greg lake

 lucky man

   

  AUTHOR: Greg lake

Par/by:  Fred Simoneau

Français & English

8,5

Version Française

 

Quel aventure ce fut ! Greg Lake, guitariste, bassiste et chanteur de la formation culte Emerson, Lake & Palmer nous a fait un grand et merveilleux cadeau d’écrire cette auto bibliographie avant de décéder d’un cancer le 7 décembre 2016. C’est dans un livre publié en novembre 2017 et doté d’un peu moins de 300 pages qu’il partage ses mémoires en tant que musicien. Cet ouvrage s’intitule LUCKY MAN, tiré du titre de la chanson du même nom qu’il a écrit à l’âge de 12 ans. Tout cela, bien avant les années de dominations, sur la scène du rock progressif, d’Emerson Lake and Palmer avec qui il a vendu plus de 50 millions d’albums dans le monde entier. 

 

Le début de la lecture nous explique en quelques pages sa jeunesse, où il vivait et comment il s’est vu offrir sa toute première guitare, cadeau qui allait certes changer sa vie à jamais. Rapidement, Greg devenu adolescent, il partage ses différents projets musicaux, ses relations avec ses amis et professeurs de musique jusqu’au jour ou suite à une rencontre avec Robert Fripp, un vieil ami, il entame un tout nouveau projet qui allait devenir KING CRIMSON. Après quelques tournées, le départ de deux musiciens et un seul album, il rencontre Keith Emerson qui lui demande de créer un tout nouveau groupe, pour plusieurs un « supergroupe », qui avec l’aide de Carl Palmer deviendra Emerson Lake and Palmer. Les 200 prochaines pages vous expliquent en détail la création de chaque album ainsi que les tournées de promotion qui s’y rattache. Que ce soit dans un stade de baseball, dans un festival devant 350,000 fans ou dans un immense théâtre, ELP est très rapidement devenu légendaire dans le genre musical. C’est avec beaucoup de précisions qu’il explique à ses lecteurs les moments mémorables et ceux qui le sont moins. De la création, la gloire, les difficultés financières jusqu’au split du groupe, Greg partage tout et avec beaucoup d’humilité. 

 

La conclusion quant à elle reflète ses années en tant qu’artiste solo, ses différents projets ainsi que les diverses tentatives de remettre ELP sur pied. Quelques pages sont aussi dédiées à Keith Emerson alors qu’il tente d’expliquer sa version pourquoi ce dernier a mis tristement fin à ses jours.

 

Ce mémoire est très bien écrit et pour ceux qui aiment en savoir un peu plus à propos d’Emerson Lake and Palmer, cet ouvrage est irréprochable.   Cela dit, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur la personne qu’était Greg Lake. Il y a beaucoup d’information à propos de la musique mais très peu au sujet de sa propre personne, sa vie de famille et ses proches. Je sais pertinemment bien qu’il a écrit ce livre alors qu’il se battait contre la maladie. Aurait-il fait différent dans le cas contraire, je ne peux le dire. Bref, j’ai quand même adoré ma lecture et j’ai énormément appris sur l’histoire du rock progressif et ses alliés. Je le recommande fortement à tous et à toutes.

 

GOOGLE Translated Version

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019