CHRONIQUE / REVIEW

Anairt

Nuestro Tiempo

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

July 7, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

5Lunas

Espagne / Spain

Philippe André - September 2021

8,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

ANAIRT "Nuestro Tiempo" ou Notre Temps pour les ignorants de la langue de CERVANTES. Le premier album des Sévillans ANNAIRT est né de l'opiniâtreté et de la ténacité hors du commun de Juan Antonio VERGARA pour le rock andalou. "Nuestro Tiempo" est un retour aux sources, un acte d'amour en quelque sorte pour la musique du sud de la péninsule ibérique qui associent des structures rock au folklore andalou et au flamenco. Écouter ANAIRT en 2021 c'est redécouvrir et réhabiliter ALAMEDA, MEDINA AZAHARA ou MEZQUITA pour ne citer que les plus connus.

Écouter « Nuestro Tiempo », c'est apprécier une œuvre faite avec le cœur. Les arrangements sont soignés avec des mélodies accrocheuses et la section rythmique complexe qui fonctionne comme une pulsation cardiaque, les interventions solistes ingénieuses du claviériste (Paco AGUIRRE) apportant la saveur andalouse nécessaire aux compositions. Un mot pour le chant de Luis MEDINA, véhicule émotionnel et passionné, parfois un peu trop expressif néanmoins.

Il n'échappera pas aux spécialistes du rock progressif ibérique (et même aux autres) qu'ANAIRT est ni plus ni moins que l'anagramme de TRIANA, un anacyclique plus précisément, la plus célèbre et la plus médiatique des formations espagnoles à travers les décennies (pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il faut absolument écouter les deux premiers albums de 1975 et 1977, "El Patio" et "Hijos del Agobio" et à un degré moindre, "Inmortal" paru en 2018 même si aucun membre d'origine n'y figure).

Nous n'allons pas détailler l'ensemble de l'œuvre, le rock andalou on accroche ou pas, pour votre serviteur c'est l'idéal pour sortir des sentiers battus et rebattus, mes titres favoris seront la pièce inaugurale "Un avión de papel", la seconde "Respirar tu aire" sur laquelle on se surprend à battre la mesure ! puis la sixième "Ya no queda nada" la plus douce et la moins andalouse avec de beaux motifs de piano et un délicieux solo de guitare en final et enfin la huitième et plus longue "Quiero", inutile de traduire...introduite posément au piano avec là aussi une six cordes brillante dans son dernier tiers, d'un haut niveau créatif proche d'un Steve VAI.

A réserver en priorité aux défricheurs de tous bords, à celles et ceux qui ont de grandes oreilles et qui veulent bien les ouvrir encore plus grandes.

    1. Un avión de papel (4:58)
    2. Respirar tu aire (6:11)
    3. No pasa ná (3:56)
    4. Escaparme de ti (5:04)
    5. Castigada está la mente (3:40)
    6. Ya no queda nada (6:15)
    7. Subir peldaños (4:44)
    8. Quiero (7:22)
    9. Una fiesta de colores (6:27)
    10. Nuestro tiempo acabo (3:20)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Manuel Martínez: Bass, backing vocals
Daniel Aguado: Drums
Adolfo González: Guitars
Luis Medina: Lead vocals
Paco Aguirre: Keyboards

With the help from:

Raúl Rivas: Cajón, congas, handclaps
Juan Espinosa: Guitar
Randy López: Bass and vocals on track 3
Pepe Roca: Vocals on track 8
Ángel Ruiz: Guitar solo on track 9
Diego Ruiz: Drums on track 10