CHRONIQUE / REVIEW

Bastian Per

Way Back Home

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

June 12, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Independent

Argentine / Argentina

Benoit Rancourt - September 2021

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Après avoir placé la barre plutôt haute à la sortie de son premier album, la formation argentine Bastian Per avait beaucoup à faire pour ne pas déplaire par la suite. À peine deux ans plus tard, le groupe nous revient avec « Way Back Home », un album conceptuel. Certainement inspirés par l’album « Scenes From A Memory » de Dream Theater, les Argentins en ont en quelque sorte copié la recette gagnante. D’abord, le concept totalise douze chansons. De plus, le premier titre agit en guise d’introduction acoustique qui met la table pour la suite. Ensuite, suit une ouverture instrumentale très inspirée présentant les principaux thèmes de l’album. Enfin, plus tard, deux ballades et une autre pièce instrumentale font partie du lot des dix morceaux restants.

Mis à part ces éléments, Bastian Per a assurément sa propre sonorité. Certaines pièces plus rythmées telles que « Defeat Device » et « Deadly Virus » passent à la vitesse de l’éclair. Omniprésents, batterie et basse s’y unissent de façon particulièrement intéressante. « The Lonely Shepherd » est pour sa part plus nuancée et mélodique grâce notamment aux airs de guitare et de clavier qui s’y entremêlent merveilleusement bien. Les ballades de l’ouvrage constituent deux points marquants de l’album. Gabriel KOHOUT est tout simplement sublime dans l’introduction de « Seize The Day ». Le solo de Sebastian PROSPERI qui conduit vers la conclusion de cette même pièce est lui aussi magnifique.

Rappelant « Wait For Sleep » de Dream Theater, l’introduction de « The Safe Place » est toute aussi belle. La ballade gagne ensuite en puissance vers la fin de la chanson et le refrain n’en devient qu’encore meilleur à la manière de Dreamscape dans la pièce « All I Need ». Il ne faudrait pas passer sous silence la contribution du virtuose claviériste Derek SHERINIAN dans la pièce « Greatness Delirium ». Il y va d’un solo inspiré avec en trame de fond un simple, mais très efficace riff de guitar. Il s’agit là d’un court morceau qui pourrait être écouté en boucle sans jamais s’en lasser.

Plus longue pièce du disque, « Way Back Home » devient plus intéressante à chaque écoute. On y entend des reprises de « Through The Fires » et « The Mistery Behind ». Certains passages m’ont d’ailleurs rappelé le groupe Votum. Pour sa part, la section instrumentale en son milieu est carrément du bonbon pour les oreilles. Finalement, la très rythmée « Divine Device » clôt le concept de belle façon. La fameuse phrase « Take your time, a new era has begun » ainsi que le solo qui conclut ensuite l’album constituent un de ses moments forts.

En conclusion, voilà un album qui comblera certainement les attentes des fans conquis par Bastian Per il y a déjà deux ans. « Way Back Home » se veut un ouvrage encore mieux ficelé et complet que ne l’était « Epic Journey ». Bien que la pandémie qui nous afflige tous ait contribué à la création de cet album conceptuel, la formation argentine ne manque certainement pas d’inspiration. À l’écoute de cet album, si l’avenir de notre planète peut sembler plutôt sombre, celui de Bastian Per est certainement beaucoup plus rose.

    1. A Better World (1:08)
    2. Overture (5:27)
    3. Defeat Device (4:02)
    4. The Lonely Shepherd (4:22)
    5. Through The Fires (4:36)
    6. Seize The Day (4:49)
    7. Deadly Virus (5:25)
    8. The Mystery Behind (4:38)
    9. The Safe Place (4:13)
    10. Greatness Delirium (2:52)
    11. Way Back Home (8:42)
    12. Divine Device (5:46)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Mariano Barreiro: Vocals
Sebastian Prosperi: Guitars and Vocals
Gabriel Kohout: Keyboards
Martin Sokol: Bass
Maximiliano Cataldi: Drums
Derek Sherinian: Keyboards on track 10