percutant et constant, avec un support de cuivres fiévreux, sur une crescendo intelligent à l’ambiance riche, dans un jazz rock viril et aux textures finement recherchées. On expérimente ainsi une livraison technique impressionnante, où l’on ne peut que s’affoler à chaque passages des cuivres qui bonifient l’ensemble. Vient « Caeli Project » qui assemble des sonorités mystérieuses, cinématiques et funky dans un autre déferlement qui défie la vitesse du son. Aucun temp mort depuis le début et cela se confirme avec une « Strange Creature », entrainante et espiègle à souhait, rebondissante sur un patron rythmique saccadé, offrant également mais furtivement vers la fin des envolées de cuivres chauds et langoureux.

Pour conclure, un petit détour dans la nature, car « Organic Cycle » s’ouvre dans les marécages sous le chant des bestioles. Une plage qui s’exprime par des passages bourrins lourdement armés et des passages rieurs et décontractés pour prendre son respire. Un titre en deux sections, s’offrant un break pour prendre une autre tangente plus structurée tout en gardant cette fougue virile, avant de nous ramener au point d’eau, mais à mon avis le titre le moins flamboyant de ce court album, mais il faut concéder qu’avec les cinq titres précédents, on a été suffisamment servi en adrénaline.

Ce premier opus de CAELI CONCEPT se montre surprenant et très divertissant, et constitue un excellent remontant « hard » Prog pour se donner la pêche, car cette pilule énergétique est contagieuse et l’audace de leurs propositions addictives devrait vous aider à afficher votre plus beau sourire! Pour ma part, j’y ai noté plusieurs excellents assemblages livrés de mains de maîtres, avec minutie et dextérité. Les cuivres sont évidemment un plus, mais les performances à la batterie et à la basse assurent carrément! La classe « Prog » à la française! Titre préféré : « Eclectic Tendency » Bonne découverte!

    1. Clean Your Windows (3:07)
    2. Eclectic Tendency (4:13)
    3. The Dark Playground (5:45)
    4. Caeli Project (4:07)
    5. Strange Creature (4:20)
    6. Organic Cycle (7:29)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Clément REVIRIEGO - Guitar
Paul PARSAT - Guitar
Clément DENYS - Drums
Benoit SERRET - Bass
Flavien MOREL - Keyboards
Emilie KLIPFEL - Saxophone
Olivier VISEUX - Trombone
Nicolas RENARD - Trumpet