PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Bruno Karnel

Évaporation Des Voix Off (Live)

image1.jpeg

7,6

Releases information

Release date: 

From: 

Mario Champagne - February 2021

November 23, 2020

France

Pour cause sanitaire, les musiciens français sont privés de scène et on peut comprendre que cela n’est pas facile pour eux tous les jours. Surtout quand vous êtes un musicien PROG de l’underground, n’ayant pas accès à une couverture médiatique digne de ce nom. Bruno KARNEL est l’un de ces artisans cachés dans les recoins du web, et qui de son site BANDCAMP publie systématiquement depuis des années le produit de son labeur, une œuvre reconnue pour son mélange de sons d'instruments traditionnels péruviens (cajón et charango) avec du rock progressif d'inspiration folklorique et classique très typé années 60 et 70.

Pour ne pas perdre la main, et maintenir le contact avec ses fans, ce guitariste a enregistré en studio avec ses comparses Julien WAGHON, bassiste et Sonia, chanteuse soprano, ce disque « live » qui reprend sur 38 minutes des chansons de l’EP « Satellite 3 », de « Satellite 4 » et de « Amra ». On retrouve également sur son site web, https://www.brunokarnel.com/ la prestation complète en vidéo, criante d’authenticité et surprenante par l’impression de proximité car on se retrouve vraiment au première loge, avec Bruno, très sympathique, qui prend le temps d’introduire chacun des titres. Sur « Après demain », le style rétro m’a rappelé un je ne sais quoi d’Harmonium. Autre pièce intéressante l’instrumentale « Adour » qui fut sélectionnée pour faire partie d’une compilation du Magazine PROG. La prestation est minimaliste mais également poétique et écologique, comme sur « Et pourtant elle tourne » qui montre bien les préoccupations environnementales du compositeur, avec en toile de fond la grosse guitare lourde qui répond à la mandoline dans un passage réussi. « Iles Espaces » se fait ici sans GERCHAMBEAU avec les synthés en play-back ; un des titres hypnotiques d’AMRA. Ma préférée de ce Serge FIORI français, la très simple et très réussie « Wétaye » aux textes poétiques. Il complète le tout avec un chant en espagnol « En Ti Solo » sur des textes poétiques du poète péruvien César Vallejo. Un disque intéressant pour découvrir un musicien atypique qui navigue en dehors des courants populaires, traçant son chemin avec des textes appelant à réfléchir. J’ai bien aimé. Bonne écoute !