CHRONIQUE / REVIEW

OGD

The Big Game

Releases information

Release date:

August 24, 2020

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Dreamland Recording Studios

USA

Marek Deveaux - September 2020

8,2

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

OGD est une nouvelle formation basée à New York. Le nom du groupe est un acronyme portant les initiales des musiciens, O pour OLIVERO, G pour GAVIN et D pour DE RANIERI. Ce trio n'est pas né de la dernière pluie et nous propose toute l'expérience acquise depuis plusieurs années au sein de nombreuses formations. DEREK OLIVERO et DAVE DE RANIERI arrivent tout droit du groupe OUTLAND, quant à BOBBY GAVIN il débute, et de belle façon ! La production qui ne souffre d'aucune faiblesse a été octroyée dans les mains du maître JEROME DAVID MAROTTA dit Jerry. Ce batteur américain réside actuellement à Woodstock, New York. Il est le frère de RICK MAROTTA, qui est aussi batteur et compositeur. Jerry était membre des groupes ARTHUR, HURLEY & GOTTLIEB, d'ORLEANS, de PETER GABRIEL, de PAUL MC CARTNEY, de JOHN MAYER, de HALL & OATES, des INDIGO GIRLS. Groupes musicaux : THE SECURITY PROJECT (Depuis 2013), ORLEANS (1976 – 1982).

"The Big Game" présente 10 compositions originales co-écrites par OLIVERO et GAVIN, DE RANIERI. Le célèbre concepteur de pochettes d’album HUGH SYME (RUSH, AEROSMITH, DREAM THEATER) a été recruté pour créer un « package » pour le CD et le vinyle, rappelant l’époque pré-numérique du rock-n-roll, et un livret comprenant 20 pages du travail de l'artiste. Les tendances musicales sont évidentes. Elles s'étirent de la pop jusqu'au hard-rock, avec quelques bribes de heavy, en passant par le rock FM, le rock alternatif, et des passages légèrement punks. Les influences revendiquées sont RUSH, KISS, CLUTCH, et NIRVANA.

Mise à part le dernier titre, "Outland", je ne perçois pas vraiment les grandes fondations indiquant que nous sommes en territoire prog, car ici peu ou prou de développement mathématique pour valider nos connaissances progressives ou nous professer de nouvelles équations musicales... Une grande partie des compositions est placée sous l'emprise de rythmes funky/rock à la manière de SPIN DOCTORS ou des RED HOT CHILI PEPERS, ce point qui n'apparaît pas forcément à la première écoute le devient, et de manière passablement récurrente, voire gênante pour le manque de variété dans les allures. Évidemment, ce choix n'est pas le fruit du hasard mais sûrement aussi leur marque de fabrique... Néanmoins, tout ceci ne gâche en rien la fête qui se déroule dans cette galette, car les accords sont de bonnes factures, les mélodies sont léchées et harmonieuses, l'ambiance tire sur l'enjouement, et la voix de DEREK OLIVERO assure une grande cohésion orchestrale en impulsant de la tenue sur les différents instruments grâce son timbre clair et puissant.

La première piste "Young Love" nous décrit les amours de jeunesse partant vers l'inconnu sans un sou en poche et l'estomac vide. Cette pièce nous accoste avec son entrée rythmée funky/rock façon SPIN DOCTORS qui sera tenue sur la même cadence pendant toute l'épreuve, comme sur le second morceau, "Sweet Life", ainsi que le suivant, "The Word". Ces trois morceaux sont malgré tout différents et nous donnent envie de monter le volume. C'est gai, mélodique, entrainant, voire dansant par moment, tout en gardant une bonne base rock classique, rien de mauvais jusqu’à présent, bien au contraire !

Ambiance Western pour "Out in the West" avec encore les mêmes contre-temps, une guitare qui nous dépeint les territoires désertiques de l'ouest américain et une voix qui se fait country pour l'occasion. "Innocence Ran" est une chanson pop/rock joliment chantée et entraînante, c'est clair, aéré et mélodieux, je la place dans mes préférées, ainsi que "Setting Sun", qui vient après en nous dévoilant ses belles harmoniques et ses airs pop à la CROWDED HOUSE voire de R.E.M. Avec "Dreamland" on a vraiment le sentiment de s'introduire dans le monde de NIRVANA pour la partie musicale et FOO FIGHTERS pour le vocal. L'introduction est à peu de chose près un copié-collé du tube planétaire "Smells Like Teen Spirit", la suite apparaîtra intéressante mais moins explosive. "Scary Night" est une sorte de mélange Zeppelin avec une cadence à la "Immigrant Song " et de SPONGE pour une voix rauque et grasse délivrée par DEREK OLIVERO complétant ainsi toute la panoplie de son répertoire vocal. "Unknown" nous emmène dans un train d'enfer, avec du vrai rock dur soutenu par un mouvement sautillant et punky. DEREK OLIVERO nous dégage ici une autre partie de ses talents avec un solo de guitare épique et jubilatoire ! Dans "Outland", le chanteur désire retrouver les souvenirs qui ont traversé l'espace sidéral à la vitesse de la lumière et y rester à tout jamais. Il y a en partie quelque chose de RED HOT CHILI PEPERS dans ce titre, une certaine manière de s'exprimer, de chanter et de former les choeurs, ainsi que de jouer les arpèges de guitare. Comme indiqué plus haut, pour moi cet opus est estampillé prog grâce à ses nombreux compartiments se reliant les uns aux autres avec beaucoup de souplesse et d'ingéniosité !

Nonobstant la dernière chanson, l'ensemble de l'oeuvre ne peut être catalogué musique progressive pour les points déjà évoqués, mais ceci n'est que mon avis ! Si j'avais dû évaluer cet album dans la catégorie pop/rock un bon 9/10 aurait été justifié. Je suis un fan de ce genre musical depuis des lustres, et je retrouve ici toutes les fondations qui ont marqué l'esprit du Rock. Les dix chansons sont bonnes et très bien composées, elles n'apportent intrinsèquement aucune critique négative et devraient se retrouver aisément en tête des charts ! Ce groupe a beaucoup de talent et doit poursuivre sa route sans trop écouter les vieux grincheux... Si vous désirez voyager dans votre automobile avec une musique donnant de l'entrain et de l'allégresse cet album est fait pour vous !

    1. Young Love (02:29)
    2. Sweet Life (03:58)
    3. The Word (03:51)
    4. Out in the West (03:54)
    5. Innocence Ran (02:44)
    6. Setting Sun (04:07)
    7. Dreamland (03:11)
    8. Scary Night (03:07)
    9. Unknown (03:46)
    10. Outland (06:24)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Derek Olivero - Guitar, Lead Vocals
Bobby Gavin - Drums, Vocals
Dave De Ranieri - Bass, Vocals
Daniel Weiss - Keyboards
Jerry Marotta - Backing Vocals

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020